COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Ivry Gitlis
violoniste

Biographie

Ivry Gitlis est né à HaÏfa en 1922, de parents tout juste arrivés d'Ukraine. Enfant, il réclame et réclame un violon. "Ne me demandez pas pourquoi, mais je voulais un violon." C'est le début d'une passion sans fin. En quelques mois, les progrès d'Ivry Gitlis à l'instrument sont fulgurants. Parrainé par Bronislaw Huberman qui lui conseille de s'installer en Europe, le violoniste opte pour le Conservatoire de Paris. Pendant la guerre, il gagne Londres avec sa mère, suit les cours de Carl Flesch et travaille dans une usine de munitions pendant toute c Il fait ensuite ses débuts avec l'Orchestre Philharmonique de Londres à la BBC. En 1951, Ivry Gitlis fait ses débuts en vedette à Paris puis aux États-Unis où il rencontre le grand violoniste de cette époque, Jascha Heifetz. Placé sous la coupe de l'imprésario Sol Hurok, il effectue des tournées en Union soviétique et aux États-Unis, joue sous la baguette d'Eugène Ormandy et de George Szell et commence à enregistrer. Il devient l'un des spécialistes des concertos du XXème siècle, et interprète Alban Berg, Bela Bartok et Jean Sibelius avec bonheur. L'essentiel de son agenda est consacré aux concerts autour du monde et aux enregistrements en grand nombre. En 1971, le compositeur Bruno Maderna lui dédie sa Pièce pour Ivry.Féru de musique contemporaine autant que de tradition tzigane, Ivry Gitlis fonde le festival de musique de Vence et apparaît dans des manifestations médiatisées comme le Rock and Roll Circus des Rolling Stones en 1968. Gitlis aime jouer du violon, mais aussi la comédie. On le retrouve ainsi dans un épisode des Enquêtes du commissaire Maigret en 1981, les films Histoire d'Adèle H. (1975) de François Truffaut, La Septième cible de Claude Pinoteau dans son propre rôle (il interprète un concerto de Vladimir Cosma), Les Cachetonneurs (1998) de Denis Dercourt, Sansa (2003) de Siegfried et Des gens qui s'embrassent (2012) de Danièle Thompson. Ivry Gitlis est ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO depuis 1990. En 2013, il publie L'Âme et la corde (Buchet-Chastel). Deux des enfants de son union avec Denise Glaser, David et John, ont formé le groupe de rock Enhancer.

Ivry Gitlis

L'âme et la corde , (Buchet Chastel , 2013)   Acheter

Franck et Debussy : sonates pour violon ; avec Martha Argerich, (MIS 2015, )   Acheter

L'art d'Ivry Gitlis , (Vox 2001, )   Acheter

Live Performances , (Doremi 2010, )   Acheter

Le violon du Diable - Ivry Gitlis joue Paganini (concertos n°1 et 2), (Philips 2001, )   Acheter

Méditations de Thaïs et autres pièces célèbres , (EMI classics 2003, )   Acheter

Les triomphes , (Philips 2003, )   Acheter