Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Du shtetl au CNRS

"La Shoah m'a fait perdre la foi" (55 min)

Antoine Mercier - Journaliste, Izio Rosenman - psychanalyse et psychothérapeute
  • Pour un judaïsme laïque

    culturel et inclusif (6min)

  • Une enfance dans le ghetto

    puis dans les camps (7min)

  • Rester humain à Buchenwald

    La solidarité des petits gestes (9min)

  • L'arrivée en France

    L'OSE et l'école d'Orsay (10min)

  • La soif de savoir

    Une curiosité de l'enfance (7min)

  • Un militant pour la paix

    Laisser la place à l'Autre (16min)

Les documents (8)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Antoine Mercier - Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Izio Rosenman - psychanalyse et psychothérapeute

Izio Rosenman est directeur de recherches au CNRS, rescapé de Buchenwald. Il a été directeur de recherches au CNRS, psychanalyste et psychothérapeute d’enfants. Il est le Président de l’Association pour un judaïsme humaniste et laïque, et le directeur de la revue Plurielles. (Mise à jour: mars 2005)

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 0)   Acheter

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 0)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Emmanuel Lévinas

Humanisme de l'autre homme , (Lgf , 1987)   Acheter

Michel Koginsky

Un hébreu d'origine juive , hommage au Rav Yehouda Léon Ashkenazi dit Manitou , (CA, 1998)   Acheter

Anny Dayan-Rosenmann

Les alphabets de la Shoah, Survivre, témoigner, écrire , (CNRS, 2013)   Acheter

Henri Atlan

Croyances , Comment expliquer le monde , (Autrement , 2014)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
Tous les livres et DVD du magazine
L'organisateur
Commentaires ( 11 )

Le Mal

23 mars 2017, 09h55, Marand

Bonjour Izio Nous nous connaissons depuis Versailles, ce qui ne nous rajeunit pas ! Apparaissant ici sous un pseudo, me reconnaitras-tu ? Tu poses le problème du mal dans le monde dont le paroxisme fut la Shoah. Je comprends ton point de vue, à chaque fois qu'on évoque cela, on se trouve devant un problème incompréhenible et insoluble avec comme résultat, soit un abandon des mitsvot, soit au contraire une approche plus grande vers elles. (mystère de l'esprit humain) Cela me suggère une histoire : un père frappe son enfant, l'enferme dans le noir, le martyrise etc. Même si celui ci renie son père, ne veut plus le voir, ne veut plus en entendre parler, son père reste son père. Bonne santé à toi et à tous tes proches André.

Comme les rivieres chacun (e) trouve le chemin de son destin.

23 mars 2017, 10h54, Le Juif errant

Une vie extraordinaire ! Domage qu'il a choisi de ne plus croire qu'Hashem l'a sauve entre et parmi tout les millions qui ont peris par le barbarism que le peuple Allemand avaient choisi pendant la periode Hitlerique. Si apree toutes ces prouesses intelectuelles et ces etudes, sa meilleure idee est de reneger l'existence d'un createur tout pres de la fin de sa vie ne demontre pas la sagesse et la claritee de pensee que ce qui ont perdu leur vies l'ont perdu pour rien... Excusez le Francais, J'ai quitte la France il y a 40 ans.

Se rencontrer

23 mars 2017, 15h09, Jacques Treiner

Cher Izio, Je saisis l'occasion de cette vidéo pour reprendre un contact épisodique mais chaque fois empreint d'une certaine complicité. Pouvons-nous prendre un verre ensemble ? jtreiner@orange.fr Amicalement, Jacques Treiner.

L'autre

23 mars 2017, 15h39, Marand

Cher Izio Le peuple palestinien est né après 1967, inventé par Arafat (c'est lui qui l'a affirmé) malgré cela, Israël a toujours cherché a faire la paix avec les Palestiniens, mais pas à n'importe quel prix. Contrairement à ce que tu dis, ce sont les Palestiniens qui ne veulent pas reconnaitre Israël. Ils le disent et le répètent mais en arabe (il ne faut pas choquer l'occident). Pour les accords d'Oslo, ils disent et le répètent : c'est une ruse et un premier pas vers la reconquête de toute la Palestine. Tant que la gauche, comme en France d'ailleurs, mettra ses rêves avant la réalité, la paix ne pourra se faire, car si reconnaitre l'autre, c'est primordial, il faut aussi que l'autre te reconnaisse. Longue vie à toi, mon ainé d'un an.

Merci pour ce partage

23 mars 2017, 20h53, bernaerts

Quelle merveille de voir que malgré toutes ces horreurs, un homme survit en gardant et en développant une telle richesse et une telle sensibilité à l'autre et à l'éthique. Voilà, c'est cela un miracle je crois. Un homme qui ne parle que de sa soif de vie et d'apprendre alors que nombre des enfants dans le confort d'aujourd'hui n'ont pas le goût d'apprendre. Merci pour ce témoignage. Pour ce qui est du Divin, il est partout. Wiesel a décrit comment au milieu de l'angoisse dans un train de déportation, lorsqu'une femme a sorti un hanukkhia, le silence et la paix se sont faits. Si les humains ne veulent pas de Dieu, que peut-IL lui y faire LUI ?

Transmission

30 mars 2017, 17h38, azoy

Monsieur Rosenman est un bel exemple du judaïsme pluriel. Et sans le talent professionnel et humain toujours présent d'Antoine Mercier, nous n'aurions pu bénéficier d'un tel échange - A groysn dank !

Ce n'est personne d'autres que des hommes qui sont responsables de la Shoah. C'est aux hommes qu'il

3 janvier 2018, 23h46, Jacques Krajka (si vous l'orthographiiez Kraïka sur un chèque, ça passerait égal

Je n'ai pas encore regardé cette interview, comme on dit en français, mais en parcourant les commentaires, j'ai lu une intervention signée par un "Jacques Treiner". Est-ce, par hasard, un "Jacques Treiner" que j'aurais rencontré il y a fort longtemps dans un groupe, qui comptait également dans ses rangs Maxime et Sylvie Sémory ? Je me souviens qu'il était à Jacques Decour.

Perte de mémoire ?

4 janvier 2018, 10h13, David Ruzié

Je suis très surpris qu'Izio ait perdu - avec l'âge - la mémoire. J'ai bien connu Izio dans les années 1953-1955 au restaurant étudiant kacher face au jardin du Luxembourg. A l'époque, quelques années après sa survie des camps de la mort, il était très pratiquant. Libre à lui de changer d'avis, mais qu'il ne commette pas d'erreur chronologique.

Perte de mémoire

11 janvier 2018, 07h42, Marand

Bonjour Je confirme ce qu'écrit D. Ruzié. C'est autre chose que la Shoah qui a causé cela.

Les fours de Kasdim

2 juin 2019, 05h56, ST

L'habitude de s'empêcher de penser pour ne pas être submergé par la violence extrême a réussi à certains rescapés. Si elle persiste, elle s'avère une séquelle qui met l'autre hors champ. Qui peut en faire le reproche ? Mais faire du handicap une norme et la promouvoir avec militantisme représente un danger. L'intelligence et la générosité ne donnent pas le change aux four d'Our Kasdim.

Simple proposition

29 août 2019, 07h35, Meyer Yam

"judaïsme laïque" est une antithèse ; un judaïsme sans ce Dieu créateur et """prévenant""" n'a pas de sens pour comprendre cela, je vous suggère de lire la lection "Békhoukotaï" au Chap. XXVI, spécialement du verset 33 au 39, et plus particulièrement le 39.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

"La Shoah m'a fait perdre la foi"

55 min

Antoine Mercier - Journaliste, Izio Rosenman - psychanalyse et psychothérapeute

Commentaires ( 11 )

Le Mal

23 mars 2017, 09h55, Marand

Bonjour Izio Nous nous connaissons depuis Versailles, ce qui ne nous rajeunit pas ! Apparaissant ici sous un pseudo, me reconnaitras-tu ? Tu poses le problème du mal dans le monde dont le paroxisme fut la Shoah. Je comprends ton point de vue, à chaque fois qu'on évoque cela, on se trouve devant un problème incompréhenible et insoluble avec comme résultat, soit un abandon des mitsvot, soit au contraire une approche plus grande vers elles. (mystère de l'esprit humain) Cela me suggère une histoire : un père frappe son enfant, l'enferme dans le noir, le martyrise etc. Même si celui ci renie son père, ne veut plus le voir, ne veut plus en entendre parler, son père reste son père. Bonne santé à toi et à tous tes proches André.

Comme les rivieres chacun (e) trouve le chemin de son destin.

23 mars 2017, 10h54, Le Juif errant

Une vie extraordinaire ! Domage qu'il a choisi de ne plus croire qu'Hashem l'a sauve entre et parmi tout les millions qui ont peris par le barbarism que le peuple Allemand avaient choisi pendant la periode Hitlerique. Si apree toutes ces prouesses intelectuelles et ces etudes, sa meilleure idee est de reneger l'existence d'un createur tout pres de la fin de sa vie ne demontre pas la sagesse et la claritee de pensee que ce qui ont perdu leur vies l'ont perdu pour rien... Excusez le Francais, J'ai quitte la France il y a 40 ans.

Se rencontrer

23 mars 2017, 15h09, Jacques Treiner

Cher Izio, Je saisis l'occasion de cette vidéo pour reprendre un contact épisodique mais chaque fois empreint d'une certaine complicité. Pouvons-nous prendre un verre ensemble ? jtreiner@orange.fr Amicalement, Jacques Treiner.

L'autre

23 mars 2017, 15h39, Marand

Cher Izio Le peuple palestinien est né après 1967, inventé par Arafat (c'est lui qui l'a affirmé) malgré cela, Israël a toujours cherché a faire la paix avec les Palestiniens, mais pas à n'importe quel prix. Contrairement à ce que tu dis, ce sont les Palestiniens qui ne veulent pas reconnaitre Israël. Ils le disent et le répètent mais en arabe (il ne faut pas choquer l'occident). Pour les accords d'Oslo, ils disent et le répètent : c'est une ruse et un premier pas vers la reconquête de toute la Palestine. Tant que la gauche, comme en France d'ailleurs, mettra ses rêves avant la réalité, la paix ne pourra se faire, car si reconnaitre l'autre, c'est primordial, il faut aussi que l'autre te reconnaisse. Longue vie à toi, mon ainé d'un an.

Merci pour ce partage

23 mars 2017, 20h53, bernaerts

Quelle merveille de voir que malgré toutes ces horreurs, un homme survit en gardant et en développant une telle richesse et une telle sensibilité à l'autre et à l'éthique. Voilà, c'est cela un miracle je crois. Un homme qui ne parle que de sa soif de vie et d'apprendre alors que nombre des enfants dans le confort d'aujourd'hui n'ont pas le goût d'apprendre. Merci pour ce témoignage. Pour ce qui est du Divin, il est partout. Wiesel a décrit comment au milieu de l'angoisse dans un train de déportation, lorsqu'une femme a sorti un hanukkhia, le silence et la paix se sont faits. Si les humains ne veulent pas de Dieu, que peut-IL lui y faire LUI ?

Transmission

30 mars 2017, 17h38, azoy

Monsieur Rosenman est un bel exemple du judaïsme pluriel. Et sans le talent professionnel et humain toujours présent d'Antoine Mercier, nous n'aurions pu bénéficier d'un tel échange - A groysn dank !

Ce n'est personne d'autres que des hommes qui sont responsables de la Shoah. C'est aux hommes qu'il

3 janvier 2018, 23h46, Jacques Krajka (si vous l'orthographiiez Kraïka sur un chèque, ça passerait égal

Je n'ai pas encore regardé cette interview, comme on dit en français, mais en parcourant les commentaires, j'ai lu une intervention signée par un "Jacques Treiner". Est-ce, par hasard, un "Jacques Treiner" que j'aurais rencontré il y a fort longtemps dans un groupe, qui comptait également dans ses rangs Maxime et Sylvie Sémory ? Je me souviens qu'il était à Jacques Decour.

Perte de mémoire ?

4 janvier 2018, 10h13, David Ruzié

Je suis très surpris qu'Izio ait perdu - avec l'âge - la mémoire. J'ai bien connu Izio dans les années 1953-1955 au restaurant étudiant kacher face au jardin du Luxembourg. A l'époque, quelques années après sa survie des camps de la mort, il était très pratiquant. Libre à lui de changer d'avis, mais qu'il ne commette pas d'erreur chronologique.

Perte de mémoire

11 janvier 2018, 07h42, Marand

Bonjour Je confirme ce qu'écrit D. Ruzié. C'est autre chose que la Shoah qui a causé cela.

Les fours de Kasdim

2 juin 2019, 05h56, ST

L'habitude de s'empêcher de penser pour ne pas être submergé par la violence extrême a réussi à certains rescapés. Si elle persiste, elle s'avère une séquelle qui met l'autre hors champ. Qui peut en faire le reproche ? Mais faire du handicap une norme et la promouvoir avec militantisme représente un danger. L'intelligence et la générosité ne donnent pas le change aux four d'Our Kasdim.

Simple proposition

29 août 2019, 07h35, Meyer Yam

"judaïsme laïque" est une antithèse ; un judaïsme sans ce Dieu créateur et """prévenant""" n'a pas de sens pour comprendre cela, je vous suggère de lire la lection "Békhoukotaï" au Chap. XXVI, spécialement du verset 33 au 39, et plus particulièrement le 39.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Pour un judaïsme laïque

    culturel et inclusif (6min)

  • Une enfance dans le ghetto

    puis dans les camps (7min)

  • Rester humain à Buchenwald

    La solidarité des petits gestes (9min)

  • L'arrivée en France

    L'OSE et l'école d'Orsay (10min)

  • La soif de savoir

    Une curiosité de l'enfance (7min)

  • Un militant pour la paix

    Laisser la place à l'Autre (16min)

L'organisateur

Les documents
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Antoine Mercier - Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Izio Rosenman - psychanalyse et psychothérapeute

Izio Rosenman est directeur de recherches au CNRS, rescapé de Buchenwald. Il a été directeur de recherches au CNRS, psychanalyste et psychothérapeute d’enfants. Il est le Président de l’Association pour un judaïsme humaniste et laïque, et le directeur de la revue Plurielles. (Mise à jour: mars 2005)

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, , (Le Cherche Midi , 0)   Acheter

Regards sur la crise, , (Editions Hermann, 0)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, , (Desclée de Brouwer, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Bibliographie sur le sujet

Emmanuel Lévinas

Humanisme de l'autre homme , (Lgf , 1987)   Acheter

Michel Koginsky

Un hébreu d'origine juive , hommage au Rav Yehouda Léon Ashkenazi dit Manitou , (CA, 1998)   Acheter

Anny Dayan-Rosenmann

Les alphabets de la Shoah, Survivre, témoigner, écrire , (CNRS, 2013)   Acheter

Henri Atlan

Croyances , Comment expliquer le monde , (Autrement , 2014)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
Tous les livres et DVD du magazine