Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Maurice Sachs, juif, homo, collabo

Saint Salopard (13 min)

Barbara Israël - Ecrivain et documentariste, Michel Zlotowski - interprète, journaliste
  • Tel Oscar Wilde,

    Dans le Paris des années folles (6min)

  • Un roman épistolaire,

    Inspiré de la correspondance de M. Sachs (4min)

  • L'artiste immense,

    Et l'homme dévoyé (3min)

Les documents (1)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Barbara Israël - Ecrivain et documentariste

Barbara Israël est une romancière et documentariste française, née à Nice en 1970. Outre son activité de scénariste et de réalisatrice, elle a fait paraître quatre romans : Pop Heart (2007), Miss Saturne (2009), Nos vies rêvées (2010), et Saint Salaud (2017) pour lequel elle a reçu le prix littéraire des Hussards 2017.

Michel Zlotowski - interprète, journaliste

Michel Zlotowski est interprète, conférencier et a été enseignant à l'Institut Français de Presse (Paris II) et l'Ecole Supérieur de Journalisme.

Bibliographies des conférenciers

Barbara Israël

Saint Salopard, (Flammarion, 2017)   Acheter

Nos vies rêvées , (Oct 18, 2012)   Acheter

Miss Saturne, (J'ai lu, 2010)   Acheter

Pop heart, (J'ai lu, 2009)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaire ( 1 )

Tres edifiant... Et triste

18 mai 2017, 10h47, Shoshana(Ariane)

J'avais 10 ans quand la guerre a eclate nous vivions a Paris a cause du travail de notre pere mais nous etions Suisses. Durant la debacle durant l'ete 1940 sous sommes arrives quelque part dans le sud pas tres loin de Lyon. Durant l'ete 41 nous avons reussi a retourner en Suisse, a Geneve, la ville ou je suis nee. Je raconte tout ca pour expliquer comment et pourquoi je vis en Israel depuis 1949. Vers la fin de la guerre et quand les americains etaient deja en Allemagne nous sommes alles, papa. Ma soeur et mon frere aines et moi au cinebref de Geneve qui donnait les dernieres nouvelles toutes les 50 minutes. On y donnait ce jour la le general americain Eisenhower a Buchenwald qui parlait aux journalistes devant un amas de squelettes, je cite : "take as many pictures as possible there will come a day when people will say that it never happened". Ce fut l'unique fois ou a notre sortie je vis mon pere pleurer. Quand a moi je devins active dans un des mouvements de jeunesse juive sioniste et j'ai annonce a mes parents qu'a rien a foutre dans cette Europe le plus grand cimetiere juif. J'avais 15 ans. A 20 ans mes parents m'ont laisse partir et je n'ai jamais eu de regard en arierre. Nous savions qu'il y a eu des juifs laches mais traitres? הששם ישמור !

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Maurice Sachs, juif, homo, collabo

Saint Salopard

9 mai 2017
(13 min)
Barbara Israël - Ecrivain et documentariste
Michel Zlotowski - interprète, journaliste
  • 1/3
    Tel Oscar Wilde,
    (6min)

    Dans le Paris des années folles

  • 2/3
    Un roman épistolaire,
    (4min)

    Inspiré de la correspondance de M. Sachs

  • 3/3
    L'artiste immense,
    (3min)

    Et l'homme dévoyé

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Biographie
Patrick Modiano (1945- )
La place de l’Etoile
Ecrivain, scénariste, Patrick Modiano exerce depuis trente ans sa plume dans la plus grande discrétion, fuyant les medias. Salué par le Prix Goncourt en 1978, il voue une grand... Lire la suite
Les Conférenciers
B
Barbara Israël - Ecrivain et documentariste
Barbara Israël est une romancière et documentariste française, née à Nice en 1970. Outre son . . . Voir la bio complète
Michel Zlotowski - interprète, journaliste
Michel Zlotowski est interprète, conférencier et a été enseignant à l'Institut Français de . . . Voir la bio complète
Bibliographie sur le sujet
Patrick Modiano
Place de l'Etoile, (Gallimard, 1985)   Acheter
Barbara Israël
Saint Salopard, (Flammarion, 2017)   Acheter

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

1 Commentaires
Tres edifiant... Et triste
le 18/05/2017, 10:47
J'avais 10 ans quand la guerre a eclate nous vivions a Paris a cause du travail de notre pere mais nous etions Suisses. Durant la debacle durant l'ete 1940 sous sommes arrives quelque part dans le sud pas tres loin de Lyon. Durant l'ete 41 nous avons reussi a retourner en Suisse, a Geneve, la ville ou je suis nee. Je raconte tout ca pour expliquer comment et pourquoi je vis en Israel depuis 1949. Vers la fin de la guerre et quand les americains etaient deja en Allemagne nous sommes alles, papa. Ma soeur et mon frere aines et moi au cinebref de Geneve qui donnait les dernieres nouvelles toutes les 50 minutes. On y donnait ce jour la le general americain Eisenhower a Buchenwald qui parlait aux journalistes devant un amas de squelettes, je cite : "take as many pictures as possible there will come a day when people will say that it never happened". Ce fut l'unique fois ou a notre sortie je vis mon pere pleurer. Quand a moi je devins active dans un des mouvements de jeunesse juive sioniste et j'ai annonce a mes parents qu'a rien a foutre dans cette Europe le plus grand cimetiere juif. J'avais 15 ans. A 20 ans mes parents m'ont laisse partir et je n'ai jamais eu de regard en arierre. Nous savions qu'il y a eu des juifs laches mais traitres? הששם ישמור !