COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Benny Barbash
(écrivain)

Biographie

Benny

Benny Barbash est né à Beer Sheva, capitale du Neguev dans le sud d’Israël en 1951.My first Sony, son premier roman, paraît en Israël en 1994 et connaît immédiatement un grand succès. Il est rapidement traduit en plusieurs langues. Ce premier roman reflète le courant de la « seconde génération », des fils et des filles des victimes de la Shoah : il raconte l’histoire d’un enfant qui enregistre tout ce qu’il entend. L’héritage et les non-dits restent au coeur de la vie familiale, et il témoigne du vide sidéral laissé par la génération de ses grands-parents. Face au refus d’évoquer le passé, l’enfant désire plus que tout garder une trace du monde qui l’entoure. En lisant ce roman, le lecteur voir défiler toute la société israélienne, avec ses laïcs et ses religieux, les partisans de deux pays et ceux qui ne le sont pas et enfin la génération de la guerre et celle dite de la « post-Shoah ». (Mise à jour: mars 2008)