Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Séparer le religieux du politique

Judéité et islamité (23 min)

Albert Memmi - sociologue, écrivain
  • L'échec du "Printemps arabe"

    Se débarasser des mythes (7min)

  • Judéité et islamité

    Le dilemme de l'immigration (12min)

  • L'impossible paix en Israël

    Un piège de l'histoire (4min)

Les documents (6)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Albert Memmi - sociologue, écrivain

Albert Memmi est un écrivain né à Tunis dans une famille juive de langue arabe. Il se forme au lycée Carnot de Tunis puis à l'Université d'Alger, où il étudie la philosophie, et enfin à la Sorbonne. Au carrefour de trois cultures, Memmi construit son oeuvre sur la difficulté de trouver un équilibre entre Orient et Occident. Son premier roman largement autobiographique, La Statue de sel (1953), est préfacé par Albert Camus. Son œuvre la plus connue est un essai théorique préfacé par Jean-Paul Sartre, Portrait du colonisé, précédé du portrait du colonisateur (1957). Parallèlement à son activité littéraire, il enseigne au lycée Carnot puis, après l'indépendance de la Tunisie, à l'École pratique des hautes études, à HEC et à l'Université de Nanterre (1970). Au début des années 1970, Albert Memmi réfléchit sur ce qu'être Juif. Il fonde alors le concept de judéité comme base de son travail d'exploration de l'être juif. Ce concept sera ensuite utilisé par de nombreux philosophes. Albert Memmi est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la décennie de la culture de paix et de non-violence. Il fait également partie du comité de parrainage de l'association “La paix maintenant”. (Mise à jour: janvier 2009)

Bibliographie du conférencier

Le mirliton du ciel. Poèmes, (Ch. de Travers, 2012)   Acheter

Albert Memmi

Les coplas du jeune homme amoureux, (Al Manar - Alain Gorius, 2013)   Acheter

Testament insolent, (Odile Jacob, 2009)   Acheter

Portrait du décolonisé, (Gallimard, 2007)   Acheter

L'Individu face à ses dépendances, (Vuibert, 2005)   Acheter

Térésa et autres femmes, (Editions du Félin, 2004)   Acheter

Le Nomade immobile, (Arléa, 2003)   Acheter

Portrait d'un Juif, (Gallimard, 2003)   Acheter

Dictionnaire critique à l'usage des incrédules, (Le Félin, 2002)   Acheter

Feu sur 40 idées reçues, (Revue Panoramiques, 2001)   Acheter

Le Pharaon, (Le Félin, 2001)   Acheter

Le scorpion ; ou la confession imaginaire, (Gallimard, 2001)   Acheter

A contre-courants. Dictionnaire pour s'éviter des errements, complaisances et complicités, (Nouvel Objet, 1993)   Emprunter

Le désert, (Gallimard, 1989)   Acheter

L'écriture colorée ou Je vous aime en rouge: essai sur une dimension nouvelle de l'écriture, (Periple, 1986)   Emprunter

Ce que je crois, (Grasset, 1985)   Acheter

Agar, (Gallimard, 1984)   Acheter

Juifs et arabes, (Gallimard, 1974)   Acheter

La Statue de sel, (Gallimard, 1966)   Acheter

Anthologie des écrivains maghrébins d'expression française, (Présence africaine, 1964)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 4 )

Judéité et islamité

26 juin 2013, 19h18, Lili

Monsieur Memmi, Je vous écoute et vous lis toujours avec autant de délectation. J'ai l'impression d'écouter mon père et j'étais tellement fière de lui. Je vous approuve à cent pour cent.

Impossible paix ? ?

27 juin 2013, 16h45, Anne

J'habite depuis 30 dans mon pays (Israël) et je suis très optimiste parce que nous bâtissons parce que nous construisons et parce que nous allons toujours en avant et positivement. Pour les arabes aussi d'ailleurs. Je n'ai aucun problème que des arabes vivent dans mon pays, d'ailleurs ils sont actifs et participent dans la vie de mon pays. Et mon pays avance malgré certains juifs ou israéliens comme vous voulez, qui se haïssent eux-mêmes, et qui ne peuvent pas supporter la réussite et le progrès (sans doutes ce sont des gens qui auraient préféré reste des pauvres petits juifs victimes en Europe ou dans les pays arabes), et alors ils ne trouvent rien de mieux que de m'accuser... Je remercie le bon D-eu tous les jours de m'avoir fait juive et fière de l’être, de m'avoir permis de participer a la construction de mon pays. Et que malgré toute la haine que nous recevons je continue a accepter les citoyens arabes et les traiter avec respect. Mais surtout, je sens la paix qui arrive, cette paix se fera sans division de mon pays, et les citoyens arabes, musulmans ou autres, seront des citoyens a part entières. J'accepterai meme tous ces juifs anti-sionistes s'ils voudrons encore rester (que D-eu leur pardonne).

"L'impossible Paix en Israel". La Realite Historique.

11 juillet 2013, 12h03, Dr Georges Amshalom(Gamshalom)

Monsieur le Professeur, Je suis et j'ai toujours été l'un de vos nombreux lecteurs et admirateurs, en particulier lorsque vous innovez dans les définitions du racisme, du colonisé etc. , et je vous suis totalement dans votre voie qui est celle d'un Philosophe, d'un Historien et d'un Sage. Je déplore comme beaucoup que votre œuvre n'ait pas le rayonnement qu'elle mérite... Mais, là où je ne vous suis plus, c'est quand vous analysez le conflit "israélo-palestinien". Non Monsieur le Professeur, puisque vous défendez la "réalite", il faudrait que vous y reveniez, a cette réalité historique. Loin de moi d'avoir l'outrecuidance de vous rappeler une histoire que vous connaissez pour l'avoir vécue, mais pas jusqu'au bout (je pense a Edna, et a tant d'autres jeunes Juifs Tunisiens... ). Le point de départ de toute analyse honnête est une toute autre réalité : depuis Balfour, jamais les Arabes n'ont accepté l'implantation d'un Foyer Juif en Palestine, jamais les Arabes n'ont accepte la création de l’État Hébreu d'Israël, nous connaissons tous la suite, et en particulier les dernières déclarations d'Abou Mazen, etc. ! Alors, de grâce, cher Monsieur le Professeur, ne tombez pas vous-même, dans cet "intellectualisme", que nous appelons en hébreu, les "Yefe-Nefesh", car vous n'en avez jamais été aux yeux de vos fervents admirateurs, dont je suis évidemment... Respectueux Shalom.

Israel et le monde musulman.

14 juillet 2013, 09h22, HAIM

Les Arabes ne veulent aucun juif nulle part, à fortiori en Israël.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Judéité et islamité

23 min

Albert Memmi - sociologue, écrivain

Commentaires ( 4 )

Judéité et islamité

26 juin 2013, 19h18, Lili

Monsieur Memmi, Je vous écoute et vous lis toujours avec autant de délectation. J'ai l'impression d'écouter mon père et j'étais tellement fière de lui. Je vous approuve à cent pour cent.

Impossible paix ? ?

27 juin 2013, 16h45, Anne

J'habite depuis 30 dans mon pays (Israël) et je suis très optimiste parce que nous bâtissons parce que nous construisons et parce que nous allons toujours en avant et positivement. Pour les arabes aussi d'ailleurs. Je n'ai aucun problème que des arabes vivent dans mon pays, d'ailleurs ils sont actifs et participent dans la vie de mon pays. Et mon pays avance malgré certains juifs ou israéliens comme vous voulez, qui se haïssent eux-mêmes, et qui ne peuvent pas supporter la réussite et le progrès (sans doutes ce sont des gens qui auraient préféré reste des pauvres petits juifs victimes en Europe ou dans les pays arabes), et alors ils ne trouvent rien de mieux que de m'accuser... Je remercie le bon D-eu tous les jours de m'avoir fait juive et fière de l’être, de m'avoir permis de participer a la construction de mon pays. Et que malgré toute la haine que nous recevons je continue a accepter les citoyens arabes et les traiter avec respect. Mais surtout, je sens la paix qui arrive, cette paix se fera sans division de mon pays, et les citoyens arabes, musulmans ou autres, seront des citoyens a part entières. J'accepterai meme tous ces juifs anti-sionistes s'ils voudrons encore rester (que D-eu leur pardonne).

"L'impossible Paix en Israel". La Realite Historique.

11 juillet 2013, 12h03, Dr Georges Amshalom(Gamshalom)

Monsieur le Professeur, Je suis et j'ai toujours été l'un de vos nombreux lecteurs et admirateurs, en particulier lorsque vous innovez dans les définitions du racisme, du colonisé etc. , et je vous suis totalement dans votre voie qui est celle d'un Philosophe, d'un Historien et d'un Sage. Je déplore comme beaucoup que votre œuvre n'ait pas le rayonnement qu'elle mérite... Mais, là où je ne vous suis plus, c'est quand vous analysez le conflit "israélo-palestinien". Non Monsieur le Professeur, puisque vous défendez la "réalite", il faudrait que vous y reveniez, a cette réalité historique. Loin de moi d'avoir l'outrecuidance de vous rappeler une histoire que vous connaissez pour l'avoir vécue, mais pas jusqu'au bout (je pense a Edna, et a tant d'autres jeunes Juifs Tunisiens... ). Le point de départ de toute analyse honnête est une toute autre réalité : depuis Balfour, jamais les Arabes n'ont accepté l'implantation d'un Foyer Juif en Palestine, jamais les Arabes n'ont accepte la création de l’État Hébreu d'Israël, nous connaissons tous la suite, et en particulier les dernières déclarations d'Abou Mazen, etc. ! Alors, de grâce, cher Monsieur le Professeur, ne tombez pas vous-même, dans cet "intellectualisme", que nous appelons en hébreu, les "Yefe-Nefesh", car vous n'en avez jamais été aux yeux de vos fervents admirateurs, dont je suis évidemment... Respectueux Shalom.

Israel et le monde musulman.

14 juillet 2013, 09h22, HAIM

Les Arabes ne veulent aucun juif nulle part, à fortiori en Israël.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • L'échec du "Printemps arabe"

    Se débarasser des mythes (7min)

  • Judéité et islamité

    Le dilemme de l'immigration (12min)

  • L'impossible paix en Israël

    Un piège de l'histoire (4min)

L'organisateur

Les documents
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Albert Memmi - sociologue, écrivain

Albert Memmi est un écrivain né à Tunis dans une famille juive de langue arabe. Il se forme au lycée Carnot de Tunis puis à l'Université d'Alger, où il étudie la philosophie, et enfin à la Sorbonne. Au carrefour de trois cultures, Memmi construit son oeuvre sur la difficulté de trouver un équilibre entre Orient et Occident. Son premier roman largement autobiographique, La Statue de sel (1953), est préfacé par Albert Camus. Son œuvre la plus connue est un essai théorique préfacé par Jean-Paul Sartre, Portrait du colonisé, précédé du portrait du colonisateur (1957). Parallèlement à son activité littéraire, il enseigne au lycée Carnot puis, après l'indépendance de la Tunisie, à l'École pratique des hautes études, à HEC et à l'Université de Nanterre (1970). Au début des années 1970, Albert Memmi réfléchit sur ce qu'être Juif. Il fonde alors le concept de judéité comme base de son travail d'exploration de l'être juif. Ce concept sera ensuite utilisé par de nombreux philosophes. Albert Memmi est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la décennie de la culture de paix et de non-violence. Il fait également partie du comité de parrainage de l'association “La paix maintenant”. (Mise à jour: janvier 2009)

Bibliographie du conférencier

Le mirliton du ciel. Poèmes, (Ch. de Travers, 2012)   Acheter

Albert Memmi

Les coplas du jeune homme amoureux, (Al Manar - Alain Gorius, 2013)   Acheter

Testament insolent, (Odile Jacob, 2009)   Acheter

Portrait du décolonisé, (Gallimard, 2007)   Acheter

L'Individu face à ses dépendances, (Vuibert, 2005)   Acheter

Térésa et autres femmes, (Editions du Félin, 2004)   Acheter

Le Nomade immobile, (Arléa, 2003)   Acheter

Portrait d'un Juif, (Gallimard, 2003)   Acheter

Dictionnaire critique à l'usage des incrédules, (Le Félin, 2002)   Acheter

Feu sur 40 idées reçues, (Revue Panoramiques, 2001)   Acheter

Le Pharaon, (Le Félin, 2001)   Acheter

Le scorpion ; ou la confession imaginaire, (Gallimard, 2001)   Acheter

A contre-courants. Dictionnaire pour s'éviter des errements, complaisances et complicités, (Nouvel Objet, 1993)   Emprunter

Le désert, (Gallimard, 1989)   Acheter

L'écriture colorée ou Je vous aime en rouge: essai sur une dimension nouvelle de l'écriture, (Periple, 1986)   Emprunter

Ce que je crois, (Grasset, 1985)   Acheter

Agar, (Gallimard, 1984)   Acheter

Juifs et arabes, (Gallimard, 1974)   Acheter

La Statue de sel, (Gallimard, 1966)   Acheter

Anthologie des écrivains maghrébins d'expression française, (Présence africaine, 1964)   Emprunter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier