COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Limoud

UNIPOPU - Université en ligne du Judaïsme

Bernard Maruani

Orayot, du mot oraa dont vient aussi le mot torah, signifie ‘‘enseignements’’, ‘‘décisions juridiques’’ émanant des tribunaux humains. Le traité michnaïque Orayot que nous nous proposons d’étudier cette année porte sur la responsabilité des instances habilitées à décider de la Loi, à savoir le conseil des sages (Sanhédrin), et dans une moindre mesure le Grand-prêtre, et sur celle des instances chargées d’appliquer ces décisions, à savoir le peuple, en tant qu’entité collective, le roi et l’individu. Ce traité part de deux postulats fondamentaux susceptibles d’entrer en conflit. Le premier c’est que tous les individus du peuple ont l’obligation d’appliquer les décisions du Sanhédrin. Le second, c’est que le Sanhédrin est faillible. Mais alors, les individus doivent-ils toujours se conformer aux décisions du Sanhédrin ? Et dans quelles conditions doivent-ils désobéir ? Le peuple qui a collectivement et involontairement transgressé pour avoir suivi un enseignement erroné du Sanhédrin est-il toujours responsable de n’avoir désobéi ?

UNIPOPU - Université en ligne du Judaïsme

UNIPOPU - Université en ligne du Judaïsme
http://universitedujudaisme.akadem.org/

Paris - 13/09/2017
Studio Akadem

MICHNA: Quand le tribunal se trompe: l'erreur judiciaire dans le Talmud (0)