Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Réponse à Zeev Sternhell

Ras-le-bol de l'accusation de nazisme ! (11 min)

Shmuel Trigano - sociologue
  • L'idéologie cosmopolite

    La négation de l'Etat-nation (5min)

  • L'accusation d'Apartheid

    Les arabes bénéficient de la démocratie israélienne (6min)

Les documents (4)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Shmuel Trigano - sociologue

Shmuel Trigano est né en 1948 à Blida (Algérie) qu’il a quittée en 1962. Après des études classiques (latin-grec-philosophie) au Lycée Buffon (Paris), il a suivi le cursus du Bachelor of Arts de l’Université Hébraïque de Jérusalem (en Science politique, Relations Internationales et Philosophie juive).Le doctorat de sociologie politique qu’il a soutenu à l’Université de Paris a été publié sous le titre La demeure oubliée, genèse religieuse du politique (Lieu Commun, 1984, puis Tel-Gallimard, 1994 ).Professeur à l’Université de Paris X-Nanterre, il est aussi le fondateur du Collège des Etudes juives de l’Alliance Israélite Universelle (fondé en 1986) et titulaire de la Chaire européenne d’études sépharades au nom d’Elie Benamozegh de la ville de Livourne (Italie).En 1985, il fonde avec Annie Kriegel la revue d’études juives Pardès (Editions In Press). En 2000, il fonde l’Observatoire du monde juif pour analyser le phénomène du nouvel antisémitisme, dont les travaux et publications ont constitué un moment important de la lutte contre la discrimination. En 2006, il crée la revue d’idées Controverses (Editions de l’Eclat), consacrée aux grands problèmes de notre temps. En 2013, il crée l'Unviversité Populaire du Judaïsme, qui propose une série d’introductions aux disciplines fondamentales des études juives.

Page personnelle

Bibliographie du conférencier

Gérard Rabinovitch

Antijudaïsme et barbarie, (In Press, 2005)   Acheter | Emprunter

Marek Halter

Le fils d'Abraham , (Pocket , 1990)   Acheter

Michel Attali

La Bible et l'homme: les dialogues bibliques du Collège des études juives de l'Alliance israélite universelle, (In Press, 2006)   Acheter

René-Samuel Sirat

Le christianisme au miroir du Judaïsme, (In Press Editions, 2003)   Emprunter

Rivon Krygier

Guerre et paix dans le judaïsme, (In Press, 2004)   Emprunter

Shmuel Trigano

Sionnisme et judaïsme , (In Press , 2016)   Acheter

Le nouvel état juif , (Berg International , 2015)   Acheter

Quel avenir pour la pensée juive de langue française ? , (In Press, 2015)   Acheter

L’Hébreu, une philosophie, (Hermann, 2014)   Acheter

Controverse sur la Bible, (In Press, 2012)   Acheter

Le judaïsme et l'esprit du monde, (Grasset, 2011)   Acheter | Emprunter

Face à l'universel : la pensée juive, (In Press, 2010)   Acheter

Les Sources de la loi, (In Press, 2010)   Acheter

La Fin du judaïsme en terres d'Islam, (Denoël, 2009)   Acheter | Emprunter

L'Enigme juive, (In Press, 2009)   Acheter

Juifs et noirs : du mythe à la réalité, (In Press, 2008)   Acheter

L'Utopie identitaire, sexes et genres, (L'Eclat, 2008)   Acheter

Lévinas et les théologies, (In Press, 2007)   Acheter

L'Avenir des Juifs de France, (Grasset, 2006)   Acheter | Emprunter

La Cité Biblique, (In Press, 2006)   Acheter

Le Monde sépharade, tome 1. Histoire, (Seuil, 2006)   Acheter

Le temps de l'exil, (Payot, 2001), 2005)   Acheter | Emprunter

Les Frontières d'Auschwitz : les ravages du devoir de mémoire, (LGF, 2005)   Acheter | Emprunter

Psychanalyse de l'antisémitisme contemporain, (In Press, 2005)   Acheter

Judaïsme et christianisme, entre affrontement et reconnaissance, (Bayard Centurion, 2005)   Acheter

Les Habits neufs de l'antisémitisme en Europe, (Café noir, 2004)   Acheter | Emprunter

Qu'est-ce que la religion ? La transcendance des sociologues, (Flammarion, 2004)   Acheter

Qu'est-ce que la religion ? , (Champs Flammarion , 2004)   Acheter

Le Sionisme face à ses détracteurs, (Raphaël, 2003)   Emprunter

L' E(xc)lu: Entre Juifs et chrétiens, (Denoël, 2003)   Acheter | Emprunter

L'Exclusion des Juifs des pays arabes: aux sources du conflit israélo-arabe, (In Press, 2003)   Acheter | Emprunter

La Démission de la République: juifs et musulmans en France, (PUF, 2003)   Acheter

L'Ebranlement d'Israël: philosophie de l'histoire juive, (Seuil, 2002)   Acheter | Emprunter

La Bible et l'Autre, (In Press, 2002)   Acheter

La Nouvelle question juive, (Gallimard, 2002)   Acheter

L'Idéal démocratique à l'épreuve de la shoa, (Odile Jacob, 2001)   Acheter

Le Récit de la disparue: essai sur l’identité juive, (Gallimard, 2001)   Acheter | Emprunter

Y a-t-il une morale judéo-chrétienne ?, (In Press, 2001)   Acheter

Le Monothéisme est un humanisme, (Odile Jacob, 2000)   Acheter | Emprunter

Un Exil sans retour ?, (Stock, 1996)   Acheter | Emprunter

Concept de communauté comme catégorie de définition du judaïsme français, (Cerf, 1994)   Emprunter

La demeure oubliée: genèse religieuse du politique, (Gallimard, 1994)   Emprunter

La Société juive à travers l'histoire, tome 4. Le peuple-monde, (Fayard, 1993)   Acheter | Emprunter

Philosophie de la Loi: l'origine de la politique dans la Tora, (Le Cerf, 1991)   Acheter | Emprunter

Religion et politique en Israël, (Cerf, 1990)   Emprunter

Shmuel Trigano (dir.)

La civilisation du judaïsme, (Editions de l'Eclat, 2012)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 20 février 2018
Commentaires ( 25 )

Correction à effectuer sur les Circassiens

22 février 2018, 00h45, Seguin

Bonjour, Ce message n'a pas à être publié. Il vise à vous signaler une erreur concernant les Circassiens qui, musulmans du Caucase ayant fui le joug russe à la fin du XIXème siècle, ne sont en aucun cas d'origine arabe. Les documents publiés sur Akadem étant le plus souvent d'une grande qualité, il serait regrettable de ne pas corriger cette erreur. Merci pour l'ensemble de vos productions. Jef.

BRAVO, Shmuel

22 février 2018, 07h26, chalom

Zeev a perdu les pedales depuis longtemps.

Que dire du Monde et des médias français ?

22 février 2018, 08h15, Aircoh

C’est aussi la constance de cette couverture médiatique partisane qui fatigue par dessus tout.

Intelligence et cécité

22 février 2018, 08h40, Micky

Merci pour cet exposé calme et clair. Comment un homme aussi instruit et intelligent que Zeev Sternhell peut il être aussi aveugle ?

Les idiots utiles

22 février 2018, 09h21, A.FREDJ

Ce sont hélas les absurdités criminelles de Zeev Sthernell qui seront retenues par les médias français (et européens) pour continuer à fustiger Israël et à répandre leur politique de haine antijuive mal dissimulée. Les intellectuels de cette gauche israélienne adorent parader sur les plateaux de TV de Paris, de Londres ou de New York où ils vivent plus souvent qu'à Tel Aviv. Ils ont leur faire valoir parmi les journalistes juifs tel l’irréductible Cl. Askolovich qui n'a jamais de mots assez durs pour reprendre à son compte n'importe quel bobard lancé par les relais, nombreux, riches et parfaitement organisés de la propagande arabe. Hélas cette réponse de S. Trigano restera confidentielle et limitée à un auditoire exclusivement juif car ce ne sont ni "le Monde" ni "Libération" et encore moins "Médiapart" qui en feront état. Or ce sont ces organes, - dont on pourrait croire que leur seule raison d'exister est l'antisionisme, très vite transformé en antisémitisme à peine caché car même cette précaution est devenue superflue dans une France (et une Europe) retournant sans complexe à ses anciens démons-, qui font l'opinion des foules.

Une mise au point limpide et nécessaire

22 février 2018, 09h53, M. Merlin-Dhaine

Merci Monsieur, pour la clarté de votre analyse et vos propos qui mériteraient de paraître sous forme d'un droit de réponse dans les médias.

Zeev Sternel

22 février 2018, 10h10, Maxime

On en a marre de devoir tout le temp s se justifier. Se justifier des liens plurimillenaires du peuple Juif avec Israel avec ses lieux saints. Se justifier d, être exemplaire en termes de Democatie, de Justice, d’ethique de l’armee... Que les pourfendeurs d’Israel nous donnent des exemples de Démocratie en pays arabes, d’ethique Et de Justice dans c’est memes pays. Ils seront en mal. Le psalmiste avait mille fois raison : יהוה לי בעוזרי ואני אראה בשונאי. Que l’Eternel s’occupe de mes amis, de mes ennemis je saurais l’en occuper.

Suite au message de Schmuel Trigano

22 février 2018, 10h22, Anny Bloch

Merci de votre votre réponse à Zeev Sternhell... Ce qui pose question, c'est la raison pour laquelle ce grand historien est repris par la presse et les radios en France... vaste question... ;.

ISRAËL

22 février 2018, 11h04, Zelfa

Merci pour ce cours Monsieur TRIGANO En fin de compte et malgré l'évidence du visage de l'antijudaïsme à multi facettes qui apparaît chez les propalestiniens, cette accusation de nazisme envers eux et dont ils accablent ISRAËL ne serait-elle pas une façon de tourner l'attention sur le fait qu'il ne faudrait pas oublier les vrais inspirateurs de toute cette affaire ? Les nazis eux mêmes ?

Pas tout à fait d’accord

22 février 2018, 11h14, Chantal Desages

Pas complètement d’accord avec toi, car tu réponds sur la forme et pas sur fond de ce que dit Sternell. Complètement d’accord sur la référence au nazisme et je me couvre de boutons quand je vois mettre le nazisme à totes les sauces, en particulier lorsqu’il s’agit des Juifs ou d’Israel. Et le nazisme n’est pas n’importe quel fascisme non plus. En revanche, ne pas voir que le racisme se développe honteusement en Israël, c’est se boucher les yeux ou être de mauvaise foi, ce qui n’est sûrement pas ton cas. Donc, examine le phénomène car nous ne nous sommes pas éloignés de l’antisemitisme En France pour vivre en Israël parmi des racistes (et pas seulement à l’egard Des arabes.

En réponse à Chantal Desages

22 février 2018, 12h55, Roger

Je suis en accord absolu avec vous d'autant plus que je vis en Israel depuis plus de cinquante ans et constate avec tristesse l'évolution de la radicalisation de notre société.

Comparaison et raison

22 février 2018, 14h47, Robert

Merci pour votre réponse M. Trigano. Vous arrivez à rester digne devant une provocation insoutenable. Puisqu'on en est à comparer la société israélienne avec l’Allemagne nazie, on y trouve obligatoirement des collabos, des kapos, toutes sortes de salo… Arrêtons là, je vais perdre toute retenue. Quand au projet de constitution palestinienne, à quoi peut-on s'attendre d'autre ? à une déclaration universelle des droits de l'homme ? Quand les statuts du hamas prévoient encore d'éradiquer Israel et sûrement l'ensemble des juifs de la planète avec l'aide du hesbola, de lIran, de daesh, et de quelques autre organisation "pacifiques". Où est l'erreur ? Où est le nazisme ?

Zeev

22 février 2018, 15h17, PENAGUILLA Marcel

Il me semble que Zeev en hébreu veut dire loup, merci Monsieur Trigano pour votre excellente réponse.

Nazisme et Islamisme

22 février 2018, 15h51, Jean aymar

Je pense que beaucoup d'occidentaux soutiennent les palestiniens parcequ'ils sont antijuifs tout simplement. Les ennemis de mes ennemis sont mes amis.

Israël accusé de nazisme

23 février 2018, 19h34, Sayag

Z. Sternhell ne sait pas de quoi il parle quand il fait allusion aux arabes de la région. Tout simplement parce qu'il a connu le nazisme et encore comme le dit très bien S. Trigano, il a connu le stalinisme, et l'a peut-être pratiqué. Mais il n'a pas "pratiqué " l'Islam et ne sait pas de quoi il retourne concernant cette religion- idéologie. Il n'est pas né en Terre d'Islam et à ce titre, il ne peut se permettre de critiquer, et pire, à l'extérieur d'Israël, la politique plutôt irréprochable d'Israël à l'égard des musulmans du pays, qui constituent une minorité très importante. Il ne fait qu'alimenter l'antijudaïsme en Occident qui n'a pas besoin de lui pour s'exprimer. C'est un homme assez dangereux, et S Trigano lui a apporté une excellente réponse. Merci à lui, en espérant que Z. Sternhelle l'entendra.

Cyclope

24 février 2018, 13h47, Isabelle Teboul

Ceux qui compare Israel à un état naizi n'ont pas une vue claire du réel. Mais leur propagande nuit à nôtre image... Notre pays lui il avance et la population respecte les droits de l'homme, cela c'est l'essentiel et personnes ne peut nous le retirer, les faits sont têtues, D. Merci. Nous avons à gérer des dangers qui demandent le plus de cohésion possible et les personnes, quelles que soit leur condition, qui sont dans la critique et se plaignent comme la personne dont vous parler, s'expriment sur un racisme ordinaire, comme on en trouve dans toutes les sociétés et de manière beaucoup plus accentué dans la société palestinienne à l’égare des juifs. Ce monsieur semble être dans le déni de la réalité, c'est en palestine que le nazisme est... Le plus réel des exemples est l'agression dont ont été victime dernièrement le soldat et la soldate de Tsaal, qui se sont perdu en territoire palestinien et qui ont été sauver d'une mort imminente et certaine par lapidation, par la police palestinienne, virulent, non... ? Cela veut dire que si moi, citoyenne Française de confession juive, je me rendais en territoire Palestinien, c'est la mort immédiate, alors je demande à ce Monsieur, qui sont les nazis ? CQFD, à bon entendeur... Juifs ou pas.

Penser librement ensemble

24 février 2018, 21h16, Toledo

Je pense que l'hyper nationalisme du gouvernement israélien est une catastrophe pour une paix future. Je suis vraiment désolée que les communautés juives de France dont je fais partie, refusent le débat sur la Palestine. Rivés à des représentations erronées et calcifiées, beaucoup de juifs de notre pays n'ont pas conscience de l'évolution politique d'Israël. Ras le bol de la pensée unique dans nos communautés, ras le bol du racisme dans nos communautés. Fille de survivants de la Shoah, je ne supporte pas l'apartheid organisé par le gouvernement israélien. Merci à Zéev Sternhell de proposer une analyse qui hélas colle avec la réalité !

Sternhell donne des faux chiffres

26 février 2018, 21h10, Barbara

La déclaration de Sternhell dans son article dans le monde : "Après tout, pratiquement tous les juifs d'Allemagne et d'Autriche ont pu sortir à temps" n'est pas seulement faux, d'après tous les historiens de la Shoa, mais laisse un doute sur le serieux de ses déclarations en géneral. D'après l'historien israelien Evyatar Friesel, 180 000 juifs d'Allemagne et 65 000s juifs d'Autriche étaient assassiné par le regimé Nazi.

Respecter les Israéliens

28 février 2018, 10h52, kasavi

Toledo porte des jugements sur Israël et sa démocratie. Il faut rappeler tout d'abord que c'est un pays qui est en guerre car certains pays arabes n'ont pas encore voulu signer un accord de paix, d'autres l'on fait ! Deuzio, il n'appartient pas à des juifs français, , ou tout autre nationalité, de proclamer leurs idées sur la conduite d'Israël. Surtout pas avec des aprioris politiques personnels. Si ils le souhaitent, il faut qu'ils aillent y vivre. C'est le vécu qui détermine la politique, les controverses, la démocratie, etc. Ras le bol des biens-pensants qui se cachent derrière des projets et vécus personnels. Qu'ils aillent en Israël et s'affirment sur un terrain "réel" à longueur d'années.

Réponse à M. Tric

28 février 2018, 11h39, Zof

Les musulmans ne veulent pas comprendre et nous on a pas besoin de nous justifier constamment. Il faut leur montrer qu'on n'a nullement peur et qu'il va falloir comme à l'accoutumée rester éveiller et se défendre énergiquement.

Une excellente analyse

1 mars 2018, 21h31, Gérard

Une excellente analyse De l’intervenant. Un rituel classique pour le journal Le Monde. Journal qui n’arrive pas à évoluer. Une question doit nous interpeller : L’État juif selon la Torah est-il compatible avec l’État démocratique ?

Une réponse s'impose dans le monde

2 mars 2018, 16h23, jacques

Pourquoi vous ne répondez pas à Sternell dans le Monde des idées ?

Qui ?

3 mars 2018, 11h56, Jean-Louis Marguerin

Qui dénigre en permanence'l'Edit de Nantes" et l'au-dela sur terre et non au ciel comme se réclament tous ceux qui refusent le travail sur soi au profit de l'esclavage intéllectuel qu'impose la pensée unique.

Toledano

8 mars 2018, 10h02, Lucien Siac

1/ Toledano habite en Israël, contrairement à ce que pense Kasavi dans son commentaire du 28 février. 2/ Il ne suffit pas de proposer sa réaction à l'article de Sternell dans le Monde ! Il faudrait que ce torchon accepte de le publier!

Sternhell, Grossman, Haaretz, Breaking the Silence, ...

22 avril 2018, 10h38, Amos Zot

L’antisémitisme n’est pas que nier la Shoah ou insulter les Juifs ; il peut prendre des formes plus subtiles telles que qualifier un incident exceptionnel de règle générale du côté israélien et faire exactement le contraire du côté palestinien. Le double standard à savoir une règle pour les Juifs et/ou les Israéliens et une autre pour le reste du monde est la forme d’antisémitisme la plus fréquente actuellement que ce soit quotidiennement dans les medias, à l’ONU et dans les discours de la grande majorité des hommes politiques dans le monde. Pour lutter contre l’antisémitisme, il faut d’abord sanctionner les Juifs en Israël qui par leurs discours antisémites se font complices consciemment ou inconsciemment des terroristes. Il faut punir de peine de prison ces appels à la haine et au meurtre. A défaut, il ne sera pas possible de lutter contre l’antisémitisme en-dehors d’Israël. Pour lutter contre les antisémites, il faut punir dans l’ordre : les Juifs israéliens puis les Arabes israéliens puis s’attaquer aux Juifs en-dehors d’Israël et après ce sera possible de s’attaquer à tous les autres. Quand les médias et hommes politiques présenteront le conflit tel qu’il est réellement depuis 70 ans, il n’y aura plus de mouvement BDS sauf quelques dirigeants croupissant en prison, les membres du Meretz et de Breaking the Silence ne pourront constituer un mynian, Israël vivra en paix avec ses voisins dont la Palestine qui sera devenue un pays démocratique. Tant que votre réaction n'est pas publiée dans le journal "Le Monde" veuillez retirer les quelques réactions antisémites des complices inconscients (j'espère) des assassins de Toulouse, de l'Hyper casher, ... Pour ne donner que quelques exemples récents en France.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Ras-le-bol de l'accusation de nazisme !

11 min

Shmuel Trigano - sociologue

Commentaires ( 25 )

Correction à effectuer sur les Circassiens

22 février 2018, 00h45, Seguin

Bonjour, Ce message n'a pas à être publié. Il vise à vous signaler une erreur concernant les Circassiens qui, musulmans du Caucase ayant fui le joug russe à la fin du XIXème siècle, ne sont en aucun cas d'origine arabe. Les documents publiés sur Akadem étant le plus souvent d'une grande qualité, il serait regrettable de ne pas corriger cette erreur. Merci pour l'ensemble de vos productions. Jef.

BRAVO, Shmuel

22 février 2018, 07h26, chalom

Zeev a perdu les pedales depuis longtemps.

Que dire du Monde et des médias français ?

22 février 2018, 08h15, Aircoh

C’est aussi la constance de cette couverture médiatique partisane qui fatigue par dessus tout.

Intelligence et cécité

22 février 2018, 08h40, Micky

Merci pour cet exposé calme et clair. Comment un homme aussi instruit et intelligent que Zeev Sternhell peut il être aussi aveugle ?

Les idiots utiles

22 février 2018, 09h21, A.FREDJ

Ce sont hélas les absurdités criminelles de Zeev Sthernell qui seront retenues par les médias français (et européens) pour continuer à fustiger Israël et à répandre leur politique de haine antijuive mal dissimulée. Les intellectuels de cette gauche israélienne adorent parader sur les plateaux de TV de Paris, de Londres ou de New York où ils vivent plus souvent qu'à Tel Aviv. Ils ont leur faire valoir parmi les journalistes juifs tel l’irréductible Cl. Askolovich qui n'a jamais de mots assez durs pour reprendre à son compte n'importe quel bobard lancé par les relais, nombreux, riches et parfaitement organisés de la propagande arabe. Hélas cette réponse de S. Trigano restera confidentielle et limitée à un auditoire exclusivement juif car ce ne sont ni "le Monde" ni "Libération" et encore moins "Médiapart" qui en feront état. Or ce sont ces organes, - dont on pourrait croire que leur seule raison d'exister est l'antisionisme, très vite transformé en antisémitisme à peine caché car même cette précaution est devenue superflue dans une France (et une Europe) retournant sans complexe à ses anciens démons-, qui font l'opinion des foules.

Une mise au point limpide et nécessaire

22 février 2018, 09h53, M. Merlin-Dhaine

Merci Monsieur, pour la clarté de votre analyse et vos propos qui mériteraient de paraître sous forme d'un droit de réponse dans les médias.

Zeev Sternel

22 février 2018, 10h10, Maxime

On en a marre de devoir tout le temp s se justifier. Se justifier des liens plurimillenaires du peuple Juif avec Israel avec ses lieux saints. Se justifier d, être exemplaire en termes de Democatie, de Justice, d’ethique de l’armee... Que les pourfendeurs d’Israel nous donnent des exemples de Démocratie en pays arabes, d’ethique Et de Justice dans c’est memes pays. Ils seront en mal. Le psalmiste avait mille fois raison : יהוה לי בעוזרי ואני אראה בשונאי. Que l’Eternel s’occupe de mes amis, de mes ennemis je saurais l’en occuper.

Suite au message de Schmuel Trigano

22 février 2018, 10h22, Anny Bloch

Merci de votre votre réponse à Zeev Sternhell... Ce qui pose question, c'est la raison pour laquelle ce grand historien est repris par la presse et les radios en France... vaste question... ;.

ISRAËL

22 février 2018, 11h04, Zelfa

Merci pour ce cours Monsieur TRIGANO En fin de compte et malgré l'évidence du visage de l'antijudaïsme à multi facettes qui apparaît chez les propalestiniens, cette accusation de nazisme envers eux et dont ils accablent ISRAËL ne serait-elle pas une façon de tourner l'attention sur le fait qu'il ne faudrait pas oublier les vrais inspirateurs de toute cette affaire ? Les nazis eux mêmes ?

Pas tout à fait d’accord

22 février 2018, 11h14, Chantal Desages

Pas complètement d’accord avec toi, car tu réponds sur la forme et pas sur fond de ce que dit Sternell. Complètement d’accord sur la référence au nazisme et je me couvre de boutons quand je vois mettre le nazisme à totes les sauces, en particulier lorsqu’il s’agit des Juifs ou d’Israel. Et le nazisme n’est pas n’importe quel fascisme non plus. En revanche, ne pas voir que le racisme se développe honteusement en Israël, c’est se boucher les yeux ou être de mauvaise foi, ce qui n’est sûrement pas ton cas. Donc, examine le phénomène car nous ne nous sommes pas éloignés de l’antisemitisme En France pour vivre en Israël parmi des racistes (et pas seulement à l’egard Des arabes.

En réponse à Chantal Desages

22 février 2018, 12h55, Roger

Je suis en accord absolu avec vous d'autant plus que je vis en Israel depuis plus de cinquante ans et constate avec tristesse l'évolution de la radicalisation de notre société.

Comparaison et raison

22 février 2018, 14h47, Robert

Merci pour votre réponse M. Trigano. Vous arrivez à rester digne devant une provocation insoutenable. Puisqu'on en est à comparer la société israélienne avec l’Allemagne nazie, on y trouve obligatoirement des collabos, des kapos, toutes sortes de salo… Arrêtons là, je vais perdre toute retenue. Quand au projet de constitution palestinienne, à quoi peut-on s'attendre d'autre ? à une déclaration universelle des droits de l'homme ? Quand les statuts du hamas prévoient encore d'éradiquer Israel et sûrement l'ensemble des juifs de la planète avec l'aide du hesbola, de lIran, de daesh, et de quelques autre organisation "pacifiques". Où est l'erreur ? Où est le nazisme ?

Zeev

22 février 2018, 15h17, PENAGUILLA Marcel

Il me semble que Zeev en hébreu veut dire loup, merci Monsieur Trigano pour votre excellente réponse.

Nazisme et Islamisme

22 février 2018, 15h51, Jean aymar

Je pense que beaucoup d'occidentaux soutiennent les palestiniens parcequ'ils sont antijuifs tout simplement. Les ennemis de mes ennemis sont mes amis.

Israël accusé de nazisme

23 février 2018, 19h34, Sayag

Z. Sternhell ne sait pas de quoi il parle quand il fait allusion aux arabes de la région. Tout simplement parce qu'il a connu le nazisme et encore comme le dit très bien S. Trigano, il a connu le stalinisme, et l'a peut-être pratiqué. Mais il n'a pas "pratiqué " l'Islam et ne sait pas de quoi il retourne concernant cette religion- idéologie. Il n'est pas né en Terre d'Islam et à ce titre, il ne peut se permettre de critiquer, et pire, à l'extérieur d'Israël, la politique plutôt irréprochable d'Israël à l'égard des musulmans du pays, qui constituent une minorité très importante. Il ne fait qu'alimenter l'antijudaïsme en Occident qui n'a pas besoin de lui pour s'exprimer. C'est un homme assez dangereux, et S Trigano lui a apporté une excellente réponse. Merci à lui, en espérant que Z. Sternhelle l'entendra.

Cyclope

24 février 2018, 13h47, Isabelle Teboul

Ceux qui compare Israel à un état naizi n'ont pas une vue claire du réel. Mais leur propagande nuit à nôtre image... Notre pays lui il avance et la population respecte les droits de l'homme, cela c'est l'essentiel et personnes ne peut nous le retirer, les faits sont têtues, D. Merci. Nous avons à gérer des dangers qui demandent le plus de cohésion possible et les personnes, quelles que soit leur condition, qui sont dans la critique et se plaignent comme la personne dont vous parler, s'expriment sur un racisme ordinaire, comme on en trouve dans toutes les sociétés et de manière beaucoup plus accentué dans la société palestinienne à l’égare des juifs. Ce monsieur semble être dans le déni de la réalité, c'est en palestine que le nazisme est... Le plus réel des exemples est l'agression dont ont été victime dernièrement le soldat et la soldate de Tsaal, qui se sont perdu en territoire palestinien et qui ont été sauver d'une mort imminente et certaine par lapidation, par la police palestinienne, virulent, non... ? Cela veut dire que si moi, citoyenne Française de confession juive, je me rendais en territoire Palestinien, c'est la mort immédiate, alors je demande à ce Monsieur, qui sont les nazis ? CQFD, à bon entendeur... Juifs ou pas.

Penser librement ensemble

24 février 2018, 21h16, Toledo

Je pense que l'hyper nationalisme du gouvernement israélien est une catastrophe pour une paix future. Je suis vraiment désolée que les communautés juives de France dont je fais partie, refusent le débat sur la Palestine. Rivés à des représentations erronées et calcifiées, beaucoup de juifs de notre pays n'ont pas conscience de l'évolution politique d'Israël. Ras le bol de la pensée unique dans nos communautés, ras le bol du racisme dans nos communautés. Fille de survivants de la Shoah, je ne supporte pas l'apartheid organisé par le gouvernement israélien. Merci à Zéev Sternhell de proposer une analyse qui hélas colle avec la réalité !

Sternhell donne des faux chiffres

26 février 2018, 21h10, Barbara

La déclaration de Sternhell dans son article dans le monde : "Après tout, pratiquement tous les juifs d'Allemagne et d'Autriche ont pu sortir à temps" n'est pas seulement faux, d'après tous les historiens de la Shoa, mais laisse un doute sur le serieux de ses déclarations en géneral. D'après l'historien israelien Evyatar Friesel, 180 000 juifs d'Allemagne et 65 000s juifs d'Autriche étaient assassiné par le regimé Nazi.

Respecter les Israéliens

28 février 2018, 10h52, kasavi

Toledo porte des jugements sur Israël et sa démocratie. Il faut rappeler tout d'abord que c'est un pays qui est en guerre car certains pays arabes n'ont pas encore voulu signer un accord de paix, d'autres l'on fait ! Deuzio, il n'appartient pas à des juifs français, , ou tout autre nationalité, de proclamer leurs idées sur la conduite d'Israël. Surtout pas avec des aprioris politiques personnels. Si ils le souhaitent, il faut qu'ils aillent y vivre. C'est le vécu qui détermine la politique, les controverses, la démocratie, etc. Ras le bol des biens-pensants qui se cachent derrière des projets et vécus personnels. Qu'ils aillent en Israël et s'affirment sur un terrain "réel" à longueur d'années.

Réponse à M. Tric

28 février 2018, 11h39, Zof

Les musulmans ne veulent pas comprendre et nous on a pas besoin de nous justifier constamment. Il faut leur montrer qu'on n'a nullement peur et qu'il va falloir comme à l'accoutumée rester éveiller et se défendre énergiquement.

Une excellente analyse

1 mars 2018, 21h31, Gérard

Une excellente analyse De l’intervenant. Un rituel classique pour le journal Le Monde. Journal qui n’arrive pas à évoluer. Une question doit nous interpeller : L’État juif selon la Torah est-il compatible avec l’État démocratique ?

Une réponse s'impose dans le monde

2 mars 2018, 16h23, jacques

Pourquoi vous ne répondez pas à Sternell dans le Monde des idées ?

Qui ?

3 mars 2018, 11h56, Jean-Louis Marguerin

Qui dénigre en permanence'l'Edit de Nantes" et l'au-dela sur terre et non au ciel comme se réclament tous ceux qui refusent le travail sur soi au profit de l'esclavage intéllectuel qu'impose la pensée unique.

Toledano

8 mars 2018, 10h02, Lucien Siac

1/ Toledano habite en Israël, contrairement à ce que pense Kasavi dans son commentaire du 28 février. 2/ Il ne suffit pas de proposer sa réaction à l'article de Sternell dans le Monde ! Il faudrait que ce torchon accepte de le publier!

Sternhell, Grossman, Haaretz, Breaking the Silence, ...

22 avril 2018, 10h38, Amos Zot

L’antisémitisme n’est pas que nier la Shoah ou insulter les Juifs ; il peut prendre des formes plus subtiles telles que qualifier un incident exceptionnel de règle générale du côté israélien et faire exactement le contraire du côté palestinien. Le double standard à savoir une règle pour les Juifs et/ou les Israéliens et une autre pour le reste du monde est la forme d’antisémitisme la plus fréquente actuellement que ce soit quotidiennement dans les medias, à l’ONU et dans les discours de la grande majorité des hommes politiques dans le monde. Pour lutter contre l’antisémitisme, il faut d’abord sanctionner les Juifs en Israël qui par leurs discours antisémites se font complices consciemment ou inconsciemment des terroristes. Il faut punir de peine de prison ces appels à la haine et au meurtre. A défaut, il ne sera pas possible de lutter contre l’antisémitisme en-dehors d’Israël. Pour lutter contre les antisémites, il faut punir dans l’ordre : les Juifs israéliens puis les Arabes israéliens puis s’attaquer aux Juifs en-dehors d’Israël et après ce sera possible de s’attaquer à tous les autres. Quand les médias et hommes politiques présenteront le conflit tel qu’il est réellement depuis 70 ans, il n’y aura plus de mouvement BDS sauf quelques dirigeants croupissant en prison, les membres du Meretz et de Breaking the Silence ne pourront constituer un mynian, Israël vivra en paix avec ses voisins dont la Palestine qui sera devenue un pays démocratique. Tant que votre réaction n'est pas publiée dans le journal "Le Monde" veuillez retirer les quelques réactions antisémites des complices inconscients (j'espère) des assassins de Toulouse, de l'Hyper casher, ... Pour ne donner que quelques exemples récents en France.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • L'idéologie cosmopolite

    La négation de l'Etat-nation (5min)

  • L'accusation d'Apartheid

    Les arabes bénéficient de la démocratie israélienne (6min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 20 février 2018
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Shmuel Trigano - sociologue

Shmuel Trigano est né en 1948 à Blida (Algérie) qu’il a quittée en 1962. Après des études classiques (latin-grec-philosophie) au Lycée Buffon (Paris), il a suivi le cursus du Bachelor of Arts de l’Université Hébraïque de Jérusalem (en Science politique, Relations Internationales et Philosophie juive).Le doctorat de sociologie politique qu’il a soutenu à l’Université de Paris a été publié sous le titre La demeure oubliée, genèse religieuse du politique (Lieu Commun, 1984, puis Tel-Gallimard, 1994 ).Professeur à l’Université de Paris X-Nanterre, il est aussi le fondateur du Collège des Etudes juives de l’Alliance Israélite Universelle (fondé en 1986) et titulaire de la Chaire européenne d’études sépharades au nom d’Elie Benamozegh de la ville de Livourne (Italie).En 1985, il fonde avec Annie Kriegel la revue d’études juives Pardès (Editions In Press). En 2000, il fonde l’Observatoire du monde juif pour analyser le phénomène du nouvel antisémitisme, dont les travaux et publications ont constitué un moment important de la lutte contre la discrimination. En 2006, il crée la revue d’idées Controverses (Editions de l’Eclat), consacrée aux grands problèmes de notre temps. En 2013, il crée l'Unviversité Populaire du Judaïsme, qui propose une série d’introductions aux disciplines fondamentales des études juives.

Page personnelle

Bibliographie du conférencier

Gérard Rabinovitch

Antijudaïsme et barbarie, (In Press, 2005)   Acheter | Emprunter

Marek Halter

Le fils d'Abraham , (Pocket , 1990)   Acheter

Michel Attali

La Bible et l'homme: les dialogues bibliques du Collège des études juives de l'Alliance israélite universelle, (In Press, 2006)   Acheter

René-Samuel Sirat

Le christianisme au miroir du Judaïsme, (In Press Editions, 2003)   Emprunter

Rivon Krygier

Guerre et paix dans le judaïsme, (In Press, 2004)   Emprunter

Shmuel Trigano

Sionnisme et judaïsme , (In Press , 2016)   Acheter

Le nouvel état juif , (Berg International , 2015)   Acheter

Quel avenir pour la pensée juive de langue française ? , (In Press, 2015)   Acheter

L’Hébreu, une philosophie, (Hermann, 2014)   Acheter

Controverse sur la Bible, (In Press, 2012)   Acheter

Le judaïsme et l'esprit du monde, (Grasset, 2011)   Acheter | Emprunter

Face à l'universel : la pensée juive, (In Press, 2010)   Acheter

Les Sources de la loi, (In Press, 2010)   Acheter

La Fin du judaïsme en terres d'Islam, (Denoël, 2009)   Acheter | Emprunter

L'Enigme juive, (In Press, 2009)   Acheter

Juifs et noirs : du mythe à la réalité, (In Press, 2008)   Acheter

L'Utopie identitaire, sexes et genres, (L'Eclat, 2008)   Acheter

Lévinas et les théologies, (In Press, 2007)   Acheter

L'Avenir des Juifs de France, (Grasset, 2006)   Acheter | Emprunter

La Cité Biblique, (In Press, 2006)   Acheter

Le Monde sépharade, tome 1. Histoire, (Seuil, 2006)   Acheter

Le temps de l'exil, (Payot, 2001), 2005)   Acheter | Emprunter

Les Frontières d'Auschwitz : les ravages du devoir de mémoire, (LGF, 2005)   Acheter | Emprunter

Psychanalyse de l'antisémitisme contemporain, (In Press, 2005)   Acheter

Judaïsme et christianisme, entre affrontement et reconnaissance, (Bayard Centurion, 2005)   Acheter

Les Habits neufs de l'antisémitisme en Europe, (Café noir, 2004)   Acheter | Emprunter

Qu'est-ce que la religion ? La transcendance des sociologues, (Flammarion, 2004)   Acheter

Qu'est-ce que la religion ? , (Champs Flammarion , 2004)   Acheter

Le Sionisme face à ses détracteurs, (Raphaël, 2003)   Emprunter

L' E(xc)lu: Entre Juifs et chrétiens, (Denoël, 2003)   Acheter | Emprunter

L'Exclusion des Juifs des pays arabes: aux sources du conflit israélo-arabe, (In Press, 2003)   Acheter | Emprunter

La Démission de la République: juifs et musulmans en France, (PUF, 2003)   Acheter

L'Ebranlement d'Israël: philosophie de l'histoire juive, (Seuil, 2002)   Acheter | Emprunter

La Bible et l'Autre, (In Press, 2002)   Acheter

La Nouvelle question juive, (Gallimard, 2002)   Acheter

L'Idéal démocratique à l'épreuve de la shoa, (Odile Jacob, 2001)   Acheter

Le Récit de la disparue: essai sur l’identité juive, (Gallimard, 2001)   Acheter | Emprunter

Y a-t-il une morale judéo-chrétienne ?, (In Press, 2001)   Acheter

Le Monothéisme est un humanisme, (Odile Jacob, 2000)   Acheter | Emprunter

Un Exil sans retour ?, (Stock, 1996)   Acheter | Emprunter

Concept de communauté comme catégorie de définition du judaïsme français, (Cerf, 1994)   Emprunter

La demeure oubliée: genèse religieuse du politique, (Gallimard, 1994)   Emprunter

La Société juive à travers l'histoire, tome 4. Le peuple-monde, (Fayard, 1993)   Acheter | Emprunter

Philosophie de la Loi: l'origine de la politique dans la Tora, (Le Cerf, 1991)   Acheter | Emprunter

Religion et politique en Israël, (Cerf, 1990)   Emprunter

Shmuel Trigano (dir.)

La civilisation du judaïsme, (Editions de l'Eclat, 2012)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier