COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Majida Khattari
(artiste)

Biographie

Majida

Plasticienne et vidéaste marocaine, Majida Khattari est née à Erfoud (Maroc) en 1966. Elle vit et travaille à Paris depuis 1989. Après avoir obtenu son Diplôme de l’École des beaux-arts de Casablanca en 1989, elle poursuit ses études à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux -Arts de Paris (Ensba) dont elle sort diplômée en 1995. Passionnée de peinture classique européenne, elle commence par travailler avec la peinture et la photographie, avant de découvrir le design lors de sa dernière année à l'Ensba. Elle conçoit alors des "robes/sculptures" qu'elle met en scène dans des "défilés/performances". C'est au travers de ces créations qui soulignent la situation complexe des femmes dans l'islam contemporain que la plasticienne se fait connaître en 1996. Présentées depuis dans de nombreuses manifestations artistiques (en 1997 à la Maison des cultures du Monde à Paris, en 1999 à Tokyo et Düsseldorf, en 2000 au Kunstmuseum de Lucerne, en 2001 au Centre Pompidou à Paris, en 2003 à l'InIVA à Londres), ces créations abordent les problèmes politiques, culturels et religieux à travers la question très large du rôle du voile islamique: