COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Miron-C. Izakson
écrivain

Biographie

Miron-C.
Miron C. Izakson est Issu d'une famille d'agriculteurs et de médecins très investis dans la sauvegarde de la langue hébraïque, il va très vite se tourner vers l'écriture. Après des études de droit et de philosophie à Jérusalem, il écrit ses premiers poèmes, aussitôt repérés par un des grands poètes de l'époque, Uri Tsvi Greenberg. Cette reconnaissance d'un pair incontestable facilite sa publication et le lance. Dès lors, il écrit trois romans (dont 'Les Femmes de Nathan', traduit en France en 2001) et sept livres de poésie. Certains seront même mis en musique et réunis sous forme d'album en 2004. Sa dernière oeuvre, 'L' Homme connaît toute nostalgie', une anthologie publiée aux éditions Caractères, fait l'autoportrait de son subconscient. Sa poésie s'inspire d'images bibliques et apporte une dimension mythique à l'infime. Parallèlement, Miron C. Izakson s'investit dans plusieurs institutions culturelles. Membre du bureau exécutif de l'université de Bar Ilan, il est également consul honoraire au Luxembourg. (Mise à jour: mars 2008)