Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Une vie dédiée à la culture yiddish

"J’existe grâce au yiddish" (61 min)

Yitzhok Niborski - professeur de yiddish, Gilles Rozier - écrivain
  • Un foyer yiddishophone

    avide de lecture (12min)

  • L'école yiddishe à Buenos Aires

    dans la mouvance communiste et bundiste (7min)

  • L'héritage de l'Europe Orientale

    "On s'imaginait être des enfants juifs polonais" (8min)

  • L'essor du sionisme en Argentine

    A partir de mai 1948 (6min)

  • Sur la voie de l'enseignement

    Avec le YIVO de Buenos Aires (11min)

  • L'arrivée en France

    Une identité juive différente (10min)

  • Exister à travers le Yiddish

    "Hors de question qu'il reparte !" (11min)

Les documents (5)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Yitzhok Niborski - professeur de yiddish

Yitzhok Niborski est né à Buenos Aires (Argentine) en 1947. Installé en France depuis 1979, il enseigne la langue et la littérature yiddish à l'Institut de langues et civilisations orientales et à la Maison de la Culture Yiddish - Bibliothèque Medem, dont il est l'un des animateurs. Co-auteur de plusieurs dictionnaires du yiddish, il a publié de nombreux articles en yiddish, espagnol et français ainsi que des méthodes d’enseignement du yiddish. Il a participé à des séminaires consacrés au yiddish dans des institutions universitaires d'Oxford, New York, Bruxelles, Moscou, Bologne, Vilnius, Tel Aviv, Berkeley et Los Angeles.

Gilles Rozier - écrivain

Gilles Rozier est un écrivain français. Il écrit des poèmes en yiddish et est également traducteur du yiddish et de l'hébreu. Il est diplômé de l'ESSEC et titulaire d'un doctorat de littérature yiddish. Il est directeur de la Maison de la culture Yiddish à Paris. En 2014, il fonde, avec Anne-Sophie Dreyfus les éditions de l'Antilope, dédiées à la culture juive.

Page personnelle

Bibliographies des conférenciers

Dictionnaire des mots d'origine hébraïque et araméenne en usage dans la langue yiddish, (Bibliothèque Medem, 2012)   Acheter

Dictionnaire yiddish-français, (Bibliotheque Medem, 2000)   Acheter

Collectif Aymar Chatenet

René Goscinny au-delà du rire, (Hazan, 2017)   Acheter

Gilles Rozier

Mikado d'enfance, (L'antilope, 2019)   Acheter

Fugue à Leipzig: D'un voyage en Allemagne, (Denoël, 2005)   Acheter

La promesse d'Oslo, (Denoël, 2005)   Acheter

Un amour sans résistance, (Denoël, 2003 ; Folio, 2005)   Acheter

Projections privées, (Denoël, 2003)   Acheter

Moïse fiction, (Denoël, 2001)   Acheter

Moyshe Broderzon: un écrivain yiddish d'avant-garde, (Presses universitaires de Vincennes, 1999)   Emprunter

Par-delà les monts obscurs, (Denoël, 1999)   Acheter

Gilles Rozier, Salah Al Hamdani, Ronny Someck

Deux enfants de Bagdad, (Arenes, 2015)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Uriel Weinreich

Modern English-Yiddish / Yiddish-English Dictionary, (Schocken, 1977)   Acheter

Alain Finkielkraut

Le Juif imaginaire: essai, (Seuil, 1983)   Acheter | Emprunter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
L'organisateur
Commentaires ( 6 )

A mentsh !

22 juin 2017, 11h17, azoy

L'entretien est passionnant ; il est conclu par une touche bouleversante. Ce qui suit est technique (il n'a pas à être publié) et n'enlève rien à la qualité du document : pourriez-vous permuter les intertitres 2 et 3 ? Ils semblent en effet inversés.

Souvenirs

22 juin 2017, 12h11, rubén

ça me rappel mon enfance a buenos aires. Merci pour cet entretien si riche.

Hommage

28 juin 2017, 15h32, Henri (Hershl) Rozencwajg

Je ne trouverai jamais de mots assez forts pour exprimer ma profonde admiration et mon immense respect à l'égard de Yitzhok Niborski dont j'ai, à mon grand plaisir, suivi les cours de yiddish pendant plusieurs années. Yitzhok Niborski m'a non seulement enseigné la langue de mes parents et de mes ancêtres mais il m'en a fait découvrir et connaître sa substance profonde. Encore une fois, merci mon ami Yitzhok !

Merci

30 juin 2017, 07h41, hayedvoirele

A dank.

Remerciements et respect infini.

7 septembre 2017, 15h03, Talila

Magnifique entretien ! Merci à vous deux.

Cours de Yiddish en France

8 septembre 2017, 14h32, Gérard Feldman

Bonjour, Merci pour cette conférence. M. Ytzhok Niborski et vous-mêmes, Gilles Rozier, considérez qu'il n'y a pas eu d'école de yiddish en France. Je voudrais rendre hommage à mon grand-père Ejzik Helfant, venu en France en 1923 de Pologne (Kalish, né à Staszow). Ouvrier communiste, il a fondé à Lunéville en Lorraine, une école de yiddish, avec des étudiants qui venaient de Nancy. Ma mère y a participé. Elle en parle encore, bien qu'elle ne fût pas une élève assidue. Sans doute y a-t-il d'autres exemples de ce type dans d'autres villes françaises, mais ils n'ont jamais du être répertoriés. Par ailleurs le yiddish en France aujourd'hui n'est-il pas devenu un moyen commode de ne pas renier ses origines juives, sans s'enraciner dans la culture hébraïque ? "Je fais du yiddish mais pas de l'hébreu, et je n'ai rien à voir avec Israel" disent certains yiddishistes que j'ai rencontrés". Ils sont souvent très mobilisés par la mémoire de la Shoah sans vouloir admettre qu'Hitler a effectivement anéanti toute une partie du patrimoine juif d'Europe de l'Est. C'est la triste réalité ! Il en reste de précieux livres, des musées, des cours, de la musique... Et c'est important. Mais la culture vivante du quotidien s'est éteinte. Il ne reste que la mémoire. Alors il ne faudrait pas que le yiddishisme devienne un moyen élégant de tourner le dos au judaïsme hébraïque et à Israel.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

"J’existe grâce au yiddish"

61 min

Yitzhok Niborski - professeur de yiddish, Gilles Rozier - écrivain

Commentaires ( 6 )

A mentsh !

22 juin 2017, 11h17, azoy

L'entretien est passionnant ; il est conclu par une touche bouleversante. Ce qui suit est technique (il n'a pas à être publié) et n'enlève rien à la qualité du document : pourriez-vous permuter les intertitres 2 et 3 ? Ils semblent en effet inversés.

Souvenirs

22 juin 2017, 12h11, rubén

ça me rappel mon enfance a buenos aires. Merci pour cet entretien si riche.

Hommage

28 juin 2017, 15h32, Henri (Hershl) Rozencwajg

Je ne trouverai jamais de mots assez forts pour exprimer ma profonde admiration et mon immense respect à l'égard de Yitzhok Niborski dont j'ai, à mon grand plaisir, suivi les cours de yiddish pendant plusieurs années. Yitzhok Niborski m'a non seulement enseigné la langue de mes parents et de mes ancêtres mais il m'en a fait découvrir et connaître sa substance profonde. Encore une fois, merci mon ami Yitzhok !

Merci

30 juin 2017, 07h41, hayedvoirele

A dank.

Remerciements et respect infini.

7 septembre 2017, 15h03, Talila

Magnifique entretien ! Merci à vous deux.

Cours de Yiddish en France

8 septembre 2017, 14h32, Gérard Feldman

Bonjour, Merci pour cette conférence. M. Ytzhok Niborski et vous-mêmes, Gilles Rozier, considérez qu'il n'y a pas eu d'école de yiddish en France. Je voudrais rendre hommage à mon grand-père Ejzik Helfant, venu en France en 1923 de Pologne (Kalish, né à Staszow). Ouvrier communiste, il a fondé à Lunéville en Lorraine, une école de yiddish, avec des étudiants qui venaient de Nancy. Ma mère y a participé. Elle en parle encore, bien qu'elle ne fût pas une élève assidue. Sans doute y a-t-il d'autres exemples de ce type dans d'autres villes françaises, mais ils n'ont jamais du être répertoriés. Par ailleurs le yiddish en France aujourd'hui n'est-il pas devenu un moyen commode de ne pas renier ses origines juives, sans s'enraciner dans la culture hébraïque ? "Je fais du yiddish mais pas de l'hébreu, et je n'ai rien à voir avec Israel" disent certains yiddishistes que j'ai rencontrés". Ils sont souvent très mobilisés par la mémoire de la Shoah sans vouloir admettre qu'Hitler a effectivement anéanti toute une partie du patrimoine juif d'Europe de l'Est. C'est la triste réalité ! Il en reste de précieux livres, des musées, des cours, de la musique... Et c'est important. Mais la culture vivante du quotidien s'est éteinte. Il ne reste que la mémoire. Alors il ne faudrait pas que le yiddishisme devienne un moyen élégant de tourner le dos au judaïsme hébraïque et à Israel.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Un foyer yiddishophone

    avide de lecture (12min)

  • L'école yiddishe à Buenos Aires

    dans la mouvance communiste et bundiste (7min)

  • L'héritage de l'Europe Orientale

    "On s'imaginait être des enfants juifs polonais" (8min)

  • L'essor du sionisme en Argentine

    A partir de mai 1948 (6min)

  • Sur la voie de l'enseignement

    Avec le YIVO de Buenos Aires (11min)

  • L'arrivée en France

    Une identité juive différente (10min)

  • Exister à travers le Yiddish

    "Hors de question qu'il reparte !" (11min)

L'organisateur

Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Yitzhok Niborski - professeur de yiddish

Yitzhok Niborski est né à Buenos Aires (Argentine) en 1947. Installé en France depuis 1979, il enseigne la langue et la littérature yiddish à l'Institut de langues et civilisations orientales et à la Maison de la Culture Yiddish - Bibliothèque Medem, dont il est l'un des animateurs. Co-auteur de plusieurs dictionnaires du yiddish, il a publié de nombreux articles en yiddish, espagnol et français ainsi que des méthodes d’enseignement du yiddish. Il a participé à des séminaires consacrés au yiddish dans des institutions universitaires d'Oxford, New York, Bruxelles, Moscou, Bologne, Vilnius, Tel Aviv, Berkeley et Los Angeles.

Gilles Rozier - écrivain

Gilles Rozier est un écrivain français. Il écrit des poèmes en yiddish et est également traducteur du yiddish et de l'hébreu. Il est diplômé de l'ESSEC et titulaire d'un doctorat de littérature yiddish. Il est directeur de la Maison de la culture Yiddish à Paris. En 2014, il fonde, avec Anne-Sophie Dreyfus les éditions de l'Antilope, dédiées à la culture juive.

Page personnelle

Bibliographies des conférenciers

Dictionnaire des mots d'origine hébraïque et araméenne en usage dans la langue yiddish, (Bibliothèque Medem, 2012)   Acheter

Dictionnaire yiddish-français, (Bibliotheque Medem, 2000)   Acheter

Collectif Aymar Chatenet

René Goscinny au-delà du rire, (Hazan, 2017)   Acheter

Gilles Rozier

Mikado d'enfance, (L'antilope, 2019)   Acheter

Fugue à Leipzig: D'un voyage en Allemagne, (Denoël, 2005)   Acheter

La promesse d'Oslo, (Denoël, 2005)   Acheter

Un amour sans résistance, (Denoël, 2003 ; Folio, 2005)   Acheter

Projections privées, (Denoël, 2003)   Acheter

Moïse fiction, (Denoël, 2001)   Acheter

Moyshe Broderzon: un écrivain yiddish d'avant-garde, (Presses universitaires de Vincennes, 1999)   Emprunter

Par-delà les monts obscurs, (Denoël, 1999)   Acheter

Gilles Rozier, Salah Al Hamdani, Ronny Someck

Deux enfants de Bagdad, (Arenes, 2015)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Bibliographie sur le sujet

Uriel Weinreich

Modern English-Yiddish / Yiddish-English Dictionary, (Schocken, 1977)   Acheter

Alain Finkielkraut

Le Juif imaginaire: essai, (Seuil, 1983)   Acheter | Emprunter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile