Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

La femme Sota - n° 35

Nasso: ménage à trois (32 min)

Micho Klein - enseignant du judaïsme
  • Le miracle de la Sota

    "De quoi Dieu se mêle-t-il ?" (9min)

  • Le mariage défie le réel

    Le cas de la veuve vierge (15min)

  • Ménage à trois

    L'homme, la femme et Dieu (8min)

Les documents (4)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Micho Klein - enseignant du judaïsme

Micho Klein enseigne à la Yechiva des Étudiants de Paris. Il est spécialiste du commentaire de Rachi. (Mise à jour: juin 2009)

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 10 )

La sota

25 mai 2014, 11h08, Jo

Pourquoi seule la femme est punie est cas d'adultère dans des conditions atroces. Alors que l'homme qui a participe à cet adultère n'a aucune punition. C'est injuste.

@sota

25 mai 2014, 13h52, juliaan

La punition de l'homme est la souffrance de sa femme.

Sota

25 mai 2014, 15h07, youkali

Je rejoins le commentaire précédent et il faut mettre un terme à la barbarie qui s'attache aux femmes, en demandant aux hommes d'être éclairés et responsables… pour empêcher les abus.

Adultere

25 mai 2014, 17h33, Patrick Davidovici

La femme n'est punie que si elle accepte le test car si elle avoue avoir eu une relation elle recoit le divorce et l affaire est classee. Donc le seul cas possible est une femme qui a eu une relation extra conjuguale qui sait qu elle va mourir si elle fait ce test et qui le fait quand meme. Je peux aussi rajouter que si son mari de son cote a été même une seule fois infidèle le test de la femme infidèle n'aura aucun effet.

Col Hakavod, Monsieur Klein !

25 mai 2014, 19h04, Un auditeur enthousiaste !

Que voici un commentaire aussi genereux, qu inspire et eclairant sur la femme adultere ! Un vrai Hidouch ! Et comme on se sent plus proche de la Tora, de sa femme et d Hachem apres l avoir entendu ! Une femme ne pourra plus jamais se rendre adultere apres un commentaire pareil ! Rav Micho, j apprecie beaucoup, dans l anonymat, toutes vos prestations sur Akadem. Heureux soient vos eleves !

Sota

25 mai 2014, 21h39, Es

Que fait Dieu quand l'homme est adultaire ?

Esprit de jalousie et get

26 mai 2014, 01h30, joy

Que dire de l'homme dont l'esprit de jalousie est si malade qu'il refuse de donner le get à sa femme ou veut la faire payer ? Que peut-on inférer comme règle de divorce pour la femme, à partir de la michna que vous citez qui montre que l'absence de l'époux (par décès brutal ou peut-être tout autre cause équivalente) rend la femme divorcée de fait ? Je suis comme votre premier auditeur, Rav, et j'apprécie toujours beaucoup tous vos cours.

Une demande de précision.

29 mai 2014, 12h47, Eliaou ben Ouziel

Bonjour Monsieur Klein, bonjour à toutes et à tous ! J’aimerais certaines précisions si possible. Patrick Davidovici affirme que : « si le mari de son côté a été même une fois infidèle, le test de la femme n’aura aucun effet ». C’est la première fois que j’entends cette affirmation, aussi j’aimerais une confirmation. Deuxième question : Est-il possible de changer la hala’ha où il est dit que seul le mari et de son plein accord peut donner le guet ? En d’autres mots s’agissant d’une hala’ha peut-on la changer ou la modifier ?

Et le Cohen, que était son rôle ?

1 juin 2014, 00h31, B. Vaisbrot

Bravo, Morenou Micho, pour la mise en balance de deux passages de la Guemara pour éclaircir cette procédure un peu mystérieuse. Mais je me demande si le rôle du Cohen n'était pas d'accueillir le couple et de lui dire s'il fallait engager la procédure ou non. Ce n'était pas un simple fonctionnaire, mais un être doué de raison et de sentiment…Merci.

Guet et sota

1 juin 2014, 10h58, gerardelie

Je souhaiterais prolonger le questionnement du 2éme commentaire (eliaou ben ouziel) au sujet de la halakha : validité éternelle ? Remise en question possible ? Mais aussi et surtout comment a t'elle été établie ? si l'on revient sur la question du guet : la source est le seul verset 24, 1 de ki té-tsé. comment a partir de ce seul verset, toute la procédure (très contestable du guet) a t'elle été inventée ? dans le cas du guet comme dans le cas de sota, il y a, en tous cas, un parallèle évident : le mari a toujours le beau rôle - baal soupçonneux de ervat davar, ici accusateur d'adultére, et avec le guet, possibilité de se transformer en maitre-chanteur...

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Nasso: ménage à trois

32 min

Micho Klein - enseignant du judaïsme

Commentaires ( 10 )

La sota

25 mai 2014, 11h08, Jo

Pourquoi seule la femme est punie est cas d'adultère dans des conditions atroces. Alors que l'homme qui a participe à cet adultère n'a aucune punition. C'est injuste.

@sota

25 mai 2014, 13h52, juliaan

La punition de l'homme est la souffrance de sa femme.

Sota

25 mai 2014, 15h07, youkali

Je rejoins le commentaire précédent et il faut mettre un terme à la barbarie qui s'attache aux femmes, en demandant aux hommes d'être éclairés et responsables… pour empêcher les abus.

Adultere

25 mai 2014, 17h33, Patrick Davidovici

La femme n'est punie que si elle accepte le test car si elle avoue avoir eu une relation elle recoit le divorce et l affaire est classee. Donc le seul cas possible est une femme qui a eu une relation extra conjuguale qui sait qu elle va mourir si elle fait ce test et qui le fait quand meme. Je peux aussi rajouter que si son mari de son cote a été même une seule fois infidèle le test de la femme infidèle n'aura aucun effet.

Col Hakavod, Monsieur Klein !

25 mai 2014, 19h04, Un auditeur enthousiaste !

Que voici un commentaire aussi genereux, qu inspire et eclairant sur la femme adultere ! Un vrai Hidouch ! Et comme on se sent plus proche de la Tora, de sa femme et d Hachem apres l avoir entendu ! Une femme ne pourra plus jamais se rendre adultere apres un commentaire pareil ! Rav Micho, j apprecie beaucoup, dans l anonymat, toutes vos prestations sur Akadem. Heureux soient vos eleves !

Sota

25 mai 2014, 21h39, Es

Que fait Dieu quand l'homme est adultaire ?

Esprit de jalousie et get

26 mai 2014, 01h30, joy

Que dire de l'homme dont l'esprit de jalousie est si malade qu'il refuse de donner le get à sa femme ou veut la faire payer ? Que peut-on inférer comme règle de divorce pour la femme, à partir de la michna que vous citez qui montre que l'absence de l'époux (par décès brutal ou peut-être tout autre cause équivalente) rend la femme divorcée de fait ? Je suis comme votre premier auditeur, Rav, et j'apprécie toujours beaucoup tous vos cours.

Une demande de précision.

29 mai 2014, 12h47, Eliaou ben Ouziel

Bonjour Monsieur Klein, bonjour à toutes et à tous ! J’aimerais certaines précisions si possible. Patrick Davidovici affirme que : « si le mari de son côté a été même une fois infidèle, le test de la femme n’aura aucun effet ». C’est la première fois que j’entends cette affirmation, aussi j’aimerais une confirmation. Deuxième question : Est-il possible de changer la hala’ha où il est dit que seul le mari et de son plein accord peut donner le guet ? En d’autres mots s’agissant d’une hala’ha peut-on la changer ou la modifier ?

Et le Cohen, que était son rôle ?

1 juin 2014, 00h31, B. Vaisbrot

Bravo, Morenou Micho, pour la mise en balance de deux passages de la Guemara pour éclaircir cette procédure un peu mystérieuse. Mais je me demande si le rôle du Cohen n'était pas d'accueillir le couple et de lui dire s'il fallait engager la procédure ou non. Ce n'était pas un simple fonctionnaire, mais un être doué de raison et de sentiment…Merci.

Guet et sota

1 juin 2014, 10h58, gerardelie

Je souhaiterais prolonger le questionnement du 2éme commentaire (eliaou ben ouziel) au sujet de la halakha : validité éternelle ? Remise en question possible ? Mais aussi et surtout comment a t'elle été établie ? si l'on revient sur la question du guet : la source est le seul verset 24, 1 de ki té-tsé. comment a partir de ce seul verset, toute la procédure (très contestable du guet) a t'elle été inventée ? dans le cas du guet comme dans le cas de sota, il y a, en tous cas, un parallèle évident : le mari a toujours le beau rôle - baal soupçonneux de ervat davar, ici accusateur d'adultére, et avec le guet, possibilité de se transformer en maitre-chanteur...

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Le miracle de la Sota

    "De quoi Dieu se mêle-t-il ?" (9min)

  • Le mariage défie le réel

    Le cas de la veuve vierge (15min)

  • Ménage à trois

    L'homme, la femme et Dieu (8min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Micho Klein - enseignant du judaïsme

Micho Klein enseigne à la Yechiva des Étudiants de Paris. Il est spécialiste du commentaire de Rachi. (Mise à jour: juin 2009)

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier