Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Chabat, jour du dépassement - n° 1

Berechit: et Dieu créa le temps... (28 min)

Nathalie Bibas - expert-comptable
  • La création du calendrier

    Temps d'horloge, temps humain (11min)

  • L'inexorable fuite du temps

    Le Chabat, sanctuaire temporel (14min)

  • Le jour du dépassement

    Sortir du chaos du monde (3min)

Les documents (5)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Nathalie Bibas - expert-comptable

Nathalie Bibas est expert-comptable et enseignante à Paris IX.

Bibliographie du conférencier

Nathalie Bibas

Henri Lang, 1895-1942 : un dirigeant de la SNCF mortà Auschwitz, (LBM éditions, 2012)   Acheter

Les éclats du Rocher, (Lichma, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
Autres conférences sur le sujet
Lire le texte sur Sefarim
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 4 octobre 2018
Commentaires ( 11 )

Oui et non

30 septembre 2018, 09h28, Meyer Yam

""Dieu créa les astres, départ de la flèche du temps…"" Oui et non ; oui par la flèche du temps de notre système solaire concernant le temps de l'homme lorsqu'il sera sur terre, dès son renvoi de l'éden. Non, parce qu'avant l'établissement de notre système solaire, et dès le début de la création du monde par la parole Yéhi or, vayéhi or - que la lumière soit et la lumière est (cette lumière de cet instant primal continue de s'épancher (utilisation du présent perpétuel, ce qui fait dire aux scientifiques que la création est continue [suite à la constatation que l'univers est en expansion]).

Béréshit

30 septembre 2018, 13h25, KONIG

Cela est fait dès le 1er jour. "Au commencement" veut dire que le temps est la première chose à se mettre en route (dans la création perceptible). Information entropie=temps.

Merci,

1 octobre 2018, 17h05, out cas cela confirme la richesse de la langue hébraïque qui pour chaque chose à

Merci, de donner de bons points de départ pour des interrogations plus profondes. Comment résoudre le problème du temps en 30 minutes ? En tout cas cela confirme la richesse de la langue hébraïque qui pour chaque chose à un nom bien défini ! Bravo.

Ne nous emballons pas !

2 octobre 2018, 22h56, B. Vaisbrot

Autour d'un plaidoyer très vibrant en faveur du shabbat, nous entendons une compilation de citations reliées entre elles, mais ne construisant pas une argumentation. Pourquoi le retrait de la lumière originelle aboutit-il à la création du temps ? Celui-ci se mesure par des mouvements (sablier, balancier, vibration moléculaire) ; les phases de la lune dépendent de sa position, l'année et le jour sont déterminés par le mouvement de la terre. La lumière est un rayonnement, donc elle bouge avec le temps, tandis que la matière est plutôt figée. Les calculs astronomiques ne créent pas un temps "dégradé" : on les corrige pour que Kippour ne tombe ni un vendredi ni un dimanche, et pour que Hoshana rabba ne tombe pas shabbath, donc on continue d'aménager le calendrier pour l'Homme. On peut regretter que vous ne parliez pas davantage du cycle des mo''adim, qui rythme le temps lui aussi, et qui nous conduit vers l'époque messianique. Par ailleurs, parler de "mo"èd spatial" me paraît risqué, et encore plus de justifier a posteriori l'interruption des travaux du mishkan le shabbath par la destruction des deux Temples de Jérusalem... "Dériver gentiment" est-il le meilleur moyen pour mettre en valeur le contenu d'une parasha ?

Malheureusement

4 octobre 2018, 00h40, G.Frerot

Quad j'écoute quelqu'un parle j'ai tendance à réfléchir à ce que la personne apporte dans son texte. Mais aujourd'hui, je ne comprends pas cette tendance à s, énervé en parlant, de sorte que ce que l'on entend entre dans une oreille et sort par l'autre. Je suis conscient du fait que nous vivons une époque de stress, mais pourquoi se laisser emporter par ce courant. Le fait de parlé trop rapidement démontre une nervosité intérieur, ce qui n'aide absolument pas à une bonne communication. Vous n'êtes pas la première que j'entends dans ces études. Je regrette profondément mais je n, ai put écouter plus 6mn48s. SVP pourriez-vous lire plus lentement dans vos études et tenir compte que nous n'avons pas tous un cerveau qui carbure au propergol. Merci.

Berechit

4 octobre 2018, 23h25, joelle

Merci beaucoup pour vos commentaires tres instructifs. J ai beaucoup aime votre facon d expliquer cette paracha. au plaisir de vous ecouter a nouveau sur d autre paracha.

Grande fierté pour cet exposé,

5 octobre 2018, 06h40, Pnina

Bravo et merci pour ces commentaires exprimés avec assurance et simplicité. Le judaïsme est effectivement une législation révélée qui ritualise le temps juif. Le Mo'ed dont la racine est Youd Ayin Daleth prend le sens de Y'oud (vocation). La vocation de ces rendez-vous est bien de permettre le rassemblement (Va'ad toujours de la même racine) des membres de la communauté d'Israël, d'où la dimension sociale de ce temps juif. Kol Hakavod Nathalie, 'ali Vehatslihi !

Merci

5 octobre 2018, 07h21, tafitamampianina

Je vous remercie de ce commentaire que vous avez proposé.

Au commencement était le temps

7 octobre 2018, 18h13, Gérard Abitbol

Merci de votre commentaire très intéressant Au commencement était le temps. C’est par un circonstanciel de temps que la thora commence. Pour déjà nous mettre dans l’amour de l’abstraction absolue et la question. C’est bien la capacité à aimer le temps, à le chérir et à le parfaire qui distingue l’âme juive. Votre commentaire est limpide intelligent et enrichissant merci encore.

Merci !

12 octobre 2018, 11h14, Isadora

Merci pour ce commentaire très nourrissant, et lumineux sur la question du temps, de sa gestion et des inquiétudes humaines qui y sont inhérentes. Ces idées de sanctuaire temporel et de confiance dans la pause sont aussi limpides qu'essentielles.

Le temps.

26 décembre 2019, 19h57, godelieve,béatrice

Merci madame pour ce cours sur le temps Juive.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Berechit: et Dieu créa le temps...

28 min

Nathalie Bibas - expert-comptable

Commentaires ( 11 )

Oui et non

30 septembre 2018, 09h28, Meyer Yam

""Dieu créa les astres, départ de la flèche du temps…"" Oui et non ; oui par la flèche du temps de notre système solaire concernant le temps de l'homme lorsqu'il sera sur terre, dès son renvoi de l'éden. Non, parce qu'avant l'établissement de notre système solaire, et dès le début de la création du monde par la parole Yéhi or, vayéhi or - que la lumière soit et la lumière est (cette lumière de cet instant primal continue de s'épancher (utilisation du présent perpétuel, ce qui fait dire aux scientifiques que la création est continue [suite à la constatation que l'univers est en expansion]).

Béréshit

30 septembre 2018, 13h25, KONIG

Cela est fait dès le 1er jour. "Au commencement" veut dire que le temps est la première chose à se mettre en route (dans la création perceptible). Information entropie=temps.

Merci,

1 octobre 2018, 17h05, out cas cela confirme la richesse de la langue hébraïque qui pour chaque chose à

Merci, de donner de bons points de départ pour des interrogations plus profondes. Comment résoudre le problème du temps en 30 minutes ? En tout cas cela confirme la richesse de la langue hébraïque qui pour chaque chose à un nom bien défini ! Bravo.

Ne nous emballons pas !

2 octobre 2018, 22h56, B. Vaisbrot

Autour d'un plaidoyer très vibrant en faveur du shabbat, nous entendons une compilation de citations reliées entre elles, mais ne construisant pas une argumentation. Pourquoi le retrait de la lumière originelle aboutit-il à la création du temps ? Celui-ci se mesure par des mouvements (sablier, balancier, vibration moléculaire) ; les phases de la lune dépendent de sa position, l'année et le jour sont déterminés par le mouvement de la terre. La lumière est un rayonnement, donc elle bouge avec le temps, tandis que la matière est plutôt figée. Les calculs astronomiques ne créent pas un temps "dégradé" : on les corrige pour que Kippour ne tombe ni un vendredi ni un dimanche, et pour que Hoshana rabba ne tombe pas shabbath, donc on continue d'aménager le calendrier pour l'Homme. On peut regretter que vous ne parliez pas davantage du cycle des mo''adim, qui rythme le temps lui aussi, et qui nous conduit vers l'époque messianique. Par ailleurs, parler de "mo"èd spatial" me paraît risqué, et encore plus de justifier a posteriori l'interruption des travaux du mishkan le shabbath par la destruction des deux Temples de Jérusalem... "Dériver gentiment" est-il le meilleur moyen pour mettre en valeur le contenu d'une parasha ?

Malheureusement

4 octobre 2018, 00h40, G.Frerot

Quad j'écoute quelqu'un parle j'ai tendance à réfléchir à ce que la personne apporte dans son texte. Mais aujourd'hui, je ne comprends pas cette tendance à s, énervé en parlant, de sorte que ce que l'on entend entre dans une oreille et sort par l'autre. Je suis conscient du fait que nous vivons une époque de stress, mais pourquoi se laisser emporter par ce courant. Le fait de parlé trop rapidement démontre une nervosité intérieur, ce qui n'aide absolument pas à une bonne communication. Vous n'êtes pas la première que j'entends dans ces études. Je regrette profondément mais je n, ai put écouter plus 6mn48s. SVP pourriez-vous lire plus lentement dans vos études et tenir compte que nous n'avons pas tous un cerveau qui carbure au propergol. Merci.

Berechit

4 octobre 2018, 23h25, joelle

Merci beaucoup pour vos commentaires tres instructifs. J ai beaucoup aime votre facon d expliquer cette paracha. au plaisir de vous ecouter a nouveau sur d autre paracha.

Grande fierté pour cet exposé,

5 octobre 2018, 06h40, Pnina

Bravo et merci pour ces commentaires exprimés avec assurance et simplicité. Le judaïsme est effectivement une législation révélée qui ritualise le temps juif. Le Mo'ed dont la racine est Youd Ayin Daleth prend le sens de Y'oud (vocation). La vocation de ces rendez-vous est bien de permettre le rassemblement (Va'ad toujours de la même racine) des membres de la communauté d'Israël, d'où la dimension sociale de ce temps juif. Kol Hakavod Nathalie, 'ali Vehatslihi !

Merci

5 octobre 2018, 07h21, tafitamampianina

Je vous remercie de ce commentaire que vous avez proposé.

Au commencement était le temps

7 octobre 2018, 18h13, Gérard Abitbol

Merci de votre commentaire très intéressant Au commencement était le temps. C’est par un circonstanciel de temps que la thora commence. Pour déjà nous mettre dans l’amour de l’abstraction absolue et la question. C’est bien la capacité à aimer le temps, à le chérir et à le parfaire qui distingue l’âme juive. Votre commentaire est limpide intelligent et enrichissant merci encore.

Merci !

12 octobre 2018, 11h14, Isadora

Merci pour ce commentaire très nourrissant, et lumineux sur la question du temps, de sa gestion et des inquiétudes humaines qui y sont inhérentes. Ces idées de sanctuaire temporel et de confiance dans la pause sont aussi limpides qu'essentielles.

Le temps.

26 décembre 2019, 19h57, godelieve,béatrice

Merci madame pour ce cours sur le temps Juive.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • La création du calendrier

    Temps d'horloge, temps humain (11min)

  • L'inexorable fuite du temps

    Le Chabat, sanctuaire temporel (14min)

  • Le jour du dépassement

    Sortir du chaos du monde (3min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 4 octobre 2018
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Nathalie Bibas - expert-comptable

Nathalie Bibas est expert-comptable et enseignante à Paris IX.

Bibliographie du conférencier

Nathalie Bibas

Henri Lang, 1895-1942 : un dirigeant de la SNCF mortà Auschwitz, (LBM éditions, 2012)   Acheter

Les éclats du Rocher, (Lichma, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Autres conférences sur le sujet
Lire le texte sur Sefarim