Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Modernité et quête de sens

Peut-on se passer de religion? (92 min)

Abdennour Bidar - philosophe
  • La religion, une ressource de sens

    instrumentalisée par les politiques (10min)

  • Vers une sortie du religieux?

    Les sociétés désenchantées (14min)

  • Modernité et religion

    Dieu rendu inutile (15min)

  • "Nous vivons comme des dieux"

    Internet, la vie instantanée (8min)

  • Commentaire d'une Sourate

    Adam, "calife" de Dieu (12min)

  • Questions du public

    Identité, les dangers d'internet, écologie (33min)

Les documents (3)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Abdennour Bidar - philosophe

Abdennour Bidar, né le 13 janvier 1971 à Clermont-Ferrand, est un philosophe et écrivain français.  Agrégé de philosophie, normalien, Abdennour Bidar a enseigné la philosophie en classes préparatoires aux grandes écoles de 2004 à 2012. En 2012, il est chargé de mission sur la pédagogie de la laïcité au ministère de l'Éducation nationale et au Haut conseil à l'intégration. Il est nommé le 5 avril 2013 membre de l'Observatoire de la laïcité. De septembre 2012 à juin 2013, il a produit et animé l'émission de débat sur le thème du vivre ensemble et de l'identité - Cause commune, tu m'intéresses sur France Inter. Durant l'été 2014, il a été le producteur et le présentateur de l'émission France Islam : questions croisées sur France Inter. En janvier 2015, il reprend l'émission Cultures d'islam sur France Culture après la disparition de son créateur Abdelwahab Meddeb. Il est l'auteur de nombreux articles (notament pour la revue Esprit,) de tribunes (notamment pour les pages Débats du journal Le Monde), et de plusieurs ouvrages : Comment sortir de la religion (La Découverte, 2012), Outils pour une pédagogie de la laïcité (La Documentation française, 2012), ou encore L'islam sans soumission, pour un existentialisme musulman (Albin Michel, 2008).

Bibliographie du conférencier

Abdennour Bidar

Lettre ouverte au monde musulman, (Les Liens Qui Liberent, 2015)   Acheter

Plaidoyer pour la fraternité, (Albin Michel, 2015)   Acheter

Histoire de l'humanisme en Occident, (Armand Colin, 2014)   Acheter

L'islam sans soumission ; pour un existentialisme musulman, (Albin Michel, 2012)   Acheter

Comment sortir de la religion, (La Découverte, 2012)   Acheter

Un islam pour notre temps, (Seuil, 2004)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 2 )

Peut-on se passer de religion ?

5 septembre 2015, 22h11, Bazouk

Très intéressant. Merci.

Nous pouvons nous passer de religion mais pas de Dieu

17 septembre 2015, 10h29, Josiane BLANC

Les mots et les idées qu'utilisent Abdennour Bidar permettent de comprendre finalement que Dieu a réussi à se séparer de ceux qui voulaient prendre sa place et les hommes n'en sont plus, ou en sont moins dupes. Le problème est que en renvoyant ceux-là à la place qu'ils n'auraient jamais dû quitter, les hommes d'aujourd'hui ont aussi évacué l'idée même de Dieu, et là, je pense, que c'est une erreur. Dieu est toujours présent. Dans la partie Modernité et religion, Abdennour Bidar semble oublier que la Loi (et non la loi) fait aussi lien et que l'homme n'obéit pas à l'homme mais à ce qui les dépasse tous deux. Cet Autre est donc bien présent dès que l'on est deux. L'opposition entre autonomie et hétéronomie qui est faite renvoie à la conscience libre ou soumise, mais oublie que nous ne naissons pas vierge de toute influence et que notre conscience naît des circonstances de notre naissance. Les "enfants sauvages" n'ont pas de conscience. Par exemple, la différence d’éducation entre « l’homme réel » dont la vie serait illustrée par le mythe grec et celui dont la vie serait illustrée par le mythe chrétien se résume en ceci : l’idéal grec de la juste mesure, harmonie entre le désir essentiel (le héros grec) et les désirs multiples (épanouissement de l’esprit et des sens) pour l'un, et pour l'autre, la dissolution des désirs multiples dont l’énergie récupérée se concentre dans le désir essentiel, le renforçant de telle sorte que l’homme ne succomberait plus devant la séduction ou la menace du monde (Paul Diel, Le symbolisme dans la mythologie grecque). Les Grecs connaissaient aussi le Principe : il existe une manifestation que l’on pourrait qualifier d’érotique parce que chaque émanation a le désir, est attirée par son principe. Le désir de voir son principe, de le contempler, de s’en réjouir et d’obtenir la satiété. Les Mélanésiens de l'ile de Vanuatu le disent autrement : Tout homme est tiraillé entre deux besoins, le besoin de la Pirogue, c’est-à-dire du voyage, de l’arrachement à soi-même, et le besoin de l’Arbre, c’est à dire de l’enracinement, de l’identité, et les hommes errent constamment entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un, tantôt à l’autre ; jusqu’au jour où ils comprennent que c’est avec l’Arbre qu’on fabrique la Pirogue. Si le religieux est dépassé, je le crois aussi, nous n'en avons pas terminé avec notre espace spirituel qui nous permet de prendre de la distance avec le monde matériel qui devient pesant, et c'est à l'appel de Dieu que cela commence ! Nous n'avons pas fini de chercher 'qui' ou 'qu'est-ce Dieu-là ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Peut-on se passer de religion?

92 min

Abdennour Bidar - philosophe

Commentaires ( 2 )

Peut-on se passer de religion ?

5 septembre 2015, 22h11, Bazouk

Très intéressant. Merci.

Nous pouvons nous passer de religion mais pas de Dieu

17 septembre 2015, 10h29, Josiane BLANC

Les mots et les idées qu'utilisent Abdennour Bidar permettent de comprendre finalement que Dieu a réussi à se séparer de ceux qui voulaient prendre sa place et les hommes n'en sont plus, ou en sont moins dupes. Le problème est que en renvoyant ceux-là à la place qu'ils n'auraient jamais dû quitter, les hommes d'aujourd'hui ont aussi évacué l'idée même de Dieu, et là, je pense, que c'est une erreur. Dieu est toujours présent. Dans la partie Modernité et religion, Abdennour Bidar semble oublier que la Loi (et non la loi) fait aussi lien et que l'homme n'obéit pas à l'homme mais à ce qui les dépasse tous deux. Cet Autre est donc bien présent dès que l'on est deux. L'opposition entre autonomie et hétéronomie qui est faite renvoie à la conscience libre ou soumise, mais oublie que nous ne naissons pas vierge de toute influence et que notre conscience naît des circonstances de notre naissance. Les "enfants sauvages" n'ont pas de conscience. Par exemple, la différence d’éducation entre « l’homme réel » dont la vie serait illustrée par le mythe grec et celui dont la vie serait illustrée par le mythe chrétien se résume en ceci : l’idéal grec de la juste mesure, harmonie entre le désir essentiel (le héros grec) et les désirs multiples (épanouissement de l’esprit et des sens) pour l'un, et pour l'autre, la dissolution des désirs multiples dont l’énergie récupérée se concentre dans le désir essentiel, le renforçant de telle sorte que l’homme ne succomberait plus devant la séduction ou la menace du monde (Paul Diel, Le symbolisme dans la mythologie grecque). Les Grecs connaissaient aussi le Principe : il existe une manifestation que l’on pourrait qualifier d’érotique parce que chaque émanation a le désir, est attirée par son principe. Le désir de voir son principe, de le contempler, de s’en réjouir et d’obtenir la satiété. Les Mélanésiens de l'ile de Vanuatu le disent autrement : Tout homme est tiraillé entre deux besoins, le besoin de la Pirogue, c’est-à-dire du voyage, de l’arrachement à soi-même, et le besoin de l’Arbre, c’est à dire de l’enracinement, de l’identité, et les hommes errent constamment entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un, tantôt à l’autre ; jusqu’au jour où ils comprennent que c’est avec l’Arbre qu’on fabrique la Pirogue. Si le religieux est dépassé, je le crois aussi, nous n'en avons pas terminé avec notre espace spirituel qui nous permet de prendre de la distance avec le monde matériel qui devient pesant, et c'est à l'appel de Dieu que cela commence ! Nous n'avons pas fini de chercher 'qui' ou 'qu'est-ce Dieu-là ?

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • La religion, une ressource de sens

    instrumentalisée par les politiques (10min)

  • Vers une sortie du religieux?

    Les sociétés désenchantées (14min)

  • Modernité et religion

    Dieu rendu inutile (15min)

  • "Nous vivons comme des dieux"

    Internet, la vie instantanée (8min)

  • Commentaire d'une Sourate

    Adam, "calife" de Dieu (12min)

  • Questions du public

    Identité, les dangers d'internet, écologie (33min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Abdennour Bidar - philosophe

Abdennour Bidar, né le 13 janvier 1971 à Clermont-Ferrand, est un philosophe et écrivain français.  Agrégé de philosophie, normalien, Abdennour Bidar a enseigné la philosophie en classes préparatoires aux grandes écoles de 2004 à 2012. En 2012, il est chargé de mission sur la pédagogie de la laïcité au ministère de l'Éducation nationale et au Haut conseil à l'intégration. Il est nommé le 5 avril 2013 membre de l'Observatoire de la laïcité. De septembre 2012 à juin 2013, il a produit et animé l'émission de débat sur le thème du vivre ensemble et de l'identité - Cause commune, tu m'intéresses sur France Inter. Durant l'été 2014, il a été le producteur et le présentateur de l'émission France Islam : questions croisées sur France Inter. En janvier 2015, il reprend l'émission Cultures d'islam sur France Culture après la disparition de son créateur Abdelwahab Meddeb. Il est l'auteur de nombreux articles (notament pour la revue Esprit,) de tribunes (notamment pour les pages Débats du journal Le Monde), et de plusieurs ouvrages : Comment sortir de la religion (La Découverte, 2012), Outils pour une pédagogie de la laïcité (La Documentation française, 2012), ou encore L'islam sans soumission, pour un existentialisme musulman (Albin Michel, 2008).

Bibliographie du conférencier

Abdennour Bidar

Lettre ouverte au monde musulman, (Les Liens Qui Liberent, 2015)   Acheter

Plaidoyer pour la fraternité, (Albin Michel, 2015)   Acheter

Histoire de l'humanisme en Occident, (Armand Colin, 2014)   Acheter

L'islam sans soumission ; pour un existentialisme musulman, (Albin Michel, 2012)   Acheter

Comment sortir de la religion, (La Découverte, 2012)   Acheter

Un islam pour notre temps, (Seuil, 2004)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier