Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Campus

Une nouvelle lecture biblique

Les braises de la Tora (17 min)

Simon Hazan - enseignant du judaïsme, Ruben Honigmann - journaliste, Antoine Mercier - journaliste
  • Souffler sur les braises

    Faire jaillir le sens du texte (7min)

  • Dieu, ce feu dévorant

    Accéder à l'inaccessible (4min)

  • Le malentendu Lévinas

    Rendre sa radicalité à sa pensée (6min)

Les documents (4)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Simon Hazan - enseignant du judaïsme

Simon Hazan est un ancien élève de l’Ecole Normale Hébraïque de Casablanca ainsi que de L’ENIO à Paris. Il est l'auteur, en collaboration avec Antoine Mercier, du livre :”Les braises incandescentes: Nouvelle lecture biblique” sur Béréchit.  

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est journaliste et directeur éditorial d'Akadem.

Antoine Mercier - journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 2009)   Acheter

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 2009)   Acheter

Antoine Mercier, Raphaël Sadin

L'antisémitisme ou le dragon à quatre têtes, (Les éditions du Cerf, 2022)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 2012)   Acheter

Simon Hazan

Les braises Incandescentes, (Editions Lichma, 2010)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 23 février 2016
Commentaire ( 1 )

Les braises ont été très atténuées par des interprétations hasardeuses, ce qui les a douchées et amo

4 mars 2016, 05h29, Garavans

Déjà entendre parler de millions d'interprétations indique que ces personnes n'ont pas compris ce dont ils parlent. Si le blanc n'est pas blanc mais multicolore, à part le fait de se faire plaisir et de laisser son imaginaire errer dans des territoires inconnus, cela relève du désir de trouver autre chose dans le texte que ce qui y est écrit. On ne l'a pas compris Le troisième commandement ordonne de prendre garde à ne pas parler en son nom et c'est ce que l'on fait, a tort. Je ne veux donner qu'un seul exemple : Lors du sacrifice d'Isaac, Dieu a promis que la descendance d'Isaac serait aussi nombreuse que les étoiles du ciel. Rien de plus clair, promesse rappelée à deux reprises. L'interprétation rabbinique a conduit les juifs à demeurer minoritaires et faibles par rapport aux autres. Les juifs, les hébreux n'ont pas aidés Dieu à respecter sa promesse. Ils s'y sont opposés en se félicitant pour cette minorité, en interdisant ou rendant l'entrée dans le judaïsme extrêmement difficile. Voilà ce qui a déterminé le destin des juifs depuis 2000 ans. Ce qui n'était pas le cas il y a 3500 ans quand l'interprétation était différente. La minorité à laquelle des règles rabbiniques ont maintenus les juifs est responsable des catastrophes subies par les juifs. On a fait abusivement de ces règles un commandement céleste.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *
Une nouvelle lecture biblique

Les braises de la Tora

23 février 2016
(17 min)
Simon Hazan - enseignant du judaïsme
Ruben Honigmann - journaliste
Antoine Mercier - journaliste
  • 1/3
    Souffler sur les braises
    (7min)

    Faire jaillir le sens du texte

  • 2/3
    Dieu, ce feu dévorant
    (4min)

    Accéder à l'inaccessible

  • 3/3
    Le malentendu Lévinas
    (6min)

    Rendre sa radicalité à sa pensée

Dialoguer

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question
L'organisateur
Les documents
n°1 - Citation
Dangereuse sagesse
Des paroles brûlantes
L'étude de la Tora est une science à risques. Quand la recherche de la vérité en en jeu les esprits peuvent vite s'échauffer et donner lieu à des débats ardents.... Lire la suite
n°2 - Citation
Survivre à l'embrasement
Une voix qui sort du feu
Si la transcendance peut parfois faire des ravages, la parole divine, quoique comparée à du feu, s'adresse aux hommes pour les faire vivre. ... Lire la suite
n°3 - Œuvre
Lévinas (1906-1995)
La responsabilité de l'autre comme éthique
Le thème de la responsabilité, par lequel Levinas s'est fait connaître en dehors des cercles érudits de la philosophie, est la porte d'entrée d'une pensée qui se présente co... Lire la suite
n°4 - Focus
Les couleurs de l'aube
Quand commence le jour?
La Tora demande de réciter le Chéma Israël soir et matin. Cela oblige de se demander comment définir le matin" et à partir de quel moment on quitte la nuit pour entrer dans le... Lire la suite
Les Conférenciers
Simon Hazan - enseignant du judaïsme
Simon Hazan est un ancien élève de l’Ecole Normale Hébraïque de Casablanca ainsi que de . . . Voir la bio complète
Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est journaliste et directeur éditorial d'Akadem.

Voir la bio complète
Antoine Mercier - journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et . . . Voir la bio complète

Bibliographie sur le sujet
Simon Hazan et Antoine Mercier
Une nouvelle lecture biblique. Les braises incandescentes. Tome 2: l'Exode, (Lichma, 2016)   Acheter

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

1 Commentaires
Les braises ont été très atténuées par des interprétations hasardeuses, ce qui les a douchées et amo
le 4/03/2016, 05:29
Déjà entendre parler de millions d'interprétations indique que ces personnes n'ont pas compris ce dont ils parlent. Si le blanc n'est pas blanc mais multicolore, à part le fait de se faire plaisir et de laisser son imaginaire errer dans des territoires inconnus, cela relève du désir de trouver autre chose dans le texte que ce qui y est écrit. On ne l'a pas compris Le troisième commandement ordonne de prendre garde à ne pas parler en son nom et c'est ce que l'on fait, a tort. Je ne veux donner qu'un seul exemple : Lors du sacrifice d'Isaac, Dieu a promis que la descendance d'Isaac serait aussi nombreuse que les étoiles du ciel. Rien de plus clair, promesse rappelée à deux reprises. L'interprétation rabbinique a conduit les juifs à demeurer minoritaires et faibles par rapport aux autres. Les juifs, les hébreux n'ont pas aidés Dieu à respecter sa promesse. Ils s'y sont opposés en se félicitant pour cette minorité, en interdisant ou rendant l'entrée dans le judaïsme extrêmement difficile. Voilà ce qui a déterminé le destin des juifs depuis 2000 ans. Ce qui n'était pas le cas il y a 3500 ans quand l'interprétation était différente. La minorité à laquelle des règles rabbiniques ont maintenus les juifs est responsable des catastrophes subies par les juifs. On a fait abusivement de ces règles un commandement céleste.