COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Jean-Luc Marion
philosophe

Biographie

Jean-Luc Marion naît à Meudon, le 3 juillet 1946. Après des études secondaires au lycée international de Sèvres, il entre en classes préparatoires au lycée Condorcet puis intègre l’École normale supérieure (rue d’Ulm) en 1967, où il étudie avec Jacques Derrida et Louis Althusser jusqu’en 1971.   Licence de lettres à Paris-Nanterre (1967) et de philosophie à la Sorbonne (1968), initiation à la théologie par Mgr Maxime Charles (puis Louis Bouyer et Jean Daniélou) et direction de la revue Résurrection de 1967 à 1973. Il passe l’agrégation de philosophie en 1971.   Nommé professeur à l’université de Poitiers en 1981, puis à l’université Paris X-Nanterre en 1988, il revient à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV) en 1995 (jusqu’à son éméritat en 2012) occuper la chaire de métaphysique, précédemment illustrée par Claude Bruaire et Emmanuel Levinas. Il y devient directeur du Centre d’études cartésiennes et en assure le rayonnement international.   Durant cette période, il participe en 1975 à la fondation de l’édition francophone de la revue catholique internationale Communio, dont il reste rédacteur en chef pendant dix ans. Il reprend, en 1981, la direction de la collection « Épiméthée » (fondée aux PUF par Jean Hippolyte) qu’il dirige encore aujourd’hui et codirige la revue Les Études philosophiques (avec Vincent Carraud et Jean-François Courtine).   Depuis 1994, il enseigne régulièrement à l’université de Chicago (Philosophy Department, Committee for Social Thought, Divinity School) et, depuis 2004, occupe la chaire qui fut longtemps celle de Paul Ricœur, puis, à partir de 2011, la « Andrew Thomas and Grace McNichols Greeley Chair ». Il a occupé aussi la chaire de recherche « Dominique Dubasle » de l’Institut catholique de Paris (2011-2016).   Grand Prix de philosophie de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre, 1992.   Élu à l’Académie française, le 6 novembre 2008, au fauteuil du cardinal Jean-Marie Lustiger (4e fauteuil).

Jean-Luc Marion

Le visible et le révélé, (Cerf, 2016)   Acheter

Sur la pensée passive de Descartes, (Puf, 2013)   Acheter

La rigueur des choses, (Flammarion, 2012)   Acheter

Le phénomène érotique, (Librairie Générale Française, 2004)   Acheter

Dieu sans l'Etre, 2e Edition, (Puf, 2002)   Acheter