COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Theodor Coman
(alto solo)

Biographie

Theodor

Depuis 1995, Theodor Coman est soliste à l’Orchestre National de France, altiste du Quatuor Arpeggione 2001 – 2003 et du quatuor Renoirest alto solo à l’Orchestre National de Paris et membre du trio à cordes de Paris.  Né à Bucarest en 1965, il commence l’étude du violon à l’âge de cinq ans avec son père. A quatorze ans, il est séduit par l’alto, et décide de s’y consacrer. Premier Prix d’alto au CNSM de Bucarest, il remporte chaque année le Premier Prix au Concours National d’Alto de Roumanie de 1981 à 1987. En 1986, il obtient le Deuxième Grand Prix au Concours International « Maurice Vieux » à Lille. Il enregistre alors régulièrement à la Radio et Télévision roumaines. • 1988 : Il acquiert le Diplôme National d’Etudes Supérieurs de Musique à Bucarest. • 1990 : Dès son arrivée en France, il est reçu Alto Solo à l’Orchestre National d’Ile de France, avec lequel il joue plusieurs fois en soliste. • 1993 : Membre du « Trio à cordes de Paris », il réalise avec lui des disques et des tournées en Europe et en Russie. Teodor Coman a enseigné au C.N.R. de Rueil-Malmaison et à l’Ecole Normale de Musique de Paris « Alfred Cortot » jusqu’en 2003.