COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Nadine Baudot-Trajtenberg
école d’économie, IDC Herzliya

Biographie

Nadine Baudot-Trajtenberg est une économiste israélienne native de Montréal. Docteure en Économie de l’Université Harvard, elle a été la première québécoise à recevoir la prestigieuse Bourse Rhodes, qui lui a permis de poursuivre des études universitaires de second cycle à l’Université Oxford, en Angleterre. Pendant plus de vingt ans, Nadine Baudot-Trajtenberg a été vice-présidente de la Banque Hapoalim et directrice générale chargée des relations avec les investisseurs. Elle est actuellement vice-doyenne du département d’économie du Centre Interdisciplinaire d’Herzliya, la première institution privée d’enseignement universitaire d’Israël. Nadine Baudot-Trajtenberg est l’épouse de Manuel Trajtenberg, rendu célèbre lorsque le gouvernement israélien l’a nommé à la tête de la commission chargée de formuler des recommandations à la suite de la révolte sociale de l’été 2011.