Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Le prophète et le devin - n° 44

Choftim: Dieu contre le destin (35 min)

Marc Abitbol - chef d'entreprise
  • Les superstitions locales

    Avertissement aux Hébreux (9min)

  • Sortir du fatalisme

    Dieu plutôt que le destin (11min)

  • Modifier notre sort

    Prophète contre devin (15min)

Les documents (2)
Le conférencier
Biographie du conférencier

Marc Abitbol - chef d'entreprise

Marc Abitbol a été éleve de la Yeshiva Ets Haim à Montreux du Rav Moshe Botshko Zal .Il a poursuivi son éducation talmudique au Machon Lev où il a obtenu un diplôme d’ingénieur en électro-optique. Diplôme complete par un Ph.d a l’Unversité hébraique de Jerusalem. Il crée Visionix en 1994, start up specialisée dans le domaine de la santé visuelle. Il dirige aujourd’hui le groupe Luneau Technology dont fait partie Visionix

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences du conférencier
Pour en savoir plus
Autres conférences sur le sujet
Lire le texte sur Sefarim
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 21 juillet 2017
Commentaires ( 11 )

Choftim

30 juillet 2017, 11h47, Jacqueline

Merci Mr Abitbol. Un réel plaisir à vous écouter.

Remerciements

8 août 2017, 08h13, francoise michaelis hyafil

Merci pour vote enseignement, la clarté de votre expression.

Super

21 août 2017, 01h05, Clara

Merci !

Le sens dans la traduction

21 août 2017, 09h51, Haïm Nabet

Je considère la "crainte de Dieu" comme l'une des plus mauvaises traductions de l'hébreu biblique. Le sens n'est pas la crainte, qui est un sentiment négatif, mais le souci, qui est positif. Nous devons nous soucier de Dieu, chercher à le voir (c'est l'étymologie hébraïque) dans tout ce qui nous arrive et qui échappe à notre compréhension, mais aussi nous soucier de lui comme on se soucie d'un père, voire d'un enfant, autrement dit, agir par devoir ou responsabilité en et pour son nom. Sur le reste, ce fut effectivement un beau voyage. Merci.

MORALITE

25 août 2017, 12h08, TITA

Merci M. Abitbol. Pas très assidue à l'écoute ou à la lecture de la Paracha, je suis enchantée d'avoir entendu évoquée cette fois-ci la MORALITE du peuple juif et des Juifs en Israël. Crainte ou souci de Dieu, les valeurs juives me paraissent "diluées" voire ignorées par les temps qui courent. Ne désespérons pas...

Avec le coeur

25 août 2017, 18h00, Nina

Merci Mr Abitbol pour la générosité de votre enseignement qui part du coeur et touche le coeur et l'âme de vos interlocuteurs car la crainte de D... Vous en êtes la preuve et elle transparaît dans ce bouquet final ! Shabbat Shalom.

C'est très bien. Merci.

25 août 2017, 21h38, Yosef ben Israel

La justice est un pilier du judaïsme, on le voit là avec Les Juges. Mais la justice ne peut exister que si elle admet comme axiome premier le Libre Arbitre. En effet, un homme ne saurait être jugé si ses actes n'étaient pas de son fait, s'il n'était pas Libre de choisir ceci ou cela. C'est le choix de l'homme qui est jugé pas l'homme. Effectivement, dans le Judaïsme le "Mektoub" n'a pas de place, pas de fatalité, tout est dans les mains de l'homme. C'est en ce sens qu'il est redevable. C'est pour ça que le Judaïsme est une société d'hommes libres, pour qu'elle puisse ête une société de Justice.

Très bon commentaire

26 août 2017, 19h18, Chalom AviNadav

Le commentaire ci-dessus sur la traduction de Yira est très pertinent et juste.

La crainte

27 août 2017, 10h58, gil

Nabet Craindre Dieu est tout simplement savoir que nous avons le devoir d'accomplir ce qu'il a choisi de nous charger de transmettre sous peine d'avoir a subir non pas sa colère, qu'il reserve à ceux qui nous persecutent, mais son indifférence aux persecutions que nous avons meritées et que probablement nous méritons encore.

Merci, M. Abitbol,

29 août 2017, 00h55, Esther B.Mb

Pour cette série de commentaires jamais dogmatiques, mais toujours généreux, bienveillants, et très vivants ! C'était à chaque fois l'assurance d'en tirer et retenir quelque chose de constructif et de très dynamisant pour la vie quotidienne. Merci beaucoup !

Que de lumières !

30 août 2017, 14h33, Isadora

Merci pour ce lumineux voyage, et je trouve ce dernier enseignement sur la seule façon d'éviter les indéniables déterminismes de nous empêcher d'agir, fondamental pour notre vie. J'espère que vous reviendrez commenter la Paracha.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Choftim: Dieu contre le destin

35 min

Marc Abitbol - chef d'entreprise

Commentaires ( 11 )

Choftim

30 juillet 2017, 11h47, Jacqueline

Merci Mr Abitbol. Un réel plaisir à vous écouter.

Remerciements

8 août 2017, 08h13, francoise michaelis hyafil

Merci pour vote enseignement, la clarté de votre expression.

Super

21 août 2017, 01h05, Clara

Merci !

Le sens dans la traduction

21 août 2017, 09h51, Haïm Nabet

Je considère la "crainte de Dieu" comme l'une des plus mauvaises traductions de l'hébreu biblique. Le sens n'est pas la crainte, qui est un sentiment négatif, mais le souci, qui est positif. Nous devons nous soucier de Dieu, chercher à le voir (c'est l'étymologie hébraïque) dans tout ce qui nous arrive et qui échappe à notre compréhension, mais aussi nous soucier de lui comme on se soucie d'un père, voire d'un enfant, autrement dit, agir par devoir ou responsabilité en et pour son nom. Sur le reste, ce fut effectivement un beau voyage. Merci.

MORALITE

25 août 2017, 12h08, TITA

Merci M. Abitbol. Pas très assidue à l'écoute ou à la lecture de la Paracha, je suis enchantée d'avoir entendu évoquée cette fois-ci la MORALITE du peuple juif et des Juifs en Israël. Crainte ou souci de Dieu, les valeurs juives me paraissent "diluées" voire ignorées par les temps qui courent. Ne désespérons pas...

Avec le coeur

25 août 2017, 18h00, Nina

Merci Mr Abitbol pour la générosité de votre enseignement qui part du coeur et touche le coeur et l'âme de vos interlocuteurs car la crainte de D... Vous en êtes la preuve et elle transparaît dans ce bouquet final ! Shabbat Shalom.

C'est très bien. Merci.

25 août 2017, 21h38, Yosef ben Israel

La justice est un pilier du judaïsme, on le voit là avec Les Juges. Mais la justice ne peut exister que si elle admet comme axiome premier le Libre Arbitre. En effet, un homme ne saurait être jugé si ses actes n'étaient pas de son fait, s'il n'était pas Libre de choisir ceci ou cela. C'est le choix de l'homme qui est jugé pas l'homme. Effectivement, dans le Judaïsme le "Mektoub" n'a pas de place, pas de fatalité, tout est dans les mains de l'homme. C'est en ce sens qu'il est redevable. C'est pour ça que le Judaïsme est une société d'hommes libres, pour qu'elle puisse ête une société de Justice.

Très bon commentaire

26 août 2017, 19h18, Chalom AviNadav

Le commentaire ci-dessus sur la traduction de Yira est très pertinent et juste.

La crainte

27 août 2017, 10h58, gil

Nabet Craindre Dieu est tout simplement savoir que nous avons le devoir d'accomplir ce qu'il a choisi de nous charger de transmettre sous peine d'avoir a subir non pas sa colère, qu'il reserve à ceux qui nous persecutent, mais son indifférence aux persecutions que nous avons meritées et que probablement nous méritons encore.

Merci, M. Abitbol,

29 août 2017, 00h55, Esther B.Mb

Pour cette série de commentaires jamais dogmatiques, mais toujours généreux, bienveillants, et très vivants ! C'était à chaque fois l'assurance d'en tirer et retenir quelque chose de constructif et de très dynamisant pour la vie quotidienne. Merci beaucoup !

Que de lumières !

30 août 2017, 14h33, Isadora

Merci pour ce lumineux voyage, et je trouve ce dernier enseignement sur la seule façon d'éviter les indéniables déterminismes de nous empêcher d'agir, fondamental pour notre vie. J'espère que vous reviendrez commenter la Paracha.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Les superstitions locales

    Avertissement aux Hébreux (9min)

  • Sortir du fatalisme

    Dieu plutôt que le destin (11min)

  • Modifier notre sort

    Prophète contre devin (15min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 21 juillet 2017
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Marc Abitbol - chef d'entreprise

Marc Abitbol a été éleve de la Yeshiva Ets Haim à Montreux du Rav Moshe Botshko Zal .Il a poursuivi son éducation talmudique au Machon Lev où il a obtenu un diplôme d’ingénieur en électro-optique. Diplôme complete par un Ph.d a l’Unversité hébraique de Jerusalem. Il crée Visionix en 1994, start up specialisée dans le domaine de la santé visuelle. Il dirige aujourd’hui le groupe Luneau Technology dont fait partie Visionix

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Autres conférences sur le sujet
Lire le texte sur Sefarim