Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Les Hébreux en manque de chair - n° 36

Beaalote'ha: la vérité du désir (30 min)

Françoise Atlan - psychanalyste
  • Pleurer les incestes perdus

    L'obligation de construire du lien (8min)

  • Le peuple en mouvement

    La perfectibilité heureuse (7min)

  • Le dégoût de la manne

    Nourriture et sexualité (15min)

Les documents (4)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Françoise Atlan - psychanalyste

Françoise Atlan est psychanalyste.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 13 )

Inspirant !

19 juin 2016, 12h48, Albert

Merci pour ce magnifique commentaire, original et interpelant.

Mes remerciements et encouragements

20 juin 2016, 10h34, Albert ouanounou

Bonjour et merci encore à Akadem et à Françoise Atlan des commentaires réguliers que vous nous proposez. toujours autant de richesse, de profondeur, de référence et de réflexion dans ces commentaires de la Paracha à écouter et réécouter pour bien s'en imprégner. merci encore.

Merci de nous faire partager le fruit de vos etudes

21 juin 2016, 23h01, MG

Quelle elevation d'esprit, quelle grace et quelle beaute ; merci pour ces recherches, pour ce travail rigoureux, pour votre generosite.

Problème technique

23 juin 2016, 13h41, jerusalmi

C'est dommage de ne pouvoir écouter et voir dans des conditions correctes ! problème de bande passante.

Inhabituel

23 juin 2016, 22h04, Et n'est-ce*

Commentaire inhabituel, original, très intéressant car très osé. Loin du perroquettage habituel. Je me permettrai de préciser, car la subtilité conceptuelle de la langue française le permet, cette distinction, en vous paraphrasant, dans la première occurrence de votre exposé concernant l'expression "la bouche" - concept clef de votre propos -, non simplement, comme vous le présentez, je vous cite, "ce qui "entre" et ce qui "sort" de la bouche", mais je dirai, dans notre tradition, "ce que l'on "fait entrer" et ce que l'on "fait sortir" par la bouche". Et de même, dans l'occurrence finale de votre exposé sous-titré "La vérité du désir", la distinction entre "embrasser" et "faire embrasser". Avec une digression, un petit retour à notre "préhistoire", dans la construction, l'élaboration ou élévation des Bnei Israël. Yaakov - Israël - "embrasse" Rachel, et on lui "fait embrasser" Léah. Lui il persiste et "embrasse", dans "la vérité de son désir", Rachel. Nous n'avons pas cessé d'en étudier et commenter les conséquences. Quant à l'expression de Lévinas "rencontre... " - l'acte final de votre exposé -, Gilles Deleuze, qui ne fait pas partie à proprement parler de notre tradition, mais qui est l'un des plus grands penseurs, philosophe de la langue et de la tradition culturelle française, tenait "les rencontres pour supérieures aux rendez-vous". Et voici ce qu'en disait Rabbi de Loubavitch : "Quand chacun de nous aspire à révéler la vérité divine qui appartient à sa destinée individuelle, non seulement il atteint un raffinement personnel mais il prépare également le monde, dans son ensemble, à sa perfection. " Merci encore d'avoir osé.

Mystère de l'autre

23 juin 2016, 23h03, Gérard Abitbol

Merci de votre commentaire original et érudit L'hypertransparence confine à l'inexistence. C'est dans l'inachevé, dans le mystère, de l'autre que réside la quête de D. Votre lecture et votre commentaire sont levinassiens et merveilleusement optimistes et positifs. Merci beaucoup.

MESSAGE du WEBMASTER : Problème techniques sur cette conférence

24 juin 2016, 09h36, Message du Webmaster

Chers internautes, Certains d'entre vous peuvent avoir rencontré des difficultés pour visionner correctement cette conférence (rechargement de la page toutes les 10/15 secondes... Nous en sommes désolés et vous prions de nous en excuser. Nous sommes en train de remédier à ce problème. Cette conférence sera à nouveau visible et audible dans de bonnes conditions en fin de matinée (ce 24 juin 2016) Vous nous rendriez un grand service en nous signalant les autres conférences qui peuvent encore vous poser problème. Un simple mail à webmaster@akadem. Org précisant bien la/les conférences problématiques nous serait une aide très précieuse. Avec nos excuses Le webmaster.

Merci pour ce profond commentaire

25 juin 2016, 13h07, Heilikvlyne

Que vous nous faites partager grâce à Akadem Merci pour vos חידושים, souffle de VIE de notre תורה Merci d'aller puiser dans les profondeurs de votre être Vos חידושים Nourris par vos heures d'etudes et de recherches Merci pour cette nourriture de manne de חידושים qui nous pousse à nous poser de bonnes questions qui nous oblige à trouver de bonnes réponses Pour avancer vers... pour tendre vers... Pour ne pas être mais pour être à devenir... Un être en mouvement à la rencontre de l'autre secret du עץ החיים.

Commentaire élaboré

29 juin 2016, 14h26, Regine

Bravo pour cette fine analyse !

Anthropologie et psychanalyse

7 juillet 2016, 03h51, Marc

Chère Françoise, il semble que vous n'ayez pas choisi la facilité, et que cela vous ait ouvert l'esprit de telle sorte que votre exposé pourrait figurer au titre des fondements de l'inconscient freudien dans la bible. Votre séparation entre pulsion et désir y est très bellement montrée. Notre intellect en effet est souvent victime de nos perceptions, et la manière dont la conscience morale et le discernement s'égarent dans les cultures (civilisations) qui ne veulent ou ne peuvent laisser de place à la spiritualité juive est édifiante. Nous même en tant que juifs souffrons encore trop de ces distorsions perceptives et éthiques des civilisations dans lesquelles nous choisissons de continuer à résider, sans réussir tout à fait à dissuader ces peuples ces autres nations enracinées dans la déraison et la démesure. D'autre part, il me semble me souvenir de travaux et recherches sur le thème du renoncement à l'anthropophagie dans les cultures primitives. D'une part le culte de l'esprit des ancêtres pouvait passer par un rituel de repas rituel du corps du défunt par les endeuillés afin de venir les habiller et habiter de ses qualités, mais il en était également de même pour les tribus rivales qui se faisaient une guerre de chair afin d'en en "posséder" les qualités et se les approprier. Ce n'est que progressivement que le mariage inter-tribal vint se substituer à cette manie anthropophage endogène et exogène, en formant des alliances de paix. Cependant on voit bien que la dimension anthropophagique n'a pas disparue de notre inhumanité dans nos luttes pour nous approprier les ressources d'autres peuples ou anéantir par le feu toute trace de ceux dont on ne peu s'approprier les qualités spirituelles (Je pense à la Shoa, l'antisémitisme et de plus en plus l'antisionisme son dernier rejeton mortifère). Alors le chemin demeure encore long, mais vous nous autorisez à une vision en raccourci qui peut nous apaiser durant notre route. Merci à vous, donc et a ce superbe exposé en démonstration.

Merci

10 juillet 2016, 13h09, Isabelle

Totalement ignorante des textes, le plaisir pris à vous écouter en dérouler patiemment l'interprétation signe la rigueur et la richesse de votre analyse et commentaire.

Bmidbar

30 août 2016, 12h27, BACCOUCHE

Bonjour Françoise Je suis avec plaisir vos analyses et je retrouve avec ce même plaisir sur Akadem Charles.

Le pain des anges

7 juin 2017, 11h28, chantal nordmann

Lumineuse explication pour nous qui, par Thomas d'Aquin, - appelons la manne et son accomplissement " le pain des anges" - lumineuse conclusion de Lévinas (connu à Fribourg... ) : une rencontre " maintient l'énigme de l'autre " et j'ajouterai passe par le visage - un grand merci -.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Beaalote'ha: la vérité du désir

30 min

Françoise Atlan - psychanalyste

Commentaires ( 13 )

Inspirant !

19 juin 2016, 12h48, Albert

Merci pour ce magnifique commentaire, original et interpelant.

Mes remerciements et encouragements

20 juin 2016, 10h34, Albert ouanounou

Bonjour et merci encore à Akadem et à Françoise Atlan des commentaires réguliers que vous nous proposez. toujours autant de richesse, de profondeur, de référence et de réflexion dans ces commentaires de la Paracha à écouter et réécouter pour bien s'en imprégner. merci encore.

Merci de nous faire partager le fruit de vos etudes

21 juin 2016, 23h01, MG

Quelle elevation d'esprit, quelle grace et quelle beaute ; merci pour ces recherches, pour ce travail rigoureux, pour votre generosite.

Problème technique

23 juin 2016, 13h41, jerusalmi

C'est dommage de ne pouvoir écouter et voir dans des conditions correctes ! problème de bande passante.

Inhabituel

23 juin 2016, 22h04, Et n'est-ce*

Commentaire inhabituel, original, très intéressant car très osé. Loin du perroquettage habituel. Je me permettrai de préciser, car la subtilité conceptuelle de la langue française le permet, cette distinction, en vous paraphrasant, dans la première occurrence de votre exposé concernant l'expression "la bouche" - concept clef de votre propos -, non simplement, comme vous le présentez, je vous cite, "ce qui "entre" et ce qui "sort" de la bouche", mais je dirai, dans notre tradition, "ce que l'on "fait entrer" et ce que l'on "fait sortir" par la bouche". Et de même, dans l'occurrence finale de votre exposé sous-titré "La vérité du désir", la distinction entre "embrasser" et "faire embrasser". Avec une digression, un petit retour à notre "préhistoire", dans la construction, l'élaboration ou élévation des Bnei Israël. Yaakov - Israël - "embrasse" Rachel, et on lui "fait embrasser" Léah. Lui il persiste et "embrasse", dans "la vérité de son désir", Rachel. Nous n'avons pas cessé d'en étudier et commenter les conséquences. Quant à l'expression de Lévinas "rencontre... " - l'acte final de votre exposé -, Gilles Deleuze, qui ne fait pas partie à proprement parler de notre tradition, mais qui est l'un des plus grands penseurs, philosophe de la langue et de la tradition culturelle française, tenait "les rencontres pour supérieures aux rendez-vous". Et voici ce qu'en disait Rabbi de Loubavitch : "Quand chacun de nous aspire à révéler la vérité divine qui appartient à sa destinée individuelle, non seulement il atteint un raffinement personnel mais il prépare également le monde, dans son ensemble, à sa perfection. " Merci encore d'avoir osé.

Mystère de l'autre

23 juin 2016, 23h03, Gérard Abitbol

Merci de votre commentaire original et érudit L'hypertransparence confine à l'inexistence. C'est dans l'inachevé, dans le mystère, de l'autre que réside la quête de D. Votre lecture et votre commentaire sont levinassiens et merveilleusement optimistes et positifs. Merci beaucoup.

MESSAGE du WEBMASTER : Problème techniques sur cette conférence

24 juin 2016, 09h36, Message du Webmaster

Chers internautes, Certains d'entre vous peuvent avoir rencontré des difficultés pour visionner correctement cette conférence (rechargement de la page toutes les 10/15 secondes... Nous en sommes désolés et vous prions de nous en excuser. Nous sommes en train de remédier à ce problème. Cette conférence sera à nouveau visible et audible dans de bonnes conditions en fin de matinée (ce 24 juin 2016) Vous nous rendriez un grand service en nous signalant les autres conférences qui peuvent encore vous poser problème. Un simple mail à webmaster@akadem. Org précisant bien la/les conférences problématiques nous serait une aide très précieuse. Avec nos excuses Le webmaster.

Merci pour ce profond commentaire

25 juin 2016, 13h07, Heilikvlyne

Que vous nous faites partager grâce à Akadem Merci pour vos חידושים, souffle de VIE de notre תורה Merci d'aller puiser dans les profondeurs de votre être Vos חידושים Nourris par vos heures d'etudes et de recherches Merci pour cette nourriture de manne de חידושים qui nous pousse à nous poser de bonnes questions qui nous oblige à trouver de bonnes réponses Pour avancer vers... pour tendre vers... Pour ne pas être mais pour être à devenir... Un être en mouvement à la rencontre de l'autre secret du עץ החיים.

Commentaire élaboré

29 juin 2016, 14h26, Regine

Bravo pour cette fine analyse !

Anthropologie et psychanalyse

7 juillet 2016, 03h51, Marc

Chère Françoise, il semble que vous n'ayez pas choisi la facilité, et que cela vous ait ouvert l'esprit de telle sorte que votre exposé pourrait figurer au titre des fondements de l'inconscient freudien dans la bible. Votre séparation entre pulsion et désir y est très bellement montrée. Notre intellect en effet est souvent victime de nos perceptions, et la manière dont la conscience morale et le discernement s'égarent dans les cultures (civilisations) qui ne veulent ou ne peuvent laisser de place à la spiritualité juive est édifiante. Nous même en tant que juifs souffrons encore trop de ces distorsions perceptives et éthiques des civilisations dans lesquelles nous choisissons de continuer à résider, sans réussir tout à fait à dissuader ces peuples ces autres nations enracinées dans la déraison et la démesure. D'autre part, il me semble me souvenir de travaux et recherches sur le thème du renoncement à l'anthropophagie dans les cultures primitives. D'une part le culte de l'esprit des ancêtres pouvait passer par un rituel de repas rituel du corps du défunt par les endeuillés afin de venir les habiller et habiter de ses qualités, mais il en était également de même pour les tribus rivales qui se faisaient une guerre de chair afin d'en en "posséder" les qualités et se les approprier. Ce n'est que progressivement que le mariage inter-tribal vint se substituer à cette manie anthropophage endogène et exogène, en formant des alliances de paix. Cependant on voit bien que la dimension anthropophagique n'a pas disparue de notre inhumanité dans nos luttes pour nous approprier les ressources d'autres peuples ou anéantir par le feu toute trace de ceux dont on ne peu s'approprier les qualités spirituelles (Je pense à la Shoa, l'antisémitisme et de plus en plus l'antisionisme son dernier rejeton mortifère). Alors le chemin demeure encore long, mais vous nous autorisez à une vision en raccourci qui peut nous apaiser durant notre route. Merci à vous, donc et a ce superbe exposé en démonstration.

Merci

10 juillet 2016, 13h09, Isabelle

Totalement ignorante des textes, le plaisir pris à vous écouter en dérouler patiemment l'interprétation signe la rigueur et la richesse de votre analyse et commentaire.

Bmidbar

30 août 2016, 12h27, BACCOUCHE

Bonjour Françoise Je suis avec plaisir vos analyses et je retrouve avec ce même plaisir sur Akadem Charles.

Le pain des anges

7 juin 2017, 11h28, chantal nordmann

Lumineuse explication pour nous qui, par Thomas d'Aquin, - appelons la manne et son accomplissement " le pain des anges" - lumineuse conclusion de Lévinas (connu à Fribourg... ) : une rencontre " maintient l'énigme de l'autre " et j'ajouterai passe par le visage - un grand merci -.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Pleurer les incestes perdus

    L'obligation de construire du lien (8min)

  • Le peuple en mouvement

    La perfectibilité heureuse (7min)

  • Le dégoût de la manne

    Nourriture et sexualité (15min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Françoise Atlan - psychanalyste

Françoise Atlan est psychanalyste.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier