Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Un faiseur de personnes - n° 3

Le'h le'ha: la start-up d'Abraham (35 min)

Marc Abitbol - chef d'entreprise
  • Abraham n'est pas le premier monothéiste

    Un faiseur de personnes (10min)

  • Les 4 étapes de la Création

    Quand Dieu délègue l'infini (7min)

  • Le repli de Babel

    Essais et echecs humains (6min)

  • Abraham l'anti-missionaire

    S'unir par la connaissance (12min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Marc Abitbol - chef d'entreprise

Marc Abitbol a été éleve de la Yeshiva Ets Haim à Montreux du Rav Moshe Botshko Zal .Il a poursuivi son éducation talmudique au Machon Lev où il a obtenu un diplôme d’ingénieur en électro-optique. Diplôme complete par un Ph.d a l’Unversité hébraique de Jerusalem. Il crée Visionix en 1994, start up specialisée dans le domaine de la santé visuelle. Il dirige aujourd’hui le groupe Luneau Technology dont fait partie Visionix

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
Lire le texte sur Sefarim
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 23 septembre 2016
Commentaires ( 15 )

Merci

3 novembre 2016, 20h54, Morgenstern

Superbe, lumineux...

Parler le français...

6 novembre 2016, 08h44, Régis

Magnifique et percutante étude... Surtout pour celui qui, comme moi, ne pratique l'hébreu que lors des prières. M. Abitbol, merci. Je vais apporter un "grain de sable "à votre pratique du français. Il existe des "liaisons dangereuses" qui oralement sont désagréables : Les mille (s) années etc. Toutes mes excuses pour ce rappel. Enseignant un jour... Enseignant toujours.

Injonction -action : au boulot ! (correction frappe du 1 er envoi ! )

6 novembre 2016, 09h54, Huting

"Passionnante limpidité. Mais que de questions diffuse-t-elle tout autour ! Pour moi voici en désordre : -donc il y a injonction à ameliorer le monde. Est ce le Tikun ? -donc Israël doit jouer son rôle d'èclaireur : mais le fait-il avec cette politique pour le moins critiquable lactuellement ? -donc la vocation de l'humanité c'est de s'unifier en vue du progrès ? Donc de s'abrabamiser ? Voire de devenir " mosaïque" (sans jeu de mot oxymorique malencontreux) -l'histoire d'Agar et d'Ismaël est peu claire : pourquoi cela intervient -il ? Injustice dans le projet ? A expliquer. De même, le sort des premiers cananéens ? Ils sont chassés ! Incorporés ? Assimilés ? N'y a t il pas précisement cet incendie dans la confrontation ? A expliquer Bon je vais repasser, resasser la démonstration. Ce qui est passionnant c'est que tout se discute, se complexifie et se simplifie à la fois. Pour le moment : obtempèrer l'injonction d'agir vers le Bien. Pour éteindre braise après braise l'incendie, israël en prend t-il le chemin ? Hum hum... Je dois mentionner que je ne suis pas juif. Que j'ai été en israël depuis 59 (11 ans après la creation en kibbutz !) et que d'admiration d'sraëlI je suis tombé par la force des tristes faits en déception, (du fait de la politique choisie et non obligatoire !) c'est pour cela que votre démonstration rouvre l'Espérance. Et vous ? Merci encore !

Bravo

6 novembre 2016, 10h40, francoisesibmich

Bravo pour ce chidoush dynamique !

L'icône d'Abram

6 novembre 2016, 11h09, France

Très intéressant. Je vous remercie et vous pose la question suivante : Est ce que le projet divin s'arrête à la réalisation d'un monde de la Torah ou bien est ce que cette réalisation est moyen en vue de l'accomplissement de nouvelles étapes de ce projet ?

Avraham : premier capitaliste de la connaissance et de l'enseignement

6 novembre 2016, 12h13, Gérard Abitbol

Lecture iconoclaste et passionnante de cette paracha. L'idée de confondre "savoir et enseigner" comme base de compréhension de D... Est intéressante. Vous expliquez de manière originale les errements de la tour de Babel. On apprend et on réfléchit en écoutant votre commentaire. Merci.

Merci

6 novembre 2016, 12h29, Albert o

Je voulais juste vous dire bravo et merci pour cet enthousiasme et pour ces commentaires certes habituels mais oh combien important bravo à vous et merci.

Merci !

6 novembre 2016, 12h39, azoy

Un bel éclairage pour un beau message - mais ne lisons pas tout par le prisme du monde de l'entreprise...

Fascination devant la simplicité.

6 novembre 2016, 13h16, ilana

Voilà une lecture de la complexité des origines et de l'acquisition de la sagesse. Marc, kol hacavod, avec vous nous avons franchi une étape.

חזק וברוך

6 novembre 2016, 16h53, J.L.F

מסודר מעניין ועם פואנטה שילוב מעניין של פשט, דרש, פילוסופיה ונגיעת קבלה.

Merci Monsieur Abiibol

7 novembre 2016, 05h14, Myriam C

Hazak ve kol akavod Je partage vous êtes excellent Un régal et un bonheur toutes vos explications Vous êtes un bon et vrai yehudi Comme Abraham merci encore.

à France

7 novembre 2016, 09h11, Haïm Nabet

Il n'y a pas une réalisation du monde de la Torah, mais des réalisations du monde de la Torah. C'est ce que nous apprend l'épisode de la génération de Babel : la Torah rejette totalement l'identité mais aspire à l'unité, elle n'a rien de dogmatique en soi, elle n'est absolument pas catholique dans le sens étymologique du terme, c'est-à-dire universelle et imposée à tous de la même façon, mais elle est une selon l'esprit, la langue et la compréhension de chaque peuple, voire de chaque individu. La Torah est éternelle parce qu'elle est infinie. Elle n'est pas un projet avec une fin, et donc une mort. Elle est la vie directement issue de la divinité.

Le'h le'ha : la start-up d'Abraham

11 novembre 2016, 08h03, Rivka

Nouvelles perspectives très intéressantes. Vous avez ajouté à mes connaissances. Merci Monsieur Abitbol.

Du fond des âges à l'actualité la plus novatrice : quel renouvellement !

12 novembre 2016, 17h33, A. Lewy

Outre l'intensité de vos références, qui me demandent beaucoup de concentration, votre exposé qui du livre de la Création va jusqu'au "scoop" de l'étude du midrash par les coréens est tellement vivifiant. Principalement parce que vous y démontrez toute la démarche juive de l'éveil dans le partage... C'est à dire l'étude avec la grâce d'Avraham notre père en générosité. שבוע טוב.

Félicitations M. Abitbol

24 novembre 2016, 08h31, Aaron

Votre éclairage sur la démarche de l'humanité à la recherche de D. Dans le comment "faire", à l'occasion de la tour de Babel, où Abraham apprend de cet échec, son rôle d'enseignant et de transmetteur, avec en plus les sources que vous rapportez, tout votre enseignement est riche et novateur, Félicitations.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Le'h le'ha: la start-up d'Abraham

35 min

Marc Abitbol - chef d'entreprise

Commentaires ( 15 )

Merci

3 novembre 2016, 20h54, Morgenstern

Superbe, lumineux...

Parler le français...

6 novembre 2016, 08h44, Régis

Magnifique et percutante étude... Surtout pour celui qui, comme moi, ne pratique l'hébreu que lors des prières. M. Abitbol, merci. Je vais apporter un "grain de sable "à votre pratique du français. Il existe des "liaisons dangereuses" qui oralement sont désagréables : Les mille (s) années etc. Toutes mes excuses pour ce rappel. Enseignant un jour... Enseignant toujours.

Injonction -action : au boulot ! (correction frappe du 1 er envoi ! )

6 novembre 2016, 09h54, Huting

"Passionnante limpidité. Mais que de questions diffuse-t-elle tout autour ! Pour moi voici en désordre : -donc il y a injonction à ameliorer le monde. Est ce le Tikun ? -donc Israël doit jouer son rôle d'èclaireur : mais le fait-il avec cette politique pour le moins critiquable lactuellement ? -donc la vocation de l'humanité c'est de s'unifier en vue du progrès ? Donc de s'abrabamiser ? Voire de devenir " mosaïque" (sans jeu de mot oxymorique malencontreux) -l'histoire d'Agar et d'Ismaël est peu claire : pourquoi cela intervient -il ? Injustice dans le projet ? A expliquer. De même, le sort des premiers cananéens ? Ils sont chassés ! Incorporés ? Assimilés ? N'y a t il pas précisement cet incendie dans la confrontation ? A expliquer Bon je vais repasser, resasser la démonstration. Ce qui est passionnant c'est que tout se discute, se complexifie et se simplifie à la fois. Pour le moment : obtempèrer l'injonction d'agir vers le Bien. Pour éteindre braise après braise l'incendie, israël en prend t-il le chemin ? Hum hum... Je dois mentionner que je ne suis pas juif. Que j'ai été en israël depuis 59 (11 ans après la creation en kibbutz !) et que d'admiration d'sraëlI je suis tombé par la force des tristes faits en déception, (du fait de la politique choisie et non obligatoire !) c'est pour cela que votre démonstration rouvre l'Espérance. Et vous ? Merci encore !

Bravo

6 novembre 2016, 10h40, francoisesibmich

Bravo pour ce chidoush dynamique !

L'icône d'Abram

6 novembre 2016, 11h09, France

Très intéressant. Je vous remercie et vous pose la question suivante : Est ce que le projet divin s'arrête à la réalisation d'un monde de la Torah ou bien est ce que cette réalisation est moyen en vue de l'accomplissement de nouvelles étapes de ce projet ?

Avraham : premier capitaliste de la connaissance et de l'enseignement

6 novembre 2016, 12h13, Gérard Abitbol

Lecture iconoclaste et passionnante de cette paracha. L'idée de confondre "savoir et enseigner" comme base de compréhension de D... Est intéressante. Vous expliquez de manière originale les errements de la tour de Babel. On apprend et on réfléchit en écoutant votre commentaire. Merci.

Merci

6 novembre 2016, 12h29, Albert o

Je voulais juste vous dire bravo et merci pour cet enthousiasme et pour ces commentaires certes habituels mais oh combien important bravo à vous et merci.

Merci !

6 novembre 2016, 12h39, azoy

Un bel éclairage pour un beau message - mais ne lisons pas tout par le prisme du monde de l'entreprise...

Fascination devant la simplicité.

6 novembre 2016, 13h16, ilana

Voilà une lecture de la complexité des origines et de l'acquisition de la sagesse. Marc, kol hacavod, avec vous nous avons franchi une étape.

חזק וברוך

6 novembre 2016, 16h53, J.L.F

מסודר מעניין ועם פואנטה שילוב מעניין של פשט, דרש, פילוסופיה ונגיעת קבלה.

Merci Monsieur Abiibol

7 novembre 2016, 05h14, Myriam C

Hazak ve kol akavod Je partage vous êtes excellent Un régal et un bonheur toutes vos explications Vous êtes un bon et vrai yehudi Comme Abraham merci encore.

à France

7 novembre 2016, 09h11, Haïm Nabet

Il n'y a pas une réalisation du monde de la Torah, mais des réalisations du monde de la Torah. C'est ce que nous apprend l'épisode de la génération de Babel : la Torah rejette totalement l'identité mais aspire à l'unité, elle n'a rien de dogmatique en soi, elle n'est absolument pas catholique dans le sens étymologique du terme, c'est-à-dire universelle et imposée à tous de la même façon, mais elle est une selon l'esprit, la langue et la compréhension de chaque peuple, voire de chaque individu. La Torah est éternelle parce qu'elle est infinie. Elle n'est pas un projet avec une fin, et donc une mort. Elle est la vie directement issue de la divinité.

Le'h le'ha : la start-up d'Abraham

11 novembre 2016, 08h03, Rivka

Nouvelles perspectives très intéressantes. Vous avez ajouté à mes connaissances. Merci Monsieur Abitbol.

Du fond des âges à l'actualité la plus novatrice : quel renouvellement !

12 novembre 2016, 17h33, A. Lewy

Outre l'intensité de vos références, qui me demandent beaucoup de concentration, votre exposé qui du livre de la Création va jusqu'au "scoop" de l'étude du midrash par les coréens est tellement vivifiant. Principalement parce que vous y démontrez toute la démarche juive de l'éveil dans le partage... C'est à dire l'étude avec la grâce d'Avraham notre père en générosité. שבוע טוב.

Félicitations M. Abitbol

24 novembre 2016, 08h31, Aaron

Votre éclairage sur la démarche de l'humanité à la recherche de D. Dans le comment "faire", à l'occasion de la tour de Babel, où Abraham apprend de cet échec, son rôle d'enseignant et de transmetteur, avec en plus les sources que vous rapportez, tout votre enseignement est riche et novateur, Félicitations.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Abraham n'est pas le premier monothéiste

    Un faiseur de personnes (10min)

  • Les 4 étapes de la Création

    Quand Dieu délègue l'infini (7min)

  • Le repli de Babel

    Essais et echecs humains (6min)

  • Abraham l'anti-missionaire

    S'unir par la connaissance (12min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 23 septembre 2016
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Marc Abitbol - chef d'entreprise

Marc Abitbol a été éleve de la Yeshiva Ets Haim à Montreux du Rav Moshe Botshko Zal .Il a poursuivi son éducation talmudique au Machon Lev où il a obtenu un diplôme d’ingénieur en électro-optique. Diplôme complete par un Ph.d a l’Unversité hébraique de Jerusalem. Il crée Visionix en 1994, start up specialisée dans le domaine de la santé visuelle. Il dirige aujourd’hui le groupe Luneau Technology dont fait partie Visionix

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Lire le texte sur Sefarim