Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

''Ma vie pour ma langue''

Haïm Vidal Sephiha ou la passion du judéo-espagnol (86 min)

Claude Hagege - linguiste, Antoine Spire - journaliste, Dominique Vidal - journaliste, Haïm Vidal-Sephiha - professeur émérite des Universités
  • Le défenseur d’une langue

    et d’une culture ressuscitée (17min)

  • De chimiste à linguiste

    Un changement de vie à 35 ans (14min)

  • L’amour des langues

    et de sa mère (15min)

  • Les sépharadim et la Shoah

    Un fait souvent ignoré (11min)

  • Questions du public

    Israël et les langues juives, Itshak Navon, la "haketia", les attaques à son encontre (29min)

Les documents (5)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Claude Hagege - linguiste

Claude Hagège, né le 1er janvier 1936 à Carthage (Tunisie), est un linguiste français. Ancien élève de l'École Normale Supérieure, agrégé des lettres, directeur d'études en linguistique structurale à l'École pratique des hautes études, il est titulaire de la chaire de théorie linguistique au Collège de France. Il est polyglotte, ayant des connaissances dans une cinquantaine de langues, parmi lesquelles l'italien, l'anglais, l'arabe, le mandarin, l'hébreu, le russe, le guarani, le hongrois, le navajo, le nocte, le pendjabi, le persan, le malais, l'hindi, le malgache, le peul, le quechua, le tamoul, le tetela, le turc et le japonais. Il a été lauréat du prix Volney en 1981 et a reçu la médaille d'or du CNRS en 1995. 

Antoine Spire - journaliste

Antoine Spire, né à Paris le 31 mars 1946, est un journaliste de presse et de radio, un intellectuel et un éditeur français. Il a été directeur du département Recherche en sciences humaines de l'Institut national du cancer.

Page personnelle

Dominique Vidal - journaliste

Né à Paris en 1950, Dominique Vidal a fait des études de philosophie et d'histoire avant de devenir journaliste en 1973 dans diverses publications, notamment de 1988 à 1991 au quotidien La croix. De 1991 à 1995, il est coordinateur des activités internationales du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ). En 1996, il entre au Monde diplomatique dont il devient rédacteur en chef adjoint en 1998. Il quitte cette fonction début 2006 en raison de désaccords politiques avec les dirigeants du mensuel. Il reste membre de sa rédaction. Spécialiste du Proche-Orient et notamment du conflit israélo-palestinien, Dominique Vidal lui a consacré de nombreux livres, seul ou en collaboration, notamment avec son collègue Alain Gresh. Il est aussi l'auteur d'une synthèse des travaux des nouveaux historiens allemands sur la Shoah. On lui doit également des ouvrages sur les banlieues. Depuis 2009, il dirige avec Bertrand Badie la livraison annuelle de L'état du monde, aux éditions La Découverte. (Maj 2015)

Haïm Vidal-Sephiha - professeur émérite des Universités

Haïm Vidal Sephiha est né en 1923 à Bruxelles, dans une famille séfarade turque, originaire d’Istanbul. Il est l'instigateur des premiers travaux portant sur le judéo-espagnol et a contribué à la défense et à la promotion de cette langue menacée. Il est arrêté en 1943 et déporté à Auschwitz-Birkenau d'où il revient en 1945. Son père meurt à Dachau la même année. De retour en Belgique, le jeune homme entame des études de chimie à l'Université de Bruxelles. C'est la mort de sa mère en 1950 qui le ramène vers ses racines séfarades : il reprend des études de linguistique, de littérature espagnole et littérature portugaise à la Sorbonne à Paris. Il devient professeur des universités en 1981 et obtient une chaire de linguistique. Il l'occupera jusqu'en 1991. Auteur d'une dizaine de livres sur les problématiques judéo-espagnoles, Séphiha a dirigé par la suite près de 400 travaux et thèses d'étudiants portant sur cette langue. Il fonde en 1974 Vidas Largas , une association pour la défense et la promotion de la langue et de la culture judéo-espagnole.  En mars 2003, sous la direction de Simone Veil, il inaugure à Auschwitz-Birkenau une dalle à la mémoire des judéo-espagnols assassinés par les nazis. En décembre 2007, il est reçu au musée de la Shoah de Washington où il dépose une partie de sa bibliothèque et de ses archives.  Il obtient que le nom de son père, turc, mort à Dachau y soit honoré. (MAJ 2015)  

Bibliographies des conférenciers

Alain Gresh, Dominique Vidal

Les 100 clés du Proche-Orient, (Pluriel, 2011)   Acheter

Antoine Spire

L'obsession des origines , (Verticales, 2000)   Acheter

Claude Hagège

Petit dictionnaire amoureux des langues, (Pocket, 2014)   Acheter

Contre la pensée unique, (Odile Jacob, 2013)   Acheter

La structure des langues (7ed) qsj 2006, (Puf, 2013)   Acheter

Dictionnaire amoureux des langues , (Plon, 2009)   Acheter

Le francais, histoire d'un combat, (Lgf, 1998)   Acheter

Dominique Vidal

Palestine : le jeu des puissants, (Actes Sud, 2014)   Acheter

Le mal-etre juif ; entre repli, assimilation et manipulations, (Agone, 2003)   Acheter

Dominique Vidal, Michel Warschawski

Un autre Israël est possible, (Atelier, 2012)   Acheter

Haïm-Vidal Sephiha

Dictionnaire français-judéo-espagnol, (L'Asiathèque, 1998)   Acheter

La vie en hébreu et en ladino, (P.U.F, 1993)   Emprunter

Du miel au fiel: Contes judéo-espagnols, (Bibliophane, 1992)   Acheter

Séfarades d'hier et d'aujourd'hui, (Liana Levi, 1992)   Acheter

Sépharades d'hier et d'aujourd'hui, (Liana Lévi, 1992)   Emprunter

Vidal et les siens, (Le Seuil, 1989)   Acheter

Le judéo-espagnol, (Entente, 1986)   Emprunter

Le Ladino (judéo-espagnol calque): Structure et évolution d'une langue liturgique, (Vidas Largas, 1982)   Emprunter

L'agonie des judeo-espagnols, (Editions Entente, 1977)   Emprunter

L'intensité en judéo-espagnol, (Conseil Scientifique de l'UER d'études ibériques et latino-américaines), 1977)   Emprunter

Jacques Hassoun, Antoine Spire

Les contrebandiers de la mémoire, (Eres, 2011)   Acheter

Jean Leselbaum, Antoine Spire

Dictionnaire du judaïsme français depuis 1944, (Le Bord de l'eau, 2013)   Acheter

Reuven Feuerstein, Antoine Spire

La pedagogie a visage humain ; la methode Feuerstein, (Bord De L'eau, 2006)   Acheter

Sephiha Haïm Vidal

Ma vie pour le judéo-espagnol ; la langue de ma mère, entrerien avec Dominique Vidal, (Bord De L'eau, 2015)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Nissim Enelcave

El Ladino, (Buenos Aires : Editorial "La Luz", 1980)   | Emprunter

Haïm-Vidal Sephiha

Le judéo-espagnol, (Entente, 1986)   | Emprunter

Alain Penso

Sur les traces des judéo-espagnols: l'identité par l'image, (Lierre et Coudrier, 1990)   | Emprunter

Haïm-Vidal Sephiha

Dictionnaire français-judéo-espagnol, avec Clara Perahya et Elie Perahya, (L'Asiathèque, 1998)   Acheter

Annie Benveniste

Le Bosphore à la Roquette, La communauté judéo-espagnole à Paris (1914-1940), (L'Harmattan, 2000)   Acheter | Emprunter

Marie-Christine Varol

Manuel de judéo-espagnol, langue et culture, livre + CD audio, (L'Asiathèque, 2004)   Acheter

Danielle Rozenberg

L'Espagne contemporaine et la question juive: les fils renoués de la mémoire et de l'histoire, (Presses Universitaires du Mirail, 2006)   Acheter | Emprunter

Cynthia Mary Crews

Recherches sur le judéo-espagnol dans les pays balkaniques, (Droz, 2010)   Acheter | Emprunter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
L'organisateur
Commentaires ( 5 )

Qui sait seulement que Franco a sauvé les Séfarades hongrois ?

28 mai 2015, 14h43, Jankel

Voir Wallenberg et les passeports espagnols délivrés par l'ambassade de Budapest ! Nos chers communistes juifs NKVDp-istes survivants ont bien caché de telles chose jusque dans les années 57 quand j'ai découvert l'Espagne et les Espagnols... En m'informant et en comparant mon expérience espagnole cette année là avec la théorie anti-fasciste de bon ton en France, j'ai découvert l'aide espagnole aux séfarades d'Europe du Nord et balkanique.

Belle conférence

4 juin 2015, 16h21, Pierre Astier

Merci pour les divers intervenants que j'apprécie beaucoup comme Antoine Spire et Claude Hagege. Par contre j'ai découvert que le fils de Haim Vidal Séphiha était Dominique Vidal personnage peu recommandable, gauche de la gauche, antisioniste virulent, ami d'Alain Gresh, écrivant dans le monde diplomatique, des articles dans Oumma.com, etc. Enfin bref ce monsieur passe son temps à diaboliser l'Etat d'Israel. j'ai donc été étonné de le voir sur Akadem et je voulais vous en faire part. Mais je pense que dans le sujet traité par son respectable père il était incontournable. Il aura quand même participé à quelque chose d'honorables dans sa vie. Amicalement.

Sur l'attitude de Franco

6 juin 2015, 22h57, Kao

L'attitude de Franco a été bien plus ambiguë que ce que laisse entendre le précédent commentaire. Les visas (et non les passeports) espagnols délivrés à Budapest qui ont effectivement sauvés bon nombre de juifs hongrois n'émanaient pas de l'ambassade d'Espagne et de la volonté de Franco, mais d'un homme d'affaires italien, Giorgio Perlasca, qui par un coup de bluff incroyable s'était fait passer pour un diplomate espagnol (dont on estime qu'il sauva ainsi plus de 5000 juifs hongrois). Par ailleurs, les juifs de nationalité espagnole vivant en France pendant l'occupation ont vainement attendu que l'Espagne les rapatrie et dont beaucoup ont péri en déportation. A ce sujet, un article très complet et très personnel sur l'attitude plus que critiquable de Franco ! http://www.memorialdelashoah.org/attachments/article/193/A4_edi_list_temoign_naarcohen169.pdf

Haîm Vidal Sephira etc.

27 juillet 2019, 18h05, lucia

Je découvre dans cette conférence, l'ignorance sur la déportation Sépharade Quand on sait que les nazis on été dans toute l'Afrique du nord pour déporté les juifs dans les camps de la mort. Il est donner priorité aux juifs Askénases, et ça même en Israel à partir de 1948 voir l'immigration des juifs de Tunisie et du Maroc, mis en 1er ligne lors de la 1er guerre avec les arabes, puis ceux qui sont arrivés au début des années 50 que certains appellais ces juifs, des arabes. Bien des familles m'ont racontés leurs périples.

Haketia et espagnol

2 janvier 2020, 19h16, Robert

Je suis ahuri d'entendre par la bouche d'une dame dans le public, que les juifs du Maroc ne parlent pas espagnol. Ma mère qui a aujourd'hui 93 ans (: -) est née à Tanger et nous parle un espagnol mâtiné de Haketia depuis notre plus tendre enfance. Je dis bien mâtiné parce que la première fois que je suis allé en Espagne, je me suis rendu compte qu'à part les quelques expressions que je savais être de la Hakétia et qui auraient fait lever des sourcils d'incompréhension, je me suis découvert un "castellano" ma foi correct. La Haketia ressort le plus souvent dans les notes d'humour ou disons-le dans les jurons avec une saveur particulière. D'autre part, je n'ai jamais entendu mes parents évoquer le Ladino, un mystère pour moi. Encore une preuve que la connaissance scientifique des choses est différente de la vie vécue en vrai !

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Haïm Vidal Sephiha ou la passion du judéo-espagnol

86 min

Claude Hagege - linguiste, Antoine Spire - journaliste, Dominique Vidal - journaliste, Haïm Vidal-Sephiha - professeur émérite des Universités

Commentaires ( 5 )

Qui sait seulement que Franco a sauvé les Séfarades hongrois ?

28 mai 2015, 14h43, Jankel

Voir Wallenberg et les passeports espagnols délivrés par l'ambassade de Budapest ! Nos chers communistes juifs NKVDp-istes survivants ont bien caché de telles chose jusque dans les années 57 quand j'ai découvert l'Espagne et les Espagnols... En m'informant et en comparant mon expérience espagnole cette année là avec la théorie anti-fasciste de bon ton en France, j'ai découvert l'aide espagnole aux séfarades d'Europe du Nord et balkanique.

Belle conférence

4 juin 2015, 16h21, Pierre Astier

Merci pour les divers intervenants que j'apprécie beaucoup comme Antoine Spire et Claude Hagege. Par contre j'ai découvert que le fils de Haim Vidal Séphiha était Dominique Vidal personnage peu recommandable, gauche de la gauche, antisioniste virulent, ami d'Alain Gresh, écrivant dans le monde diplomatique, des articles dans Oumma.com, etc. Enfin bref ce monsieur passe son temps à diaboliser l'Etat d'Israel. j'ai donc été étonné de le voir sur Akadem et je voulais vous en faire part. Mais je pense que dans le sujet traité par son respectable père il était incontournable. Il aura quand même participé à quelque chose d'honorables dans sa vie. Amicalement.

Sur l'attitude de Franco

6 juin 2015, 22h57, Kao

L'attitude de Franco a été bien plus ambiguë que ce que laisse entendre le précédent commentaire. Les visas (et non les passeports) espagnols délivrés à Budapest qui ont effectivement sauvés bon nombre de juifs hongrois n'émanaient pas de l'ambassade d'Espagne et de la volonté de Franco, mais d'un homme d'affaires italien, Giorgio Perlasca, qui par un coup de bluff incroyable s'était fait passer pour un diplomate espagnol (dont on estime qu'il sauva ainsi plus de 5000 juifs hongrois). Par ailleurs, les juifs de nationalité espagnole vivant en France pendant l'occupation ont vainement attendu que l'Espagne les rapatrie et dont beaucoup ont péri en déportation. A ce sujet, un article très complet et très personnel sur l'attitude plus que critiquable de Franco ! http://www.memorialdelashoah.org/attachments/article/193/A4_edi_list_temoign_naarcohen169.pdf

Haîm Vidal Sephira etc.

27 juillet 2019, 18h05, lucia

Je découvre dans cette conférence, l'ignorance sur la déportation Sépharade Quand on sait que les nazis on été dans toute l'Afrique du nord pour déporté les juifs dans les camps de la mort. Il est donner priorité aux juifs Askénases, et ça même en Israel à partir de 1948 voir l'immigration des juifs de Tunisie et du Maroc, mis en 1er ligne lors de la 1er guerre avec les arabes, puis ceux qui sont arrivés au début des années 50 que certains appellais ces juifs, des arabes. Bien des familles m'ont racontés leurs périples.

Haketia et espagnol

2 janvier 2020, 19h16, Robert

Je suis ahuri d'entendre par la bouche d'une dame dans le public, que les juifs du Maroc ne parlent pas espagnol. Ma mère qui a aujourd'hui 93 ans (: -) est née à Tanger et nous parle un espagnol mâtiné de Haketia depuis notre plus tendre enfance. Je dis bien mâtiné parce que la première fois que je suis allé en Espagne, je me suis rendu compte qu'à part les quelques expressions que je savais être de la Hakétia et qui auraient fait lever des sourcils d'incompréhension, je me suis découvert un "castellano" ma foi correct. La Haketia ressort le plus souvent dans les notes d'humour ou disons-le dans les jurons avec une saveur particulière. D'autre part, je n'ai jamais entendu mes parents évoquer le Ladino, un mystère pour moi. Encore une preuve que la connaissance scientifique des choses est différente de la vie vécue en vrai !

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Le défenseur d’une langue

    et d’une culture ressuscitée (17min)

  • De chimiste à linguiste

    Un changement de vie à 35 ans (14min)

  • L’amour des langues

    et de sa mère (15min)

  • Les sépharadim et la Shoah

    Un fait souvent ignoré (11min)

  • Questions du public

    Israël et les langues juives, Itshak Navon, la "haketia", les attaques à son encontre (29min)

L'organisateur

Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Claude Hagege - linguiste

Claude Hagège, né le 1er janvier 1936 à Carthage (Tunisie), est un linguiste français. Ancien élève de l'École Normale Supérieure, agrégé des lettres, directeur d'études en linguistique structurale à l'École pratique des hautes études, il est titulaire de la chaire de théorie linguistique au Collège de France. Il est polyglotte, ayant des connaissances dans une cinquantaine de langues, parmi lesquelles l'italien, l'anglais, l'arabe, le mandarin, l'hébreu, le russe, le guarani, le hongrois, le navajo, le nocte, le pendjabi, le persan, le malais, l'hindi, le malgache, le peul, le quechua, le tamoul, le tetela, le turc et le japonais. Il a été lauréat du prix Volney en 1981 et a reçu la médaille d'or du CNRS en 1995. 

Antoine Spire - journaliste

Antoine Spire, né à Paris le 31 mars 1946, est un journaliste de presse et de radio, un intellectuel et un éditeur français. Il a été directeur du département Recherche en sciences humaines de l'Institut national du cancer.

Page personnelle

Dominique Vidal - journaliste

Né à Paris en 1950, Dominique Vidal a fait des études de philosophie et d'histoire avant de devenir journaliste en 1973 dans diverses publications, notamment de 1988 à 1991 au quotidien La croix. De 1991 à 1995, il est coordinateur des activités internationales du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ). En 1996, il entre au Monde diplomatique dont il devient rédacteur en chef adjoint en 1998. Il quitte cette fonction début 2006 en raison de désaccords politiques avec les dirigeants du mensuel. Il reste membre de sa rédaction. Spécialiste du Proche-Orient et notamment du conflit israélo-palestinien, Dominique Vidal lui a consacré de nombreux livres, seul ou en collaboration, notamment avec son collègue Alain Gresh. Il est aussi l'auteur d'une synthèse des travaux des nouveaux historiens allemands sur la Shoah. On lui doit également des ouvrages sur les banlieues. Depuis 2009, il dirige avec Bertrand Badie la livraison annuelle de L'état du monde, aux éditions La Découverte. (Maj 2015)

Haïm Vidal-Sephiha - professeur émérite des Universités

Haïm Vidal Sephiha est né en 1923 à Bruxelles, dans une famille séfarade turque, originaire d’Istanbul. Il est l'instigateur des premiers travaux portant sur le judéo-espagnol et a contribué à la défense et à la promotion de cette langue menacée. Il est arrêté en 1943 et déporté à Auschwitz-Birkenau d'où il revient en 1945. Son père meurt à Dachau la même année. De retour en Belgique, le jeune homme entame des études de chimie à l'Université de Bruxelles. C'est la mort de sa mère en 1950 qui le ramène vers ses racines séfarades : il reprend des études de linguistique, de littérature espagnole et littérature portugaise à la Sorbonne à Paris. Il devient professeur des universités en 1981 et obtient une chaire de linguistique. Il l'occupera jusqu'en 1991. Auteur d'une dizaine de livres sur les problématiques judéo-espagnoles, Séphiha a dirigé par la suite près de 400 travaux et thèses d'étudiants portant sur cette langue. Il fonde en 1974 Vidas Largas , une association pour la défense et la promotion de la langue et de la culture judéo-espagnole.  En mars 2003, sous la direction de Simone Veil, il inaugure à Auschwitz-Birkenau une dalle à la mémoire des judéo-espagnols assassinés par les nazis. En décembre 2007, il est reçu au musée de la Shoah de Washington où il dépose une partie de sa bibliothèque et de ses archives.  Il obtient que le nom de son père, turc, mort à Dachau y soit honoré. (MAJ 2015)  

Bibliographies des conférenciers

Alain Gresh, Dominique Vidal

Les 100 clés du Proche-Orient, (Pluriel, 2011)   Acheter

Antoine Spire

L'obsession des origines , (Verticales, 2000)   Acheter

Claude Hagège

Petit dictionnaire amoureux des langues, (Pocket, 2014)   Acheter

Contre la pensée unique, (Odile Jacob, 2013)   Acheter

La structure des langues (7ed) qsj 2006, (Puf, 2013)   Acheter

Dictionnaire amoureux des langues , (Plon, 2009)   Acheter

Le francais, histoire d'un combat, (Lgf, 1998)   Acheter

Dominique Vidal

Palestine : le jeu des puissants, (Actes Sud, 2014)   Acheter

Le mal-etre juif ; entre repli, assimilation et manipulations, (Agone, 2003)   Acheter

Dominique Vidal, Michel Warschawski

Un autre Israël est possible, (Atelier, 2012)   Acheter

Haïm-Vidal Sephiha

Dictionnaire français-judéo-espagnol, (L'Asiathèque, 1998)   Acheter

La vie en hébreu et en ladino, (P.U.F, 1993)   Emprunter

Du miel au fiel: Contes judéo-espagnols, (Bibliophane, 1992)   Acheter

Séfarades d'hier et d'aujourd'hui, (Liana Levi, 1992)   Acheter

Sépharades d'hier et d'aujourd'hui, (Liana Lévi, 1992)   Emprunter

Vidal et les siens, (Le Seuil, 1989)   Acheter

Le judéo-espagnol, (Entente, 1986)   Emprunter

Le Ladino (judéo-espagnol calque): Structure et évolution d'une langue liturgique, (Vidas Largas, 1982)   Emprunter

L'agonie des judeo-espagnols, (Editions Entente, 1977)   Emprunter

L'intensité en judéo-espagnol, (Conseil Scientifique de l'UER d'études ibériques et latino-américaines), 1977)   Emprunter

Jacques Hassoun, Antoine Spire

Les contrebandiers de la mémoire, (Eres, 2011)   Acheter

Jean Leselbaum, Antoine Spire

Dictionnaire du judaïsme français depuis 1944, (Le Bord de l'eau, 2013)   Acheter

Reuven Feuerstein, Antoine Spire

La pedagogie a visage humain ; la methode Feuerstein, (Bord De L'eau, 2006)   Acheter

Sephiha Haïm Vidal

Ma vie pour le judéo-espagnol ; la langue de ma mère, entrerien avec Dominique Vidal, (Bord De L'eau, 2015)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Bibliographie sur le sujet

Nissim Enelcave

El Ladino, (Buenos Aires : Editorial "La Luz", 1980)   | Emprunter

Haïm-Vidal Sephiha

Le judéo-espagnol, (Entente, 1986)   | Emprunter

Alain Penso

Sur les traces des judéo-espagnols: l'identité par l'image, (Lierre et Coudrier, 1990)   | Emprunter

Haïm-Vidal Sephiha

Dictionnaire français-judéo-espagnol, avec Clara Perahya et Elie Perahya, (L'Asiathèque, 1998)   Acheter

Annie Benveniste

Le Bosphore à la Roquette, La communauté judéo-espagnole à Paris (1914-1940), (L'Harmattan, 2000)   Acheter | Emprunter

Marie-Christine Varol

Manuel de judéo-espagnol, langue et culture, livre + CD audio, (L'Asiathèque, 2004)   Acheter

Danielle Rozenberg

L'Espagne contemporaine et la question juive: les fils renoués de la mémoire et de l'histoire, (Presses Universitaires du Mirail, 2006)   Acheter | Emprunter

Cynthia Mary Crews

Recherches sur le judéo-espagnol dans les pays balkaniques, (Droz, 2010)   Acheter | Emprunter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile