Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Pour quoi serions nous encore prêts à mourir?

Tenir debout contre le djihadisme (39 min)

Alexandra Laignel-Lavastine - historienne, traductrice
  • Ni fous ni nihilistes mais islamistes

    Le déni des autorités françaises (9min)

  • Le mal vient désormais de l'intérieur

    "Nous avons perdu une génération" (7min)

  • La perverse injonction du vivre ensemble

    La toxicité du politiquement correct (11min)

  • La voie du réarmement, rester debout

    et réapprendre à se sacrifier (12min)

Les documents (4)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Alexandra Laignel-Lavastine - historienne, traductrice

Alexandra Laignel-Lavastine est philosophe, essayiste et historienne, spécialiste du totalitarisme et de l'histoire intellectuelle de l'Europe de l'est au 20ème siècle ainsi que de la Shoah. Elle a longtemps collaboré au Monde des livres et est également éditeur. Auteur de plusieurs ouvrages, elle a reçu en 2004 le Prix de l'essai européen pour son ouvrage Esprits d'Europe.

Bibliographie du conférencier

Alexandra Laignel-Lavastine

Pourquoi serions-nous prêts à mourir ? , (Cerf , 2017)   Acheter

La pensée égarée , (Grasset, 2015)   Acheter

Esprits d'Europe : autour de Czeslaw Milosz, Jan Patocka, Istvan Bibo, (Calmann-Lévy, 2005)   Acheter

Cioran, Eliade, Ionesco : l'oubli du fascisme , (PUF, 2002)   Acheter

Jan Patocka , (Michalon , 1998)   Acheter

Dina Porat

Le juif qui savait ; Wilno-Jérusalem : la figure légendaire d'Abba Kovner (1918-1987), (, 0)   Acheter

Luc Ferry, Alexandra Laignel-Lavastine

L'anticonformiste ; une autobiographie intellectuelle , (Pocket , 2012)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Alexandra Laignel-Lavastine

La pensée égarée , (Grasset, 2015)   Acheter

Georges Bensoussan

Les territoires perdus de la République , (Pluriel, 2015)   Acheter

Fethi Benslama

Un furieux désir de sacrifice ; le surmusulman , (Seuil , 2016)   Acheter

Olivier Roy

Le djihad et la mort , (Seuil , 2016)   Acheter

Boualem Sansal

Gouverner au nom d'Allah , Islamisation et soif de pouvoir dans le monde arabe , (Gallimard , 2016)   Acheter

Alexandra Laignel-Lavastine

Pourquoi serions-nous prêts à mourir ? , (Cerf , 2017)   Acheter

Jean Birnbaum

Un silence religieux ; la gauche face au djihadisme , (Points , 2017)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
Commentaires ( 13 )

Le contexte politique du terrorisme

11 octobre 2017, 10h04, Nadia Lamm

Bravo à Madame Laignel Lavastine pour son appel au réarmement moral et intellectuel ; mais il subsiste un angle mort bien ennuyeux dans son propos : quid de la politique eurabienne de l'Europe depuis le second clash pétrolier ? Quid des ventes d'armes au Qatar et à l'Arabie saoudite ? Quid des livres pourtant bien éclairants Eurabia de Bat Y'e Or et L'Ensauvagment de Thérèse Delpech ? Dois-je me résoudre à mourir pour sauver la politique eurabienne de l'Europe et pour continuer à consommer le pétrole iranien ? Je crois que cette première lâcheté, la lâcheté économique fait le lit de toutes les autres. J'aimerais un boycott politique de ces régimes qui financent le terrorisme tout en le dénonçant à la dernière limite, quand il les frappe ; j'aimerais que notre courage se porte sur le sacrifice de notre gavage par des biens de consommation qui non contents de détruire la planète enfantent le terrorisme. Je pense que le retour à une consommation éthique et responsable, en sacrifiant tel ou tel désir largement fabriqué par la pub est le premier pas de la sagesse (voir la dénonciation de la chrématistique par la philosophie grecque antique, Madame Laignel Lavastine) et après on verra ce qu'il en sera de ces régimes totalitaires qui nous narguent à l'ONU et à l'Unesco et dont l terrorisme n'est que la mousse sur la bière. Et après il sera temps de mourir les armes à la main face aux derniers terroristes encore en fonctions sur une Europe libérée de ses propres démons. Le mal que nous souffrons, il est bon de se demander si nous n'en avons pas fait, au moins en partie le lit. Ma réflxion se veut être un complément et en aucun cas un démenti de celle de Mme Laignel Lavastine.

Théorie du complot créee par une juive

13 octobre 2017, 21h03, Nicolas Krebs

Vous savez que le livre Eurabia : l'axe euro-arabe écrit par Bat Ye'or c'est de la théorie du complot, n'est-ce pas ?

"Courage quand tu nous tiens" !

15 octobre 2017, 11h18, soldat inconnu (pas encore dans sa tombe ...!)

Merci de votre si belle prise de position morale !

Cent pour cent juste.

18 octobre 2017, 14h44, Robert

C'est assez rare, j'adhère à 100 % des analyses et des arguments développés par cette dame. Sur 39 minutes d'enregistrement, pas une phrase, pas un mot n'est à jeter ! Elle a en plus le talent nécessaire pour les exprimer de façon claire. Enfin ! Merci Madame. J'aurais bien aimé avoir le reflet des autres interventions pour ajouter du contexte à cette tribune. Churchill qui possédait un esprit totalement libre de tout collaborationnisme (c'est vrai, il était britannique), avait une phrase pour notre situation : "Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre.

Merci !

3 novembre 2017, 23h26, Sylvaine Natanaël

Enfin un discours sans fausse-honte cachée derrière du politiquement correct, et sincère ! C'est la première fois que j'entends ces propos dignes et honnêtes prononcés de façon publique ! Merci à vous Madame, et merci à Akadem de les diffuser !

BRAVO !

4 novembre 2017, 09h50, simone

Deux mots mais du fond du cœur et de l'esprit : bravo et merci ! Simone.

Cent pour 100 juste

4 novembre 2017, 11h16, Sissi

Je ne connais pas Madame Laignel Lavastine Je suis admirative et j aimerais suivre ses prises de position Tout est just et claire.

Oui la dénégation a l'université ! ...

5 novembre 2017, 10h53, Robert Klein

Oui ! La violence des représentations en France, a des fins totalitaires, est bien présente, active. J'ai fréquenté l'université Lyon 2 et je puis vous dire que l'autonomie de la pensée... Y est impossible. De maniere invisible mais puissante, tres puissante, j'y ai constaté un obscurantisme récurrent dans l'enseignement des sciences humaines. Enfin, Merci pour votre intervention claire, lucide et bienveillante. Je vais suivre vos interventions, avec gratitude. Sociologue.

Discours réactionnaire et excessif

5 novembre 2017, 13h56, sitruk.philippe@wanadoo.fr

Depuis quand l'école encourage t elle à battre sa femme et à pratiquer l'excision ? Madame Laignel Lavastine vous dites n'importe quoi ! (et accessoirement vous insultez les profs). Depuis quand Emmanuel Todd est il majoritaire dans l'opinion publique ? Emmanuel Todd ne représente que lui même ! Je n'ai pas lu Charles Baudelaire (ni la République de Platon), mais il ne faut pas oublier qui produit la nourriture, les vêtements, les médicaments, et le logement dont ont besoin le poète, le curé, et le militaire. Pourquoi dans la république de Platon " ceux qui font tourner la boutique " sont ils en bas ? Alors que sans eux, ni les philosophes, ni les militaires n'auraient de quoi bouffer ! Ce discours est un peu facile. En tant que consultant en marketing de mon état, j'ai été amené à faire des études de marché pour des entreprises en difficulté que les salariés cherchaient à faire redémarrer sous le forme de SCOP (eux aussi étaient prêts à des sacrifices dans leur salaire et leurs horaires de travail, pour sauver leur emploi). Vous devrier avoir un peu plus d'égard pour les gens qui sont " en bas ", et " qui font tourner la boutique ". C'est aussi ce manque de considération qui favorise la radicalisation. Pour ce qui est de vivre ensemble, il ne s'agit pas de vivre avec les terroristes, mais de vivre avec les musulmans, qui sont, ne l'oubliez pas, les premières victimes du terrorisme. Vous critiquez les bourgeois de gauche et d'extrême gauche, " qui ne veulent pas sacrifier leur petit confort ". C'est vrai que les bourgeois de droite, notamment les patrons du CAC 40, eux par contre sont prêts à beaucoup de sacrifices ! Je trouve ce discours trop réactionnaire, parce que vous manquez d'impartialité. Je ne suis pas contre l'idée de sacrifice, à condition que ce soit justifié, et équitablement réparti.

Ai adoré le poème que vous cité de Baudelaire

15 novembre 2017, 01h03, Karine Ahouva L

Extraordinaire discours revitalisant et dynamisant. Merci pour revivifier notre intelligence ! Karine.

Islam.

16 novembre 2017, 10h14, G. COLLET

Cette affirmation est hélas largement confirmée par bien des meilleurs intervenants d'Akadem : "La violence est consubstantielle à l'islam. " Je me permets d'ajouter : l'antisémitisme est également consubstantiel à l'islam. Soit l'opposition que l'on "doit" connaitre entre choix de vie et choix de mort. De mort... Puisque la notion de personne est simplement niée en islam : aucun libre arbitre (cet espace ne saurait échapper à Die. ) De mort... Puisque le musulman ne bénéficie d'aucun espace intérieur à partir duquel s'aménager un tout petit espace de liberté, un choix d'être... Mort du sujet.

La voir du réarmement

28 décembre 2017, 21h30, schickele

Je crois également, à la nécessité d'un réarmement. Être fiers de ce que nous sommes, être fiers de la France, et le faire savoir en toutes occasions. Des petits gestes me paraissent également importants. Quelques exemples : - pavoiser sa maison, le jour des fêtes patriotiques - lors d'un match de football Bastia contre PSG, les supporters de Bastia on déployé une banderole : "le Quatar soutien le PSG, le Quatar finance le terrorisme " J'ai envoyé une lettre de soutien aux supporters de Bastia Une multitude d'actions devrait contribuer au changement d'ambiance nécessaire.

Retraite de l'EN

3 janvier 2018, 16h44, BEBERT

Nos dirigents devraient ecouter cette grande DAME ET BEAUCOUP MEDITER.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Tenir debout contre le djihadisme

39 min

Alexandra Laignel-Lavastine - historienne, traductrice

Commentaires ( 13 )

Le contexte politique du terrorisme

11 octobre 2017, 10h04, Nadia Lamm

Bravo à Madame Laignel Lavastine pour son appel au réarmement moral et intellectuel ; mais il subsiste un angle mort bien ennuyeux dans son propos : quid de la politique eurabienne de l'Europe depuis le second clash pétrolier ? Quid des ventes d'armes au Qatar et à l'Arabie saoudite ? Quid des livres pourtant bien éclairants Eurabia de Bat Y'e Or et L'Ensauvagment de Thérèse Delpech ? Dois-je me résoudre à mourir pour sauver la politique eurabienne de l'Europe et pour continuer à consommer le pétrole iranien ? Je crois que cette première lâcheté, la lâcheté économique fait le lit de toutes les autres. J'aimerais un boycott politique de ces régimes qui financent le terrorisme tout en le dénonçant à la dernière limite, quand il les frappe ; j'aimerais que notre courage se porte sur le sacrifice de notre gavage par des biens de consommation qui non contents de détruire la planète enfantent le terrorisme. Je pense que le retour à une consommation éthique et responsable, en sacrifiant tel ou tel désir largement fabriqué par la pub est le premier pas de la sagesse (voir la dénonciation de la chrématistique par la philosophie grecque antique, Madame Laignel Lavastine) et après on verra ce qu'il en sera de ces régimes totalitaires qui nous narguent à l'ONU et à l'Unesco et dont l terrorisme n'est que la mousse sur la bière. Et après il sera temps de mourir les armes à la main face aux derniers terroristes encore en fonctions sur une Europe libérée de ses propres démons. Le mal que nous souffrons, il est bon de se demander si nous n'en avons pas fait, au moins en partie le lit. Ma réflxion se veut être un complément et en aucun cas un démenti de celle de Mme Laignel Lavastine.

Théorie du complot créee par une juive

13 octobre 2017, 21h03, Nicolas Krebs

Vous savez que le livre Eurabia : l'axe euro-arabe écrit par Bat Ye'or c'est de la théorie du complot, n'est-ce pas ?

"Courage quand tu nous tiens" !

15 octobre 2017, 11h18, soldat inconnu (pas encore dans sa tombe ...!)

Merci de votre si belle prise de position morale !

Cent pour cent juste.

18 octobre 2017, 14h44, Robert

C'est assez rare, j'adhère à 100 % des analyses et des arguments développés par cette dame. Sur 39 minutes d'enregistrement, pas une phrase, pas un mot n'est à jeter ! Elle a en plus le talent nécessaire pour les exprimer de façon claire. Enfin ! Merci Madame. J'aurais bien aimé avoir le reflet des autres interventions pour ajouter du contexte à cette tribune. Churchill qui possédait un esprit totalement libre de tout collaborationnisme (c'est vrai, il était britannique), avait une phrase pour notre situation : "Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre.

Merci !

3 novembre 2017, 23h26, Sylvaine Natanaël

Enfin un discours sans fausse-honte cachée derrière du politiquement correct, et sincère ! C'est la première fois que j'entends ces propos dignes et honnêtes prononcés de façon publique ! Merci à vous Madame, et merci à Akadem de les diffuser !

BRAVO !

4 novembre 2017, 09h50, simone

Deux mots mais du fond du cœur et de l'esprit : bravo et merci ! Simone.

Cent pour 100 juste

4 novembre 2017, 11h16, Sissi

Je ne connais pas Madame Laignel Lavastine Je suis admirative et j aimerais suivre ses prises de position Tout est just et claire.

Oui la dénégation a l'université ! ...

5 novembre 2017, 10h53, Robert Klein

Oui ! La violence des représentations en France, a des fins totalitaires, est bien présente, active. J'ai fréquenté l'université Lyon 2 et je puis vous dire que l'autonomie de la pensée... Y est impossible. De maniere invisible mais puissante, tres puissante, j'y ai constaté un obscurantisme récurrent dans l'enseignement des sciences humaines. Enfin, Merci pour votre intervention claire, lucide et bienveillante. Je vais suivre vos interventions, avec gratitude. Sociologue.

Discours réactionnaire et excessif

5 novembre 2017, 13h56, sitruk.philippe@wanadoo.fr

Depuis quand l'école encourage t elle à battre sa femme et à pratiquer l'excision ? Madame Laignel Lavastine vous dites n'importe quoi ! (et accessoirement vous insultez les profs). Depuis quand Emmanuel Todd est il majoritaire dans l'opinion publique ? Emmanuel Todd ne représente que lui même ! Je n'ai pas lu Charles Baudelaire (ni la République de Platon), mais il ne faut pas oublier qui produit la nourriture, les vêtements, les médicaments, et le logement dont ont besoin le poète, le curé, et le militaire. Pourquoi dans la république de Platon " ceux qui font tourner la boutique " sont ils en bas ? Alors que sans eux, ni les philosophes, ni les militaires n'auraient de quoi bouffer ! Ce discours est un peu facile. En tant que consultant en marketing de mon état, j'ai été amené à faire des études de marché pour des entreprises en difficulté que les salariés cherchaient à faire redémarrer sous le forme de SCOP (eux aussi étaient prêts à des sacrifices dans leur salaire et leurs horaires de travail, pour sauver leur emploi). Vous devrier avoir un peu plus d'égard pour les gens qui sont " en bas ", et " qui font tourner la boutique ". C'est aussi ce manque de considération qui favorise la radicalisation. Pour ce qui est de vivre ensemble, il ne s'agit pas de vivre avec les terroristes, mais de vivre avec les musulmans, qui sont, ne l'oubliez pas, les premières victimes du terrorisme. Vous critiquez les bourgeois de gauche et d'extrême gauche, " qui ne veulent pas sacrifier leur petit confort ". C'est vrai que les bourgeois de droite, notamment les patrons du CAC 40, eux par contre sont prêts à beaucoup de sacrifices ! Je trouve ce discours trop réactionnaire, parce que vous manquez d'impartialité. Je ne suis pas contre l'idée de sacrifice, à condition que ce soit justifié, et équitablement réparti.

Ai adoré le poème que vous cité de Baudelaire

15 novembre 2017, 01h03, Karine Ahouva L

Extraordinaire discours revitalisant et dynamisant. Merci pour revivifier notre intelligence ! Karine.

Islam.

16 novembre 2017, 10h14, G. COLLET

Cette affirmation est hélas largement confirmée par bien des meilleurs intervenants d'Akadem : "La violence est consubstantielle à l'islam. " Je me permets d'ajouter : l'antisémitisme est également consubstantiel à l'islam. Soit l'opposition que l'on "doit" connaitre entre choix de vie et choix de mort. De mort... Puisque la notion de personne est simplement niée en islam : aucun libre arbitre (cet espace ne saurait échapper à Die. ) De mort... Puisque le musulman ne bénéficie d'aucun espace intérieur à partir duquel s'aménager un tout petit espace de liberté, un choix d'être... Mort du sujet.

La voir du réarmement

28 décembre 2017, 21h30, schickele

Je crois également, à la nécessité d'un réarmement. Être fiers de ce que nous sommes, être fiers de la France, et le faire savoir en toutes occasions. Des petits gestes me paraissent également importants. Quelques exemples : - pavoiser sa maison, le jour des fêtes patriotiques - lors d'un match de football Bastia contre PSG, les supporters de Bastia on déployé une banderole : "le Quatar soutien le PSG, le Quatar finance le terrorisme " J'ai envoyé une lettre de soutien aux supporters de Bastia Une multitude d'actions devrait contribuer au changement d'ambiance nécessaire.

Retraite de l'EN

3 janvier 2018, 16h44, BEBERT

Nos dirigents devraient ecouter cette grande DAME ET BEAUCOUP MEDITER.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Ni fous ni nihilistes mais islamistes

    Le déni des autorités françaises (9min)

  • Le mal vient désormais de l'intérieur

    "Nous avons perdu une génération" (7min)

  • La perverse injonction du vivre ensemble

    La toxicité du politiquement correct (11min)

  • La voie du réarmement, rester debout

    et réapprendre à se sacrifier (12min)

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Alexandra Laignel-Lavastine - historienne, traductrice

Alexandra Laignel-Lavastine est philosophe, essayiste et historienne, spécialiste du totalitarisme et de l'histoire intellectuelle de l'Europe de l'est au 20ème siècle ainsi que de la Shoah. Elle a longtemps collaboré au Monde des livres et est également éditeur. Auteur de plusieurs ouvrages, elle a reçu en 2004 le Prix de l'essai européen pour son ouvrage Esprits d'Europe.

Bibliographie du conférencier

Alexandra Laignel-Lavastine

Pourquoi serions-nous prêts à mourir ? , (Cerf , 2017)   Acheter

La pensée égarée , (Grasset, 2015)   Acheter

Esprits d'Europe : autour de Czeslaw Milosz, Jan Patocka, Istvan Bibo, (Calmann-Lévy, 2005)   Acheter

Cioran, Eliade, Ionesco : l'oubli du fascisme , (PUF, 2002)   Acheter

Jan Patocka , (Michalon , 1998)   Acheter

Dina Porat

Le juif qui savait ; Wilno-Jérusalem : la figure légendaire d'Abba Kovner (1918-1987), (, 0)   Acheter

Luc Ferry, Alexandra Laignel-Lavastine

L'anticonformiste ; une autobiographie intellectuelle , (Pocket , 2012)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Bibliographie sur le sujet

Alexandra Laignel-Lavastine

La pensée égarée , (Grasset, 2015)   Acheter

Georges Bensoussan

Les territoires perdus de la République , (Pluriel, 2015)   Acheter

Fethi Benslama

Un furieux désir de sacrifice ; le surmusulman , (Seuil , 2016)   Acheter

Olivier Roy

Le djihad et la mort , (Seuil , 2016)   Acheter

Boualem Sansal

Gouverner au nom d'Allah , Islamisation et soif de pouvoir dans le monde arabe , (Gallimard , 2016)   Acheter

Alexandra Laignel-Lavastine

Pourquoi serions-nous prêts à mourir ? , (Cerf , 2017)   Acheter

Jean Birnbaum

Un silence religieux ; la gauche face au djihadisme , (Points , 2017)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile