Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Basculement démographique

Plus d'un juif sur deux vit en Israël (12 min)

Yossef Attoun - enseignant à la Mi'hlala Yerouchalaïm, Antoine Mercier - Journaliste
  • La réalité des chiffres

    Retour à l'avant-Shoah (5min)

  • Des conséquences mondiales

    "Israël n'est pas qu'un refuge" (3min)

  • Des divisions dépassables

    La question du Mont du Temple (4min)

Les documents (2)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Yossef Attoun - enseignant à la Mi'hlala Yerouchalaïm

Yossef Attoun est né en France, il intègre dès sa jeunesse le mouvement des Éclaireurs Israélites de France et s'attache à l'enseignement de Léon Ashkénazi dit 'Manitou'. Il obtient à l'université de Nanterre une licence de psychologie et de science de l'éducation. Parallèlement, il participe à la promotion 21 de l’École des cadres d’Orsay.En 1970, il s’installe en Israël où il complète, à l’Université hébraïque de Jérusalem, un cycle supérieur en sociologie de l’éducation. À partir de 1978 et pendant quatre ans, il poursuit des études rabbiniques au Collel Merets de Mevasseret. En 1984, il fonde la section francophone du Machon Meïr qu'il a dirigée jusqu’en 2009.Parallèlement, il développe plusieurs programmes d'études juives pour jeunes filles au sein du Machon Ora et de la Midrechet Harova. Actuellement il contribue à la formation d’enseignantes en matières juives à Jérusalem et dispense de nombreux cours à des publics francophones et israéliens. (Mise à jour: mai 2013)

Antoine Mercier - Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 0)   Acheter

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 0)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 0)   Acheter

Yossef Attoun

Naissance d'Israël, (, 2012)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 3 )

La Shekhinah de retour, et toi et toi et toi ?

12 mai 2016, 14h02, Aliah vite !

En voilà une "bonne nouvelle" ! La Shékhinah revient elle aussi, et elle se dévoile au prorata du nombre de Juifs qui reviennent en Eretz Israël... Revenez ! Rentrez à la maison ! Aliah vite !

Jerusalem

18 mai 2016, 16h38, rbb

Est il enfin venu le temps de ne plus parler de "el qods" mais de yeroushalaim ? Car de nommer le lieu de notre temple "el qodsme parait etre une sorte de refus de son arrivée tant attendue et en fait cela ne depend que de nous et du gouvernement d'Israel. Quand les panneaux de circulation en Israel ne porteront -ils que jerusalem et plus jamais "el qods" ?

Mais bien sûr

9 juillet 2016, 18h10, Tzedek

La majorité des juifs ne vie pas dans l'Etat d'Israel, c'est quoi ce n'importe quoi qui ressort tout le temps en ce moment. Entre environ 6. 5 millions de juifs Israéliens d'une part De l'autre on a entre 5 et 8 millions de juifs Américains Environ 400 000 juifs français (estimation courte en raison des nombreux départs vers l'Etat d'Israel ces dernières années) Environ 300 000 juifs canadiens Environ 300 000 juifs britanniques Environ 180 000 juifs russes Environ 180 000 juifs argentins Environ 100 000 juifs en allemagne Environ 100 000 juifs en Australie Plus de 90 000 juifs au Brésil Pas mal d'autres pays ont des populations juives comprises entre 20 et 60 000 personnes. Même avec une estimation réduite de la population juive américaine, faites le calcul... Si le mouvement national religieux a besoin de travestir les chiffres comme ça pour donner raison à sa vision messianique, qu'est ce que nous enseigne sur ce mouvement ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Plus d'un juif sur deux vit en Israël

12 min

Yossef Attoun - enseignant à la Mi'hlala Yerouchalaïm, Antoine Mercier - Journaliste

Commentaires ( 3 )

La Shekhinah de retour, et toi et toi et toi ?

12 mai 2016, 14h02, Aliah vite !

En voilà une "bonne nouvelle" ! La Shékhinah revient elle aussi, et elle se dévoile au prorata du nombre de Juifs qui reviennent en Eretz Israël... Revenez ! Rentrez à la maison ! Aliah vite !

Jerusalem

18 mai 2016, 16h38, rbb

Est il enfin venu le temps de ne plus parler de "el qods" mais de yeroushalaim ? Car de nommer le lieu de notre temple "el qodsme parait etre une sorte de refus de son arrivée tant attendue et en fait cela ne depend que de nous et du gouvernement d'Israel. Quand les panneaux de circulation en Israel ne porteront -ils que jerusalem et plus jamais "el qods" ?

Mais bien sûr

9 juillet 2016, 18h10, Tzedek

La majorité des juifs ne vie pas dans l'Etat d'Israel, c'est quoi ce n'importe quoi qui ressort tout le temps en ce moment. Entre environ 6. 5 millions de juifs Israéliens d'une part De l'autre on a entre 5 et 8 millions de juifs Américains Environ 400 000 juifs français (estimation courte en raison des nombreux départs vers l'Etat d'Israel ces dernières années) Environ 300 000 juifs canadiens Environ 300 000 juifs britanniques Environ 180 000 juifs russes Environ 180 000 juifs argentins Environ 100 000 juifs en allemagne Environ 100 000 juifs en Australie Plus de 90 000 juifs au Brésil Pas mal d'autres pays ont des populations juives comprises entre 20 et 60 000 personnes. Même avec une estimation réduite de la population juive américaine, faites le calcul... Si le mouvement national religieux a besoin de travestir les chiffres comme ça pour donner raison à sa vision messianique, qu'est ce que nous enseigne sur ce mouvement ?

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • La réalité des chiffres

    Retour à l'avant-Shoah (5min)

  • Des conséquences mondiales

    "Israël n'est pas qu'un refuge" (3min)

  • Des divisions dépassables

    La question du Mont du Temple (4min)

L'organisateur

Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Yossef Attoun - enseignant à la Mi'hlala Yerouchalaïm

Yossef Attoun est né en France, il intègre dès sa jeunesse le mouvement des Éclaireurs Israélites de France et s'attache à l'enseignement de Léon Ashkénazi dit 'Manitou'. Il obtient à l'université de Nanterre une licence de psychologie et de science de l'éducation. Parallèlement, il participe à la promotion 21 de l’École des cadres d’Orsay.En 1970, il s’installe en Israël où il complète, à l’Université hébraïque de Jérusalem, un cycle supérieur en sociologie de l’éducation. À partir de 1978 et pendant quatre ans, il poursuit des études rabbiniques au Collel Merets de Mevasseret. En 1984, il fonde la section francophone du Machon Meïr qu'il a dirigée jusqu’en 2009.Parallèlement, il développe plusieurs programmes d'études juives pour jeunes filles au sein du Machon Ora et de la Midrechet Harova. Actuellement il contribue à la formation d’enseignantes en matières juives à Jérusalem et dispense de nombreux cours à des publics francophones et israéliens. (Mise à jour: mai 2013)

Antoine Mercier - Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 0)   Acheter

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 0)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 0)   Acheter

Yossef Attoun

Naissance d'Israël, (, 2012)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers