Les populismes contre le peuple

Instrumentalisation des humeurs du peuple, le populisme confirme son succès dans l'actualité, à la faveur des crises sociales ou politiques. Le niveau du débat public se nourrit d'invectives mais aussi de démagogie. Le populisme se réclame d'une proximité avec le peuple, quand par ailleurs il repose sur des cultes de la personnalité creusant le fossé enre le pouvoir et le peuple. Stimulant plutôt les oppositions délètères, il demeure issu de la liberté démocratique et cependant se retourne contre elle. Le paradoxe du populisme ne peut donc être résolu qu'en redéfinissant les contours de l'expression politique en démocratie.

Les populismes contre le peuple