Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Lire l'Evangile comme un Midrach

Jésus avant le Christ (13 min)

Armand Abécassis - Philosophe, Antoine Mercier - Journaliste
  • Jésus n'est pas chrétien

    Une histoire exclusivement juive (2min)

  • Rupture avec le judaïsme

    Le messie doit rester un projet (7min)

  • Dire non au Jésus christianisé

    Interpréter plutôt qu'incarner Dieu (4min)

Les documents (4)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Armand Abécassis - Philosophe

Armand Abécassis est écrivain et professeur émérite de philosophie générale et comparée. Docteur d'Etat, certifié en langues sémitiques ainsi qu’en langue arabe, il a reçu le prix de l'Académie des sciences morales et politiques pour son œuvre sur La Pensée juive (4 volumes). Il est directeur des études juives de l'AIU.

Antoine Mercier - Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 0)   Acheter

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 0)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 0)   Acheter

Armand Abecassis

Les derniers jours de Moïse , (Flammarion , 2015)   Acheter

Il était une fois le judaïsme, (Presses de la Renaissance, 2011)   Acheter

Rue des synagogues, (Robert Laffont, 2008)   Acheter

Ce que les hommes disent aux dieux : prières des grandes religions, (Seuil., 2007)   Acheter

Le Livre des passeurs. De la Bible à Philip Roth, trois mille ans de littérature juive, (Robert Laffont, 2007)   Acheter

Judaïsmes. De l'hébraïsme aux messianités juives, (Albin Michel, 2006)   Acheter

Judaïsme, Christianisme, Islam: Les textes fondateurs commentés, (Le Point., 2005)   Acheter

L'Univers hébraïque. Du monde païen à l'humanisme biblique, (Albin Michel, 2003)   Acheter

Puits de guerre, sources de paix. Affrontements monothéistes, (Seuil, 2003)   Acheter

Judas et Jésus, une liaison dangereuse, (Editions 1, 2001)   Acheter | Emprunter

Messianités : éclipse politique et éclosions apocalyptiques, (Librairie générale française., 1996)   Emprunter

La Mystique du Talmud, (Berg, 1994)   Acheter | Emprunter

Les Temps du partage, (Albin Michel, 1993)   Acheter | Emprunter

La Lumière dans la pensée juive, (Berg International, 1992)   Acheter | Emprunter

La pensée juive, (Livre de Poche., 1987)   Acheter | Emprunter

Et Dieu créa Ève, (Albin Michel, 1979)   Emprunter

Encyclopédie de la mystique juive, (Berg, 1977)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Armand Abecassis

En vérité je vous le dis : Une lecture juive des Evangiles, (Editions 1, 1999)   Acheter

Armand Abecassis

Judas et Jésus une liaison dangereuse, (Editions 1, 2001)   Acheter

Frédéric Lenoir

Comment Jésus est devenu Dieu, (Librairie Générale française, 2012)   Acheter

José Antonio Pagola

Jésus : approche historique, (Cerf, 2019)   Acheter

Armand Abecassis

Jésus avant le Christ, (Presses de la Renaissance, 2019)   Acheter

Daniel Marguerat

Vie et destin de Jésus de Nazareth, (Seuil, 2019)   Acheter

Sur la toile
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 3 octobre 2019
Commentaires ( 16 )

Jésus de Nazareth est juif, quelle nouvelle extraordinaire.

16 octobre 2019, 19h44, Rita

Quelle absurdité de dire que l'Eglise a attendu le Concile pour dire que Jésus est juif... Et avant le Concile, elle disait qu'il était Japonais ?

Une précision

16 octobre 2019, 19h49, Rita

Nostra Aetate n'est pas une Encyclique, mais une déclaration, une seule page A4. C'est une différence importante.

Arrêtez avec vos fantasmes

17 octobre 2019, 08h10, Emet

Arrêtez de penser que les écritures chrétiennes, tout comme le coran, sont comme Thora mi Sinaï, ils ne sont que des montages. Lire : "La culture du mensonge" d'Aaron Meyer Emile Sitbon aux Ed. Meyor, vendu chez Amazon. Com.

Jésus... Juif ?

17 octobre 2019, 15h34, salon

Bonjour à vous je voudrais répondre a tous mais en particulier à Rita avant le Concile... Flou artistique silence prudent. Jésus... De Nazareh... A vécu en Galilée A lire l. Enfant prophète. michèle salon enseignante.

Jésus le Juif

17 octobre 2019, 17h43, Ginou

Jésus commence à peine à être reconnu comme juif aujourd'hui et encore! C'est une vérité très difficile à enfoncer dans la tête de beaucoup de gens, surtout les catholiques... Avant le concile, on n'agitait pas du tout ce problème. On ne parlait que de Christ, pas de la nationalité de Jésus... Mais évidemment après Vatican II on a commencé à y penser... Il faudrait aussi se dire que Joseph et Marie étaient juifs, que tous les disciples l'étaient... Et tout cela n'est pas indifférent qu'ils soient tous du peuple"trésor", le peuple porteur du Dieu Unique, responsable de Le révéler aux nations, au monde... Le peuple trésor a payé très cher cette responsabilité. Shoah !

Jesus

18 octobre 2019, 08h41, Francoise

Bonjour Passionnée par cette histoire de jesus c est bcp lu J ai aussi été passionné par dan j’affectionne et son histoire de la séparation juif chretien Et pour un catho cela est merveilleux d avoir cette donnée Daniel si on y s est aussi intéressé à la lecture juive des evangiles J ai trouvé que cette lecture était un apport extraordinaire Le dogme a réduit la lecture des evangiles On ne peut être chretien sans cette culture juive et de l hebreu et du talmud.

YEOSHOUAH

18 octobre 2019, 15h20, Charlie

De son vivant, il s'appelait Yeoshouah et il n'aimait pas l'occupant Romain Dans le Nouveau Testament, on peut y lire les mots Rabbi et Rabbouni prononcés par les proches de Yeoshouah, de plus il lisait les Haphtarotes le shabbat à la synagogue en Galilée, donc les preuves ont toujours été là aux yeux des lecteurs mais pas à ceux des ignorants qui ont causés beaucoup de malheurs depuis plus de 2000 ans. Je ne sais qui a inventé le mot juif, j'eusse préféré le mot Judéen plus approprié et moins péjoratif sur le plan identitaire et plus conforme au Jude Allemand ou au Judio Espagnol (latin) ou Ebreo Italien. Tikoun Olam.

Jésus est vivant

20 octobre 2019, 21h37, jch

Ses brebis connaissent sa voix, il est le bon berger, il est le chemin, la vérité et la vie amen !

On croit rêver...

23 octobre 2019, 13h59, Pillar

Cher professeur, que diriez-vous si des chrétiens avaient pour objectif affiché de vous prouver que vous avez tort de ne pas croire en l'Incarnation de Jésus, ou à d'autres dogmes ? Et qu'en plus, ils se disent artisans de dialogue...

L'Évangile est un midrash

24 octobre 2019, 11h53, Michel Louis Lévy

Bonjour Puis-je recommander mon livre autoédité chez Bookelis "Le Précepteur. Comment Moïse entreprit la Bible" ? Armand Abecassis figure dans la bibliographie. Http : //tinyurl. Com/y3p6bv8h. Il faut comprendre que le mot "Juif", Yehoudi, est formé sur le Tétragramme imprononçable, YHWH, béni soit-Il.

A se mettre en tete, une notion très importante ! 26/10/2019 HENRIETTE

26 octobre 2019, 15h26, HENRIETTE

Les chrétiens confondent, vérité, et, puissance de l empire ROMAIN, face a ce petit peuple, il etait facile a cette époque (380 ans aprés, jesus) d adopter cette version de l histoire, qui est devenue le christianisme, de CONSTANTIN, pas le choix ! Pour fédérer son empire il avait besoin de cette religion, qui, par la même occasion, dévalorisait ce peuple juif, qui ne voulait se soumettre à lui, , et qui avait résisté a son hégémonie ! Se référer à l histoire, et à la chronologie, çA AIDE !

Mise au point

31 octobre 2019, 15h08, Juif sérieusement intéressé par le personnage

Jésus ne voulait en aucun cas rejeter le judaïsme, encore moins fonder une nouvelle religion. Au contraire il mettait vivement en garde contre tout ce qui n'était pas juif. Mëme si - détail contradictoire - on a ajouté à la fin de l'Évangile selon Mathieu, #Répandez ma parole à tous les coins du monde" De toute manière, comme son cousin le Baptiste, Il était persuadé que la fin des temps était imminente. Alors, à quoi bon créer une nouvelle religion ? Il ne prêchait que pour les Juifs de son temps. Détail important, Jésus enseignait en hébreu et pas en araméen comme on a trop longtempss voulu le faire croire, .

Mauvais procès

31 octobre 2019, 17h36, Bernard56

Pilar, vous faites un mauvais procès au professeur Abecassis dont le propos nuancé tourne le dos au dogmatisme. Que l'histoire de l'homme Jésus soit exclusivement juive n'est pas contestable et certaines des plus hautes autorités de l'Eglise le confirment en notant que Jésus (cardinal Barbarin, cardinal Vingt trois... ) est né et est mort en tant que juif à une époque où, comme le rappelle A Abecassis, l'orthodoxie juive n'est pas encore fixée. Cela n'empêche évidemment pas les chrétiens de voir en lui le fils de l'Homme (thème déjà présent dans Daniel) et le fils de Dieu et de croire en Lui. Mais la christologie ne doit pas nier l'histoire de l'homme Jésus...

Jesus n'est pas un problème pour les juifs

26 décembre 2019, 12h12, Robert

Ce sont les croyances et les dogmes qui se sont succédé pendant les 20 derniers siècles ajoutés aux opportunités politiques du moment qui ont opposé l'idée de Jésus à celle du judaïsme. Jusqu'à trouver curieux de dire que Jésus n'était pas chrétien, (ce qui est pourtant une évidence). Sans ces montages, Jésus aurait été admis comme un cas de pensée dissidente au sein du judaïsme au même titre que le protestantisme au sein de la chrétienté. Jésus s'est opposé au Sanhédrin comme Luther à l’Église catholique (et romaine). À une différence : Luther ou Calvin, n'ont jamais été pris pour des envoyés ni des fils de Dieu. L'autre différence majeure étant que ce sont les mêmes romains qui ont prononcé la sentence qui se sont ensuite accaparé du christianisme pour faire survivre d'une manière ou d'une autre l'empire romain. Heureusement, un peu de modernité nous permet de réfléchir ensemble, juifs et chrétiens au sens de l'histoire avec un peu de lumière. Pourvu que cela dure.

Petites corrections

26 décembre 2019, 21h06, tirza

Jésus n'est pas le fondateur du Christianisme, dans la théologie chrétienne, mais sonfondement. Nostra aetate au Concile Vatican II n'est pas une encyclique mais une déclaration conciliaire.

Enfin il reviens parmi les siens

7 janvier 2020, 23h35, Vered

Je suis émerveillée de voir ces commentaires. Enfin on réalise que Jésus n'était pas chrétien, mais circoncis du huitième jour au Temple de Jérusalem. On lui redonne sa place parmi son peuple. Mais quand on va lui rendre son nom juif ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Jésus avant le Christ

13 min

Armand Abécassis - Philosophe, Antoine Mercier - Journaliste

Commentaires ( 16 )

Jésus de Nazareth est juif, quelle nouvelle extraordinaire.

16 octobre 2019, 19h44, Rita

Quelle absurdité de dire que l'Eglise a attendu le Concile pour dire que Jésus est juif... Et avant le Concile, elle disait qu'il était Japonais ?

Une précision

16 octobre 2019, 19h49, Rita

Nostra Aetate n'est pas une Encyclique, mais une déclaration, une seule page A4. C'est une différence importante.

Arrêtez avec vos fantasmes

17 octobre 2019, 08h10, Emet

Arrêtez de penser que les écritures chrétiennes, tout comme le coran, sont comme Thora mi Sinaï, ils ne sont que des montages. Lire : "La culture du mensonge" d'Aaron Meyer Emile Sitbon aux Ed. Meyor, vendu chez Amazon. Com.

Jésus... Juif ?

17 octobre 2019, 15h34, salon

Bonjour à vous je voudrais répondre a tous mais en particulier à Rita avant le Concile... Flou artistique silence prudent. Jésus... De Nazareh... A vécu en Galilée A lire l. Enfant prophète. michèle salon enseignante.

Jésus le Juif

17 octobre 2019, 17h43, Ginou

Jésus commence à peine à être reconnu comme juif aujourd'hui et encore! C'est une vérité très difficile à enfoncer dans la tête de beaucoup de gens, surtout les catholiques... Avant le concile, on n'agitait pas du tout ce problème. On ne parlait que de Christ, pas de la nationalité de Jésus... Mais évidemment après Vatican II on a commencé à y penser... Il faudrait aussi se dire que Joseph et Marie étaient juifs, que tous les disciples l'étaient... Et tout cela n'est pas indifférent qu'ils soient tous du peuple"trésor", le peuple porteur du Dieu Unique, responsable de Le révéler aux nations, au monde... Le peuple trésor a payé très cher cette responsabilité. Shoah !

Jesus

18 octobre 2019, 08h41, Francoise

Bonjour Passionnée par cette histoire de jesus c est bcp lu J ai aussi été passionné par dan j’affectionne et son histoire de la séparation juif chretien Et pour un catho cela est merveilleux d avoir cette donnée Daniel si on y s est aussi intéressé à la lecture juive des evangiles J ai trouvé que cette lecture était un apport extraordinaire Le dogme a réduit la lecture des evangiles On ne peut être chretien sans cette culture juive et de l hebreu et du talmud.

YEOSHOUAH

18 octobre 2019, 15h20, Charlie

De son vivant, il s'appelait Yeoshouah et il n'aimait pas l'occupant Romain Dans le Nouveau Testament, on peut y lire les mots Rabbi et Rabbouni prononcés par les proches de Yeoshouah, de plus il lisait les Haphtarotes le shabbat à la synagogue en Galilée, donc les preuves ont toujours été là aux yeux des lecteurs mais pas à ceux des ignorants qui ont causés beaucoup de malheurs depuis plus de 2000 ans. Je ne sais qui a inventé le mot juif, j'eusse préféré le mot Judéen plus approprié et moins péjoratif sur le plan identitaire et plus conforme au Jude Allemand ou au Judio Espagnol (latin) ou Ebreo Italien. Tikoun Olam.

Jésus est vivant

20 octobre 2019, 21h37, jch

Ses brebis connaissent sa voix, il est le bon berger, il est le chemin, la vérité et la vie amen !

On croit rêver...

23 octobre 2019, 13h59, Pillar

Cher professeur, que diriez-vous si des chrétiens avaient pour objectif affiché de vous prouver que vous avez tort de ne pas croire en l'Incarnation de Jésus, ou à d'autres dogmes ? Et qu'en plus, ils se disent artisans de dialogue...

L'Évangile est un midrash

24 octobre 2019, 11h53, Michel Louis Lévy

Bonjour Puis-je recommander mon livre autoédité chez Bookelis "Le Précepteur. Comment Moïse entreprit la Bible" ? Armand Abecassis figure dans la bibliographie. Http : //tinyurl. Com/y3p6bv8h. Il faut comprendre que le mot "Juif", Yehoudi, est formé sur le Tétragramme imprononçable, YHWH, béni soit-Il.

A se mettre en tete, une notion très importante ! 26/10/2019 HENRIETTE

26 octobre 2019, 15h26, HENRIETTE

Les chrétiens confondent, vérité, et, puissance de l empire ROMAIN, face a ce petit peuple, il etait facile a cette époque (380 ans aprés, jesus) d adopter cette version de l histoire, qui est devenue le christianisme, de CONSTANTIN, pas le choix ! Pour fédérer son empire il avait besoin de cette religion, qui, par la même occasion, dévalorisait ce peuple juif, qui ne voulait se soumettre à lui, , et qui avait résisté a son hégémonie ! Se référer à l histoire, et à la chronologie, çA AIDE !

Mise au point

31 octobre 2019, 15h08, Juif sérieusement intéressé par le personnage

Jésus ne voulait en aucun cas rejeter le judaïsme, encore moins fonder une nouvelle religion. Au contraire il mettait vivement en garde contre tout ce qui n'était pas juif. Mëme si - détail contradictoire - on a ajouté à la fin de l'Évangile selon Mathieu, #Répandez ma parole à tous les coins du monde" De toute manière, comme son cousin le Baptiste, Il était persuadé que la fin des temps était imminente. Alors, à quoi bon créer une nouvelle religion ? Il ne prêchait que pour les Juifs de son temps. Détail important, Jésus enseignait en hébreu et pas en araméen comme on a trop longtempss voulu le faire croire, .

Mauvais procès

31 octobre 2019, 17h36, Bernard56

Pilar, vous faites un mauvais procès au professeur Abecassis dont le propos nuancé tourne le dos au dogmatisme. Que l'histoire de l'homme Jésus soit exclusivement juive n'est pas contestable et certaines des plus hautes autorités de l'Eglise le confirment en notant que Jésus (cardinal Barbarin, cardinal Vingt trois... ) est né et est mort en tant que juif à une époque où, comme le rappelle A Abecassis, l'orthodoxie juive n'est pas encore fixée. Cela n'empêche évidemment pas les chrétiens de voir en lui le fils de l'Homme (thème déjà présent dans Daniel) et le fils de Dieu et de croire en Lui. Mais la christologie ne doit pas nier l'histoire de l'homme Jésus...

Jesus n'est pas un problème pour les juifs

26 décembre 2019, 12h12, Robert

Ce sont les croyances et les dogmes qui se sont succédé pendant les 20 derniers siècles ajoutés aux opportunités politiques du moment qui ont opposé l'idée de Jésus à celle du judaïsme. Jusqu'à trouver curieux de dire que Jésus n'était pas chrétien, (ce qui est pourtant une évidence). Sans ces montages, Jésus aurait été admis comme un cas de pensée dissidente au sein du judaïsme au même titre que le protestantisme au sein de la chrétienté. Jésus s'est opposé au Sanhédrin comme Luther à l’Église catholique (et romaine). À une différence : Luther ou Calvin, n'ont jamais été pris pour des envoyés ni des fils de Dieu. L'autre différence majeure étant que ce sont les mêmes romains qui ont prononcé la sentence qui se sont ensuite accaparé du christianisme pour faire survivre d'une manière ou d'une autre l'empire romain. Heureusement, un peu de modernité nous permet de réfléchir ensemble, juifs et chrétiens au sens de l'histoire avec un peu de lumière. Pourvu que cela dure.

Petites corrections

26 décembre 2019, 21h06, tirza

Jésus n'est pas le fondateur du Christianisme, dans la théologie chrétienne, mais sonfondement. Nostra aetate au Concile Vatican II n'est pas une encyclique mais une déclaration conciliaire.

Enfin il reviens parmi les siens

7 janvier 2020, 23h35, Vered

Je suis émerveillée de voir ces commentaires. Enfin on réalise que Jésus n'était pas chrétien, mais circoncis du huitième jour au Temple de Jérusalem. On lui redonne sa place parmi son peuple. Mais quand on va lui rendre son nom juif ?

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Jésus n'est pas chrétien

    Une histoire exclusivement juive (2min)

  • Rupture avec le judaïsme

    Le messie doit rester un projet (7min)

  • Dire non au Jésus christianisé

    Interpréter plutôt qu'incarner Dieu (4min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 3 octobre 2019
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Armand Abécassis - Philosophe

Armand Abécassis est écrivain et professeur émérite de philosophie générale et comparée. Docteur d'Etat, certifié en langues sémitiques ainsi qu’en langue arabe, il a reçu le prix de l'Académie des sciences morales et politiques pour son œuvre sur La Pensée juive (4 volumes). Il est directeur des études juives de l'AIU.

Antoine Mercier - Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 0)   Acheter

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 0)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 0)   Acheter

Armand Abecassis

Les derniers jours de Moïse , (Flammarion , 2015)   Acheter

Il était une fois le judaïsme, (Presses de la Renaissance, 2011)   Acheter

Rue des synagogues, (Robert Laffont, 2008)   Acheter

Ce que les hommes disent aux dieux : prières des grandes religions, (Seuil., 2007)   Acheter

Le Livre des passeurs. De la Bible à Philip Roth, trois mille ans de littérature juive, (Robert Laffont, 2007)   Acheter

Judaïsmes. De l'hébraïsme aux messianités juives, (Albin Michel, 2006)   Acheter

Judaïsme, Christianisme, Islam: Les textes fondateurs commentés, (Le Point., 2005)   Acheter

L'Univers hébraïque. Du monde païen à l'humanisme biblique, (Albin Michel, 2003)   Acheter

Puits de guerre, sources de paix. Affrontements monothéistes, (Seuil, 2003)   Acheter

Judas et Jésus, une liaison dangereuse, (Editions 1, 2001)   Acheter | Emprunter

Messianités : éclipse politique et éclosions apocalyptiques, (Librairie générale française., 1996)   Emprunter

La Mystique du Talmud, (Berg, 1994)   Acheter | Emprunter

Les Temps du partage, (Albin Michel, 1993)   Acheter | Emprunter

La Lumière dans la pensée juive, (Berg International, 1992)   Acheter | Emprunter

La pensée juive, (Livre de Poche., 1987)   Acheter | Emprunter

Et Dieu créa Ève, (Albin Michel, 1979)   Emprunter

Encyclopédie de la mystique juive, (Berg, 1977)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Bibliographie sur le sujet

Armand Abecassis

En vérité je vous le dis : Une lecture juive des Evangiles, (Editions 1, 1999)   Acheter

Armand Abecassis

Judas et Jésus une liaison dangereuse, (Editions 1, 2001)   Acheter

Frédéric Lenoir

Comment Jésus est devenu Dieu, (Librairie Générale française, 2012)   Acheter

José Antonio Pagola

Jésus : approche historique, (Cerf, 2019)   Acheter

Armand Abecassis

Jésus avant le Christ, (Presses de la Renaissance, 2019)   Acheter

Daniel Marguerat

Vie et destin de Jésus de Nazareth, (Seuil, 2019)   Acheter

Sur la toile