Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Tweets antisémites

Une haine obsessionnelle (17 min)

Gilles Clavreul - Délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme, Antoine Mercier - Journaliste
  • Les "Indigènes de la République"

    Une apologie du terrorisme (6min)

  • "Ils sont partout" de Y.Attal

    Un a priori négatif contre les juifs (8min)

  • Un plan d'action cohérent

    Un vent de révolte républicaine (5min)

Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Gilles Clavreul - Délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme

Gilles CLAVREUL est préfet. Il est délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme en Conseil des Ministres le 26 novembre 2014, il est directement rattaché au Premier Ministre.

Antoine Mercier - Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 0)   Acheter

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 0)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
Commentaires ( 5 )

Nouvelle perversion

16 juin 2016, 10h46, robert

J'entendais le soir même de l'attentat à Tel Aviv un intervenant sur i24 expliquer que le Hamas ne revendiquerait pas cet attentat mais se contenterait de "s'en féliciter". La raison à cela : s'il y avait revendication, les chasseurs israéliens décollerait immédiatement pour raser les installation du Hamas à Gaza. On croit rêver. Il suffira bientôt que daesh ne revendique plus rien des actes commis par des islamistes dans le monde pour qu'on les reconnaisse à l'ONU comme un État légitime. - Au lieu de s'allier entre pays occidentaux civilisés pour aller les éliminer de la planète une fois pour toutes ? J'entendais hier soir un autre intervenant dans un journal télévisé expliquer de bonne foi que la solution pour éviter des meurtres comme ceux de ce pauvre couple de policiers, qu'il suffisait d'enseigner l'arabe à l'école (républicaine) ! Selon lui, ceci éviterait de laisser cet enseignement aux seules mosquées… Entre un Obama "munichois" qui aura fait 26 déclarations larmoyantes à la suite de tueries ou d'attentats sur le sol américain et un Trump populiste et inconséquent, la perversion des idées propagées par le fascisme vert a de beaux jours devant elle. Et ce n'est pas la pauvreté intellectuelle grandissante en France qui va l'empêcher de se répandre.

Oui il existe un "meilleur rempart"

23 juin 2016, 22h53, Bernaerts

Oui il existe un rempart important et qui est négligé, dont il faudrait urgemment tenir compte en synergie avec les moyens cités (développer l'esprit critique et la culture), c'est le travail sur la transmission symbolique, dont il existe des ouvrages extrêmement pointus : Le racisme, une haine identitaire ; Islam, phobie, culpabilité ; Islam - Occident, le grand malentendu, et d'autres encore. Daniel Sibony est le spécialiste des impasses de transmission, il écrit aussi de nombreux articles sur son blog, dont les deux derniers : " Un terrible point de droit " et "Après l'attentat d'Orlendo" en lien direct avec les phénomènes qui nous menacent actuellement.

Une discrète partialité

24 juin 2016, 15h12, Schlemihl

Je remarque depuis quelque temps que l'Etat d'Israël et ses dirigeants sont jugés avec un manque de pondération, de partialité, qui frisent la malveillance, voire la mauvaise information, parfois même la mauvaise foi. Les condamnations de l'ONU sont parfois un peu légères, imperceptiblement partiales, et surtout un peu trop fréquentes. Je ne réclame pas l'impartialité, ni la bonne foi, ni l'information exacte, ce serait de l'irréalisme. Un peu d'effort de probité me satisferait... Mais depuis que je suis né, je ne l'ai pas encore observé, ni sur ce sujet, ni d'ailleurs sur les autres. Et comme je suis né en1948 (l'année de l'indépendance des Indes comme par hasard avec guerre civile et 15 à 20 millions de réfugiés comme chacun sait)... Je devrais avoir l'habitude ! Habituez vous aussi !

Paroles paroles

27 juin 2016, 03h02, Esthro

En 1975 : on tuait dans les cités de Marseille des pompiers qui faisaient leur travail : grâce au regroupement familial, on avait hérité de la délinquance, ces phénomènes existaient assez régulièrement dans les cités, je peux témoigner. La haine antisémite était notoire mais non dévoilée sur le petit écran, c'était toujours à cause d'israël... Etc. , on connait l'argumentaire en 2001, Pierre andré Taguief avait écrit la nouvelle judéophobie, ce livre est une mine d'informations sur cette judéophobie actuellement animée qui par les indigènes, qui par les indignés, etc. Etc. à présent le danger est républicain, on se réveille... Ce réveil n'est il pas tardif ? Pourquoi les signes avant coureurs n'ont ils pas été pris en compte, pourquoi la politique française est elle si ambiguë ? En tant qu'ex formatrice d'enseignants, je doute hélas de ces plans qui veulent reformer les esprits. L'hydre était là depuis longtemps au moins 40 ans... Bon courage aux enseignants !

Le coeur fait le lien mais il a été détroné par Descartes

8 septembre 2016, 09h23, Chantal BRICHET-NIVOIT

Bonjour, le particularisme français ne tiendrait-il pas au fait que Descartes a séparé corps et esprit ? Lesquels sont reliés par le cœur, oublié trop souvent, et qui pourrait être le mouvement, de l'âme, e-motio (n), dont on ne tient plus compte en intellectualisant trop ; n'avons-nous pas oublié que notre corps nous parle d'avantage que les mots, car nous savons bien que nous pouvons nous mentir à nous-même ? L'état-providence n'a pas aidé à dé-responsabiliser les français qui voient leurs droits, oublant leurs devoirs, alors que nous sommes soumis à la loi qui devrait être le juste équilibre entre deux cotés, les deux faces de notre humanité, avec nos penchants différents ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Une haine obsessionnelle

17 min

Gilles Clavreul - Délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme, Antoine Mercier - Journaliste

Commentaires ( 5 )

Nouvelle perversion

16 juin 2016, 10h46, robert

J'entendais le soir même de l'attentat à Tel Aviv un intervenant sur i24 expliquer que le Hamas ne revendiquerait pas cet attentat mais se contenterait de "s'en féliciter". La raison à cela : s'il y avait revendication, les chasseurs israéliens décollerait immédiatement pour raser les installation du Hamas à Gaza. On croit rêver. Il suffira bientôt que daesh ne revendique plus rien des actes commis par des islamistes dans le monde pour qu'on les reconnaisse à l'ONU comme un État légitime. - Au lieu de s'allier entre pays occidentaux civilisés pour aller les éliminer de la planète une fois pour toutes ? J'entendais hier soir un autre intervenant dans un journal télévisé expliquer de bonne foi que la solution pour éviter des meurtres comme ceux de ce pauvre couple de policiers, qu'il suffisait d'enseigner l'arabe à l'école (républicaine) ! Selon lui, ceci éviterait de laisser cet enseignement aux seules mosquées… Entre un Obama "munichois" qui aura fait 26 déclarations larmoyantes à la suite de tueries ou d'attentats sur le sol américain et un Trump populiste et inconséquent, la perversion des idées propagées par le fascisme vert a de beaux jours devant elle. Et ce n'est pas la pauvreté intellectuelle grandissante en France qui va l'empêcher de se répandre.

Oui il existe un "meilleur rempart"

23 juin 2016, 22h53, Bernaerts

Oui il existe un rempart important et qui est négligé, dont il faudrait urgemment tenir compte en synergie avec les moyens cités (développer l'esprit critique et la culture), c'est le travail sur la transmission symbolique, dont il existe des ouvrages extrêmement pointus : Le racisme, une haine identitaire ; Islam, phobie, culpabilité ; Islam - Occident, le grand malentendu, et d'autres encore. Daniel Sibony est le spécialiste des impasses de transmission, il écrit aussi de nombreux articles sur son blog, dont les deux derniers : " Un terrible point de droit " et "Après l'attentat d'Orlendo" en lien direct avec les phénomènes qui nous menacent actuellement.

Une discrète partialité

24 juin 2016, 15h12, Schlemihl

Je remarque depuis quelque temps que l'Etat d'Israël et ses dirigeants sont jugés avec un manque de pondération, de partialité, qui frisent la malveillance, voire la mauvaise information, parfois même la mauvaise foi. Les condamnations de l'ONU sont parfois un peu légères, imperceptiblement partiales, et surtout un peu trop fréquentes. Je ne réclame pas l'impartialité, ni la bonne foi, ni l'information exacte, ce serait de l'irréalisme. Un peu d'effort de probité me satisferait... Mais depuis que je suis né, je ne l'ai pas encore observé, ni sur ce sujet, ni d'ailleurs sur les autres. Et comme je suis né en1948 (l'année de l'indépendance des Indes comme par hasard avec guerre civile et 15 à 20 millions de réfugiés comme chacun sait)... Je devrais avoir l'habitude ! Habituez vous aussi !

Paroles paroles

27 juin 2016, 03h02, Esthro

En 1975 : on tuait dans les cités de Marseille des pompiers qui faisaient leur travail : grâce au regroupement familial, on avait hérité de la délinquance, ces phénomènes existaient assez régulièrement dans les cités, je peux témoigner. La haine antisémite était notoire mais non dévoilée sur le petit écran, c'était toujours à cause d'israël... Etc. , on connait l'argumentaire en 2001, Pierre andré Taguief avait écrit la nouvelle judéophobie, ce livre est une mine d'informations sur cette judéophobie actuellement animée qui par les indigènes, qui par les indignés, etc. Etc. à présent le danger est républicain, on se réveille... Ce réveil n'est il pas tardif ? Pourquoi les signes avant coureurs n'ont ils pas été pris en compte, pourquoi la politique française est elle si ambiguë ? En tant qu'ex formatrice d'enseignants, je doute hélas de ces plans qui veulent reformer les esprits. L'hydre était là depuis longtemps au moins 40 ans... Bon courage aux enseignants !

Le coeur fait le lien mais il a été détroné par Descartes

8 septembre 2016, 09h23, Chantal BRICHET-NIVOIT

Bonjour, le particularisme français ne tiendrait-il pas au fait que Descartes a séparé corps et esprit ? Lesquels sont reliés par le cœur, oublié trop souvent, et qui pourrait être le mouvement, de l'âme, e-motio (n), dont on ne tient plus compte en intellectualisant trop ; n'avons-nous pas oublié que notre corps nous parle d'avantage que les mots, car nous savons bien que nous pouvons nous mentir à nous-même ? L'état-providence n'a pas aidé à dé-responsabiliser les français qui voient leurs droits, oublant leurs devoirs, alors que nous sommes soumis à la loi qui devrait être le juste équilibre entre deux cotés, les deux faces de notre humanité, avec nos penchants différents ?

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • Les "Indigènes de la République"

    Une apologie du terrorisme (6min)

  • "Ils sont partout" de Y.Attal

    Un a priori négatif contre les juifs (8min)

  • Un plan d'action cohérent

    Un vent de révolte républicaine (5min)

L'organisateur

Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Gilles Clavreul - Délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme

Gilles CLAVREUL est préfet. Il est délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme en Conseil des Ministres le 26 novembre 2014, il est directement rattaché au Premier Ministre.

Antoine Mercier - Journaliste

Antoine Mercier, ancien journaliste à la rédaction de France Culture et présentateur du journal de 12h30, mène régulièrement des séries d'entretiens autour de la crise et de l'actualité avec des intellectuels.

Bibliographies des conférenciers

Antoine Mercier

Regards sur la crise, (Editions Hermann, 0)   Acheter

Un train parmi tant d'autres: 17 juillet 1942, (Le Cherche Midi , 0)   Acheter

Antoine Mercier, Vincent de Gaulejac

Manifeste pour sortir du mal-être au travail, (Desclée de Brouwer, 0)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers