COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Yair Benaim
violoniste

Biographie

Yaïr Benaïm se distingue au sein de sa génération en remportant en 1990 le prix de musique de chambre du « Israel Broadcasting Authority » et en obtenant le satut national très prisé d’Artiste Emérite de l’Etat d’Israël, ainsi que des bourses de la fondation Amérique- Israël pour la culture. En 1997, il rencontre à Paris Gérard Poulet qui deviendra son Maître.En 2000, il fonde le Quatuor Benaïm, avec lequel il remporte des prix internationaux importants (ARD-Munich en 2004, prix du Ministère de la Culture au concours international de Bordeaux en 2007). Depuis 2006, Yaïr Benaïm joue sur un violon Camillo Camilli de 1747, aimablement prêté par Gérard Poulet. Titulaire du Certificat d’Aptitude, il est actuellement professeur de violon et de musique de chambre aux conservatoires municipaux des 8ème et 15ème arrondissements de Paris, où il dirige les ensemble à cordes. Il participe régulièrement à des concerts-lecture, avec les comédiennes. Il se produit en 2013 en tant que violoniste et comédien dans la pièce « pour un oui ou pour un non » de Nathalie Sarraute avec la compagnie Ultima Chamada. En 2014 il est appelé à jouer avec la compagnie C(h)aracter dans la pièce « Haïm, à la lumière d’un violon » aux cotés de Mélanie Doutey et Dana Ciocarlie,sur des scènes importantes en France, « La Criée » scène nationale, « Les Sablons », « Le Pin Galant » et d’autres. Sa passion pour la direction d’ensembles le porte dès 2009 vers des études de direction d’orchestre. Il vient de créer un nouvel orchestre, l’Open Chamber Orchestra, en région parisienne, dont les piliers sont l’excellence et la musique de chambre.