Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Pour commencer: la kippa

La kippa: pourquoi sortir couvert? (8 min)

Philippe Haddad - rabbin, enseignant
  • Origines de la kippa

    (4min)

  • Significations de la kippa

    (2min)

  • Questions et idées reçues

    (1min)

Les documents (1)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Philippe Haddad - rabbin, enseignant

Philippe Haddad est diplômé du Séminaire Israélite de France. Il est rabbin de la synagogue de la rue Copernic de l'Union libérale israélite de France (ULIF). Auparavant, il a été rabbin à Nîmes, à Paris (rue Fondary), et aux Ulis dans la Vallée de Chevreuse ainsi qu'aumônier de la jeunesse du Consistoire de Paris. D'autre part, il est enseignant au Beth Halimoud du Centre communautaire de Paris et au MJLF et collabore à des programmes éducatifs aux Eclaireurs israélites. Il est l'un des principaux contributeurs d'Akadem.

Bibliographie du conférencier

Ghaleb Bencheikh

L'Islam et le Judaïsme en dialogue, (Editions de l'Atelier, 2002)   Acheter

Philippe Haddad

La Torah, (Eyrolles, 2009), 2010)   Acheter

Paroles de rabbins, (Seuil, 2010)   Acheter

Israël, j'ai fait un rêve..., (L'Atelier, 2003)   Acheter

La transmission spirituelle, (Editions du Relié,), 2003)   Acheter

Voyage à Jérusalem, ( Ed Témoignage Chrétien, 2003)   Acheter

L'Aigle de Dieu, (Jean-Cyrille Godefroy, 2002)   Acheter

Durban, (Safed, 2001)   Acheter

Le Méiri: Le rabbin catalan de la tolérance (1249-1316), (Mare nostrum, 2001)   Acheter | Emprunter

Epreuves d'espérance, (Acte Sud, 2000)   Acheter

Pour expliquer le judaïsme à mes amis, (In Press. ), 2000)   Acheter | Emprunter

La kasherouth ou la diéte éthique, (Gicep, 1999)   Acheter | Emprunter

Ces hommes qui parlaient: réflexions sur le prophétisme, (Laurens, 1997)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 5 )

Kippa pour quoi pas les femmes

14 juillet 2012, 22h08, chalom

Bonjour il me semble que dans un contexte de pluralité et malgré votre origine orthodoxe, il aurait été bon de préciser que dans votre courant du judaisme, les femmes ne mettent pas une kippa bien qu'au fond il existe à présent aux USA des kippot pour femmes orthodoxes très esthétiques et que votre argument ressort plus du minhag que de la halakha, mais que dans les courants massorti et libéraux cela est pour certaines tout à fait naturel et respectueux la kippa a par ailleurs un coté fonctionnel évident par rapport à un chapeau quelque que soit sa forme, masculin ou feminin, car la kippa se met facilement dans une poche de pantalon, de veste ou de chemise.

Homme / Femme

26 novembre 2012, 21h52, SOD

Bonjour, Merci pour cet exposé aussi condensé qu'intéressant ! J'ai moi aussi une question relative aux différences homme / femme : vous expliquez : "Pourquoi la femme ne met-elle pas la kipa ? Car c'est un habit d'homme ! " C'est une belle tautologie, mais je n'y vois pas d'explication ! Permettez moi de reformuler ainsi la question : "Pourquoi la kippa s'est-elle instituée comme un habit d'homme ? " Par ailleurs, pour répondre au précédent commentaire de Chalom (ie"la kippa a par ailleurs un coté fonctionnel évident par rapport à un chapeau quelque que soit sa forme, masculin ou feminin, car la kippa se met facilement dans une poche de pantalon, de veste ou de chemise. "), je ne crois pas qu'il s'agisse véritablement d'un avantage, car la kippa n'a pas vocation à être dans quelque poche que ce soit, mais elle doit bien rester sur la tête ! Certes, les moins pratiquants l'enlèvent, mais ce n'est pas la vocation de la kippa !

Petits exposés TRES pédagogiques

7 mai 2014, 00h38, Nina

J'aime énormément cette rubrique. Monsieur Haddad fait un travail de synthèse absolument nécessaire pour le tout un chacun. J'aimerais pour ma part que ce type de petites vidéos soient écoutées par les jeunes juifs de France. Le concept est bon : court, concis et néanmoins fondamentaux. Vraiment bravo !

Excès de zèle

16 janvier 2016, 17h55, André

Pour moi porter la kippa partout et tous le temps n'est pas un signe de religiosité mais de l'excès de zèle. J'ai connu beaucoup de juifs pratiquants, des séfarades, qui étaient des juifs pratiquants et qui ne portaient ni kippa ni chapeaux dehors et encore moins sur leur lieu de travail ! Mais aujourd'hui il semble que les séfarades pratiquants en France et en Israël cherchent de plus en plus à ressembler à des mitnagdim au point même de s'habiller tout en noir comme eux...

Rappel Moché Rabbénou

28 juillet 2019, 15h08, FRED

MOCHE RABBENOU, lors de sa première rencontre avec le Saint Beni Soit-il s'est recouvert la tête, dans le rocher. Aussi, lors de l'entrée dans une synagogue (Maison de l'Eternel), par respect, et un peu par analogie, il est bon de se couvrir la tête (Kippa ou autre couvre-chef). REMARQUE : KAPPORET (Propitiatoire=capot de l'arche) a les mêmes racines phonétiques que KIPPA. (capot, aussi !).

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

La kippa: pourquoi sortir couvert?

8 min

Philippe Haddad - rabbin, enseignant

Commentaires ( 5 )

Kippa pour quoi pas les femmes

14 juillet 2012, 22h08, chalom

Bonjour il me semble que dans un contexte de pluralité et malgré votre origine orthodoxe, il aurait été bon de préciser que dans votre courant du judaisme, les femmes ne mettent pas une kippa bien qu'au fond il existe à présent aux USA des kippot pour femmes orthodoxes très esthétiques et que votre argument ressort plus du minhag que de la halakha, mais que dans les courants massorti et libéraux cela est pour certaines tout à fait naturel et respectueux la kippa a par ailleurs un coté fonctionnel évident par rapport à un chapeau quelque que soit sa forme, masculin ou feminin, car la kippa se met facilement dans une poche de pantalon, de veste ou de chemise.

Homme / Femme

26 novembre 2012, 21h52, SOD

Bonjour, Merci pour cet exposé aussi condensé qu'intéressant ! J'ai moi aussi une question relative aux différences homme / femme : vous expliquez : "Pourquoi la femme ne met-elle pas la kipa ? Car c'est un habit d'homme ! " C'est une belle tautologie, mais je n'y vois pas d'explication ! Permettez moi de reformuler ainsi la question : "Pourquoi la kippa s'est-elle instituée comme un habit d'homme ? " Par ailleurs, pour répondre au précédent commentaire de Chalom (ie"la kippa a par ailleurs un coté fonctionnel évident par rapport à un chapeau quelque que soit sa forme, masculin ou feminin, car la kippa se met facilement dans une poche de pantalon, de veste ou de chemise. "), je ne crois pas qu'il s'agisse véritablement d'un avantage, car la kippa n'a pas vocation à être dans quelque poche que ce soit, mais elle doit bien rester sur la tête ! Certes, les moins pratiquants l'enlèvent, mais ce n'est pas la vocation de la kippa !

Petits exposés TRES pédagogiques

7 mai 2014, 00h38, Nina

J'aime énormément cette rubrique. Monsieur Haddad fait un travail de synthèse absolument nécessaire pour le tout un chacun. J'aimerais pour ma part que ce type de petites vidéos soient écoutées par les jeunes juifs de France. Le concept est bon : court, concis et néanmoins fondamentaux. Vraiment bravo !

Excès de zèle

16 janvier 2016, 17h55, André

Pour moi porter la kippa partout et tous le temps n'est pas un signe de religiosité mais de l'excès de zèle. J'ai connu beaucoup de juifs pratiquants, des séfarades, qui étaient des juifs pratiquants et qui ne portaient ni kippa ni chapeaux dehors et encore moins sur leur lieu de travail ! Mais aujourd'hui il semble que les séfarades pratiquants en France et en Israël cherchent de plus en plus à ressembler à des mitnagdim au point même de s'habiller tout en noir comme eux...

Rappel Moché Rabbénou

28 juillet 2019, 15h08, FRED

MOCHE RABBENOU, lors de sa première rencontre avec le Saint Beni Soit-il s'est recouvert la tête, dans le rocher. Aussi, lors de l'entrée dans une synagogue (Maison de l'Eternel), par respect, et un peu par analogie, il est bon de se couvrir la tête (Kippa ou autre couvre-chef). REMARQUE : KAPPORET (Propitiatoire=capot de l'arche) a les mêmes racines phonétiques que KIPPA. (capot, aussi !).

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Origines de la kippa

    (4min)

  • Significations de la kippa

    (2min)

  • Questions et idées reçues

    (1min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Philippe Haddad - rabbin, enseignant

Philippe Haddad est diplômé du Séminaire Israélite de France. Il est rabbin de la synagogue de la rue Copernic de l'Union libérale israélite de France (ULIF). Auparavant, il a été rabbin à Nîmes, à Paris (rue Fondary), et aux Ulis dans la Vallée de Chevreuse ainsi qu'aumônier de la jeunesse du Consistoire de Paris. D'autre part, il est enseignant au Beth Halimoud du Centre communautaire de Paris et au MJLF et collabore à des programmes éducatifs aux Eclaireurs israélites. Il est l'un des principaux contributeurs d'Akadem.

Bibliographie du conférencier

Ghaleb Bencheikh

L'Islam et le Judaïsme en dialogue, (Editions de l'Atelier, 2002)   Acheter

Philippe Haddad

La Torah, (Eyrolles, 2009), 2010)   Acheter

Paroles de rabbins, (Seuil, 2010)   Acheter

Israël, j'ai fait un rêve..., (L'Atelier, 2003)   Acheter

La transmission spirituelle, (Editions du Relié,), 2003)   Acheter

Voyage à Jérusalem, ( Ed Témoignage Chrétien, 2003)   Acheter

L'Aigle de Dieu, (Jean-Cyrille Godefroy, 2002)   Acheter

Durban, (Safed, 2001)   Acheter

Le Méiri: Le rabbin catalan de la tolérance (1249-1316), (Mare nostrum, 2001)   Acheter | Emprunter

Epreuves d'espérance, (Acte Sud, 2000)   Acheter

Pour expliquer le judaïsme à mes amis, (In Press. ), 2000)   Acheter | Emprunter

La kasherouth ou la diéte éthique, (Gicep, 1999)   Acheter | Emprunter

Ces hommes qui parlaient: réflexions sur le prophétisme, (Laurens, 1997)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier