COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Nadia Déhan-Rotschild
(écrivaine et traductrice )

Biographie

Nadia

Nadia Déhan-Rotschild est française. Elle s'est prise d'une grande passion pour la langue de ses ancêtres juifs russes, le yiddish, qu'elle a apprise d'abord pour aller visiter sa famille retrouvée en 1980. Elle a approfondi son étude de la langue en suivant divers cours et séminaires en France, au Royaume-Uni et en Israël. Elle devint enseignante (de 1985 à 2000 à Paris 7, au Centre Medem de 1996 à 2001 à la Maison de la culture yiddish depuis 2001. Cette expérience la conduisit à partager avec Annick Prime-Margules la rédaction du Yiddish sans peine des éditions ASSIMIL (2010). Elle s'est mise à traduire des oeuvres, d’abord au sein du groupe de traduction formé par Rachel Ertel (pour Aquarium vert, en coopération avec Viviane Siman et Véra Solomon, poèmes en prose d’Avrom Sutzkever in Où gîtent les étoiles, éditions du Seuil, 1988 et quatre des Contes ferroviaires de Sholem Aleikhem, Liana Levi, 1991) puis seule (La Peste soit de l’Amérique de Sholem Aleikhem, Liana Levi, 1992 ; Exils de Menuha Ram, Julliard, 1993 ; Ce sont des choses qui arrivent de Yoïne Rosenfeld, Liana Levi, 1995 ; Une tragédie provinciale de David Bergelson (en coopération avec Régine Robin), Liana Levi, 2000 ; Un conseil avisé de Sholem Aleikhem 2002, coll. Piccolo n° 3). Elle s'est aussi intéressée à la chanson yiddish, en collectant les premiers fonds musicaux de la phonothèque de l’Association pour l’étude et la diffusion de la culture yiddish.