Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Sondage UEJF/IFOP

Pour 53% des français, "Sionisme=complot juif" (15 min)

Jonathan Aleksandrowicz - journaliste, Meïr Waintrater - journaliste
  • Le sionisme comme complotisme

    La confusion antisémite (6min)

  • Plus on se rapproche des extrêmes

    plus l'image d’Israël est négative (6min)

  • Le prisme du conflit israélo-palestinien

    et la méconnaissance d'Israël (3min)

Les documents (3)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Jonathan Aleksandrowicz - journaliste

Jonathan Aleksandrowicz est né à Paris en 1980. D'abord comédien, il est journaliste et mène des recherches sur les philosophies du pardon après le Crime contre l'Humanité.

Meïr Waintrater - journaliste

Meïr Waintrater a dirigé L'Arche. Il est membre du bureau JCall France et de La paix maintenant.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
L'organisateur
Commentaires ( 5 )

'israelienne depuis 1949

24 mai 2018, 21h40, shoshana

Je suis abasourdie des resultats de votre questionnaire. Uine telle ignorance et un tel manque d'objectivite de la part de la plupart des partis est absolument incomprehensible. Mon sentiment qu'il s'agit la d'une sorted'antisemitisme"politiquement correct"on condamne Israel... Pas les juifs... Je veux dire et insister qu'Israel est critiquable, bien sur mais pas condamnable dans le style b. D. S. Qu'emploient souvent les politiciens meme si il ne le disent pas ouvertement. Je vis en Israel depuis 1949, je vis a Ashkelon qui est a 15 km. Au nord de Gaza. , les, tirs sur la ville et les environs, les degats dans les kibbutzim plus proches de la frontiere. Qui en parle en Europe ? La critique est toujours plus rapide que la reconnaissance des faits objectifs, comme le dernier cas : 62 morts ! Et tout de suite les critiquesw de la "disproportion de la reaction israelienne" avant de verifier les faits, il a fallu l'aveu de ce chef du Hammas pour que les medias internationaux commencent a comprendre.

Ignorance is bliss

24 mai 2018, 23h34, Joia

Tel que l’expriment si bien les anglophones. Un échange avec une islamo-gauchiste, pourtant éduquée, m’a confirmé à quel point ce fait est présent en France. Une question pour l’intervenant, ne voyez-vous pas ces islamo-gauchistes comme des « bullies » ? Ils n’accordent à l’interlocsituer ni le droit ni la chance de placer un mot, je suis charitable quand je parle d’échange.

Interets économiques avant tout

25 mai 2018, 18h04, Suzanne

La France comme d'habitude affiche sa double face. D'un côté sa compréhension quant à l'obligation européenne de reconnaître la création et l'existence de l'état d'Israël au prix bénin de six millions desjuifs au cours de la seconde guerre mondiale... Et d'un autre côté son comportement pro arabe et de la anti israélite pour ne pas dire carrément antisémite compte tenu des interets financiers avec lesays arabes voir ce qui se passe avec les accords n la répercussion phénoménale sur les entreprises françaises en iran.

UEJF partie civile dans le procès fait à Georges Bensoussan

26 mai 2018, 09h19, Marcel

Se souvenir de l'incroyable "bêtise" pour ne pas dire plus de l'UEJF qui s'est portée partie civile dans le procès fait à Georges Bensoussan, c'est à mettre dans le contexte de ce qui s'est dit au cours de l'échange...

Sondage conforme aux actes d'Israel

28 mai 2018, 17h28, Michèle

Le diner du CRIF donne le plus bel exemple du lobby sioniste en France. Les Français n'ont pas à se préoccuper de la sécurité d'Israël, ils ont à se préoccuper de la sécurité de la France et si les Juifs sont français, c'est à la France qu'ils devraient être attachés et non à un Etat étranger.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Pour 53% des français, "Sionisme=complot juif"

15 min

Jonathan Aleksandrowicz - journaliste, Meïr Waintrater - journaliste

Commentaires ( 5 )

'israelienne depuis 1949

24 mai 2018, 21h40, shoshana

Je suis abasourdie des resultats de votre questionnaire. Uine telle ignorance et un tel manque d'objectivite de la part de la plupart des partis est absolument incomprehensible. Mon sentiment qu'il s'agit la d'une sorted'antisemitisme"politiquement correct"on condamne Israel... Pas les juifs... Je veux dire et insister qu'Israel est critiquable, bien sur mais pas condamnable dans le style b. D. S. Qu'emploient souvent les politiciens meme si il ne le disent pas ouvertement. Je vis en Israel depuis 1949, je vis a Ashkelon qui est a 15 km. Au nord de Gaza. , les, tirs sur la ville et les environs, les degats dans les kibbutzim plus proches de la frontiere. Qui en parle en Europe ? La critique est toujours plus rapide que la reconnaissance des faits objectifs, comme le dernier cas : 62 morts ! Et tout de suite les critiquesw de la "disproportion de la reaction israelienne" avant de verifier les faits, il a fallu l'aveu de ce chef du Hammas pour que les medias internationaux commencent a comprendre.

Ignorance is bliss

24 mai 2018, 23h34, Joia

Tel que l’expriment si bien les anglophones. Un échange avec une islamo-gauchiste, pourtant éduquée, m’a confirmé à quel point ce fait est présent en France. Une question pour l’intervenant, ne voyez-vous pas ces islamo-gauchistes comme des « bullies » ? Ils n’accordent à l’interlocsituer ni le droit ni la chance de placer un mot, je suis charitable quand je parle d’échange.

Interets économiques avant tout

25 mai 2018, 18h04, Suzanne

La France comme d'habitude affiche sa double face. D'un côté sa compréhension quant à l'obligation européenne de reconnaître la création et l'existence de l'état d'Israël au prix bénin de six millions desjuifs au cours de la seconde guerre mondiale... Et d'un autre côté son comportement pro arabe et de la anti israélite pour ne pas dire carrément antisémite compte tenu des interets financiers avec lesays arabes voir ce qui se passe avec les accords n la répercussion phénoménale sur les entreprises françaises en iran.

UEJF partie civile dans le procès fait à Georges Bensoussan

26 mai 2018, 09h19, Marcel

Se souvenir de l'incroyable "bêtise" pour ne pas dire plus de l'UEJF qui s'est portée partie civile dans le procès fait à Georges Bensoussan, c'est à mettre dans le contexte de ce qui s'est dit au cours de l'échange...

Sondage conforme aux actes d'Israel

28 mai 2018, 17h28, Michèle

Le diner du CRIF donne le plus bel exemple du lobby sioniste en France. Les Français n'ont pas à se préoccuper de la sécurité d'Israël, ils ont à se préoccuper de la sécurité de la France et si les Juifs sont français, c'est à la France qu'ils devraient être attachés et non à un Etat étranger.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Le sionisme comme complotisme

    La confusion antisémite (6min)

  • Plus on se rapproche des extrêmes

    plus l'image d’Israël est négative (6min)

  • Le prisme du conflit israélo-palestinien

    et la méconnaissance d'Israël (3min)

L'organisateur

Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Jonathan Aleksandrowicz - journaliste

Jonathan Aleksandrowicz est né à Paris en 1980. D'abord comédien, il est journaliste et mène des recherches sur les philosophies du pardon après le Crime contre l'Humanité.

Meïr Waintrater - journaliste

Meïr Waintrater a dirigé L'Arche. Il est membre du bureau JCall France et de La paix maintenant.

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Autres conférences sur le sujet
Sur la toile