COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Gabriel Levy
Directeur du Beth midrash maalin Bakodesh, Atid Israel

Biographie

Gabriel
Gabriel Levy est enseignant. Né en 1988 à Boulogne Billancourt, il part vivre en Israël à 18 ans, étudier dans les Yechivot du Rav Botschko puis dans la Yechiva de Har Hamor (Yechiva Israélienne issue de la pensée du Rav Kook) pendant 14 ans. Il y passe les examens rabbiniques israéliens, et se spécialise dans la pensée du Rav Kook, du Maharal de Prague, du RamHal … Il commence à enseigner dans différentes structures dès l’âge de 24 ans : Yechiva du Rav Botschko, Mahon Ora (institut d’étude juive pour jeunes filles), programmes Massa de stages en Israël pour jeunes francophones. A 28 ans il fonde le Bet Midrach (cercle d’étude juive) « Maalim Bakodech » pour étudiants et jeunes professionnels à Jérusalem qui rassemble aujourd’hui une cinquantaine de jeunes hommes et une trentaine de jeunes filles. Gabriel Levy est, en 2020, l’initiateur et le fondateur de SHOFAR, projet de diffusion de vidéos de contenu juif sur les réseaux sociaux, et qui, en 8 mois a déjà touché des dizaines de milliers de juifs francophones. Depuis 2020 il codirige le Houg Benno Gross à Tel Aviv, et développe en particulier les activités pour jeunes francophones de Tel Aviv et la région.