Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Magazine culturel d'Akadem

Le temps des bonheurs avec Talila (40 min)

Laurence Haziza - directrice du festival Jazz’n Klezmer, Talila - chanteuse
  • Du Dror à la chanson

    Pourquoi le yiddish s'est imposé (9min)

  • Chanter

    est un grand bonheur (6min)

  • La découverte d'un monde, d'une histoire

    Un public très large (8min)

  • Ani Maamin, un judaïsme culturel

    Ce qui est juif fait partie de ma vie (5min)

  • Oyfn pripetshik

    On résiste à tout par l'étude de l'hébreu (5min)

  • Live: "Le temps des bonheurs"

    (4min)

  • Live: Yosl, Yosl, ou Joseph, Joseph

    (4min)

  • Le bloc-notes musique

    (10min)

Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Laurence Haziza - directrice du festival Jazz’n Klezmer

Talila - chanteuse

Talila est chanteuse et comédienne. Elle se produit depuis plus d'une vingtaine d'années en France et sur toutes les scènes du monde (Argentine, Etats-Unis, Hongrie, Israël, Pologne, Roumanie, Australie, etc.). Elle a réalisé en 2004 une incroyable performance d'actrice dans la pièce Yadja ou la tête ailleurs de Blanca Metzner et de Dan Wolman, programmée à Paris et au festival d'Avignon. Elle est lauréate du prix de l'Académie Charles Cros. (Mise à jour: février 2010)

Bibliographies des conférenciers

(, 0)  

Le Temps Des Bonheurs, ((Naive, 2012), 0)   Acheter

Mon Yiddish Blues, ((Naive, 2012), 0)   Acheter

Chants Yiddish, ((Arion, 2011), 0)   Acheter

Talila, Franck Juery

Notre langue d'intérieur, (Naive, 2011)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 30 novembre 2012
Commentaires ( 3 )

Lumineuse Talila...

21 mars 2013, 08h50, Eliane Jean-Jochvedson.

Merci beaucoup Talila pour ce moment de grâce, de sensibilité, d'intelligence. Je commande votre livre, votre dernier album... Vous faites partie de mes petits bonheurs, ceux qui aident à porter un passé lourd comme le plomb mais qui arrivent à rendre la vie plus légère... Nous vous aimons.

Bravo et merci à Talila que j'écoute chanter même si elle invente, j'ai eu l'impression de bien comp

15 mai 2013, 20h03, isa. ERLICH

Je suis vraiment contente de revoir Talila, que j'ai vu 2 fois à Paris il y a quelques années. N'habitant pas PARIS l'endroit exact ? Une toute petite salle, j'ai adoré. Mes parents polonais sont venus en France en 1924, mon père 14 ans ne parlant que yiddish, ma mère 10 ans. Ils habitaient Metz, et cette langue leur a servi par la suite à converser quand ils ne voulaient pas que l'on comprenne mes jeunes frères et moi-même. Vous êtes entrain de dire que c'était la langue du secret. Dans les chansons de Talila, elle traduisait à chaque fois en français le sens de la chanson. Ce qui permettait de comprendre. Viendrez vous un jour dans le sud ou je réside ? Nice, Cannes. Vous m'avez fait passé de très bons moments, et je vous en remercie encore. Vous étiez 2 sur la scène à l'époque.

Bon yedish

21 juin 2013, 16h34, nonou

Si le yddish est une langue mi morte c est a nous de la refaire vivre c est un peu un devoir de tout juif d y contribuer Michel.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Le temps des bonheurs avec Talila

40 min

Laurence Haziza - directrice du festival Jazz’n Klezmer, Talila - chanteuse

Commentaires ( 3 )

Lumineuse Talila...

21 mars 2013, 08h50, Eliane Jean-Jochvedson.

Merci beaucoup Talila pour ce moment de grâce, de sensibilité, d'intelligence. Je commande votre livre, votre dernier album... Vous faites partie de mes petits bonheurs, ceux qui aident à porter un passé lourd comme le plomb mais qui arrivent à rendre la vie plus légère... Nous vous aimons.

Bravo et merci à Talila que j'écoute chanter même si elle invente, j'ai eu l'impression de bien comp

15 mai 2013, 20h03, isa. ERLICH

Je suis vraiment contente de revoir Talila, que j'ai vu 2 fois à Paris il y a quelques années. N'habitant pas PARIS l'endroit exact ? Une toute petite salle, j'ai adoré. Mes parents polonais sont venus en France en 1924, mon père 14 ans ne parlant que yiddish, ma mère 10 ans. Ils habitaient Metz, et cette langue leur a servi par la suite à converser quand ils ne voulaient pas que l'on comprenne mes jeunes frères et moi-même. Vous êtes entrain de dire que c'était la langue du secret. Dans les chansons de Talila, elle traduisait à chaque fois en français le sens de la chanson. Ce qui permettait de comprendre. Viendrez vous un jour dans le sud ou je réside ? Nice, Cannes. Vous m'avez fait passé de très bons moments, et je vous en remercie encore. Vous étiez 2 sur la scène à l'époque.

Bon yedish

21 juin 2013, 16h34, nonou

Si le yddish est une langue mi morte c est a nous de la refaire vivre c est un peu un devoir de tout juif d y contribuer Michel.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Du Dror à la chanson

    Pourquoi le yiddish s'est imposé (9min)

  • Chanter

    est un grand bonheur (6min)

  • La découverte d'un monde, d'une histoire

    Un public très large (8min)

  • Ani Maamin, un judaïsme culturel

    Ce qui est juif fait partie de ma vie (5min)

  • Oyfn pripetshik

    On résiste à tout par l'étude de l'hébreu (5min)

  • Live: "Le temps des bonheurs"

    (4min)

  • Live: Yosl, Yosl, ou Joseph, Joseph

    (4min)

  • Le bloc-notes musique

    (10min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 30 novembre 2012
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Laurence Haziza - directrice du festival Jazz’n Klezmer

Talila - chanteuse

Talila est chanteuse et comédienne. Elle se produit depuis plus d'une vingtaine d'années en France et sur toutes les scènes du monde (Argentine, Etats-Unis, Hongrie, Israël, Pologne, Roumanie, Australie, etc.). Elle a réalisé en 2004 une incroyable performance d'actrice dans la pièce Yadja ou la tête ailleurs de Blanca Metzner et de Dan Wolman, programmée à Paris et au festival d'Avignon. Elle est lauréate du prix de l'Académie Charles Cros. (Mise à jour: février 2010)

Bibliographies des conférenciers

(, 0)  

Le Temps Des Bonheurs, ((Naive, 2012), 0)   Acheter

Mon Yiddish Blues, ((Naive, 2012), 0)   Acheter

Chants Yiddish, ((Arion, 2011), 0)   Acheter

Talila, Franck Juery

Notre langue d'intérieur, (Naive, 2011)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers