Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

De l’Algérie à L’Olympia

Je suis resté l'enfant de Constantine (67 min)

Laurence Haziza - directrice du festival Jazz’n Klezmer, Enrico Macias - musicien
  • L’impossible retour en Algérie

    Le deuil impossible de tonton Raymond (17min)

  • Suzy, le grand amour

    Les débuts en France (11min)

  • Chanter en Israël

    et en Egypte pour Sadate (19min)

  • Proche des ashkénazes

    L’amour comme religion (20min)

Les documents (4)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Laurence Haziza - directrice du festival Jazz’n Klezmer

Enrico Macias - musicien

Enrico Macias est né Gaston Ghrenassia à Constantine en 1938. Il appartient à une famille juive de musiciens du malouf. Son père était violoniste dans l’orchestre de Raymond Leyris dit Cheikh Raymond (beau-père d'Enrico Macias), mais il apprend aussi la guitare avec des amis gitans, ce qui lui vaudra le pseudonyme du petit Enrico. D’abord instituteur en 1956, il rejoindra l’orchestre de Cheikh Raymond. La mort de ce dernier, assassiné en 1961, décide la famille Ghrenassia à quitter l’Algérie, le 29 juillet 1961, onze mois avant la fin de la guerre d'Algérie, alors qu’il allait célébrer son union avec Suzy, la fille de Raymond Leyris. Il monte à Paris afin de tenter sa chance en solo dans le monde de la chanson. Il fait la première partie d'un concert de Gilbert Bécaud. Sa première apparition télévisée s'effectuera dans l'émission "Cinq colonnes à la une" en 1962. Cette année là, sortira son premier disque "Ma maison, ma maison". Enrico Macias enchaîne très vite les succès, durant les années 60 et 70 avec les titres "Les filles de mon pays" ou encore "Les gens du nord". En 1980 il obtient le titre de "Chanteur de la paix" de l'ONU. Cinq ans après, Laurent FABIUS lui remet la Légion d'honneur. Engagé, Enrico Macias avait fait une tournée de réconciliation pendant les accords égyptiens entre Sadate et Begin, en 1978.  

Bibliographies des conférenciers

Enrico Macias & Al Orchestra, (Capitol, 2019, 0)   Acheter

La Vie Populaire, (Capitol, 2008, 0)   Acheter

Enrico Macias : Live A L'Olympia 2003, (Universal Music, 2004, 0)   Acheter

Un Berger Vient De Tomber, (Capitol, 2004, 0)   Acheter

Les Clefs, (Capitol, 2016, 0)   Acheter

L'oriental, (Parlophone, 2001, 0)   Acheter

Experience, de Enrico Macias et Tiken Jah Fakoly, (Capitol, 0)   Acheter

Olympia 1976, (Capitol, 2017, 0)   Acheter

Hommage à Cheik Raymond, (Capitol, 2004, 0)   Acheter

Et Johnny Chante L'Amour, (Capitol, 2004, 0)   Acheter

Voyage D'Une Mélodie , (Capitol, 2011, 0)   Acheter

Oranges Ameres, (Capitol, 2004, 0)   Acheter

Olympia 1972 & 1980, (Capitol, 2004, 0)   Acheter

Venez Tous Mes Amis, (Capitol, 2012, 0)   Acheter

Enrico Macias

L'envers du ciel bleu , (Cherche midi , 2015)   Acheter

Les millionnaires du dimanche, (Carisch musicom , 2012)   Acheter

Noel a Jérusalem , (Carisch musicom , 2012)   Acheter

Ouvre moi la porte , (Carisch musicom , 2012)   Acheter

Mon Algérie, (Plon, 2001)   Acheter

Non je n ai pas oublié, (Robert Laffont, 1982)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 29 novembre 2018
Commentaires ( 7 )

Souvenirs, souvenirs

24 janvier 2019, 10h00, sultan

Merci pour cet émouvant témoignage de nos chers pays de naissance : tlemcen, oujda...

Enrico Macias

24 janvier 2019, 13h04, Léon CHARLOT - leon.charlot@skynet.be

Monsieur Macias, Vous êtes un Sage, un Prophète au yeux du monde ; depuis le jour ou l'Abbé Orban mon prof de religion m'a annoncé qu'il allait assister expressément à votre spectacle à l'Olympia en 1. 964 (je pense ?), j'ai une sincère et profonde envie, sinon besoin, de vous rencontrer, vous parler... Un rêve de jeunesse : j'enviais tellement l'abbé... A l'aube de mes 73 ans, j'ai sincèrement toujours ce rêve, surtout après vous avoir entendu dans ce magnifique portrait de Akadem ! Quel hommage ! Quelle émotion ! Merci, Monsieur Macias pour ce que vous êtes et ce que vous transmettez au monde à travers votre esprit de famille, votre culture, votre religion et votre humanité. Respectueusement. Léon Charlot.

Les rythmes de la nostalgie

24 janvier 2019, 14h49, Yosef ben Israel

Quand j'étais enfants je n'aimais pas les chansons d'Enrico Macias. Ma grand-mère, elle, pleurait sur ses chansons, que je ne comprenais pas. Elle, était née à Constantine. Aujourd'hui voilà que mes yeux se brouillent en l'écoutant chanter et parler de ce pays qui a été celui de mes racines disparues. Pays que je n'ai pas connu. La France m'est plus étrangère que cette Constantite où ma souche est enterrée depuis des siècles et des siècles. Merci Enrico, merci d'avoir existé. Tu es tellement bon. Mon fils te ressemble par cette gentillesse qui place l'amour au dessus de tout. בהצלחה אחי.

J’ai toujours été fan de ma mère donc d’Enrico ; )

24 janvier 2019, 15h56, Gilles and Co

Cet homme faisait couler des larmes de nostalgie et de joie sur les joues de ma mère. J’ai quitté l’Algerie à 9 ans et toute ma vie je me suis nourris des chansons d’Enrico et et les récits de ma mère et de mon père et je suis devenu un enfant de Souk-Ahras (où je suis né) et de Constantine (que je ne connais pas !). Quand j’entends Enrico c’est l’Algerie de mes parents, c’est ma vie dont il a toujours fait partie, que je déroule. Enrico c’est la vie qui passe avec bonheur et la nostalgie qui m’envahit, depuis le 1ère jour Enrico mon Frère merci pour ce que tu donnes : du bonheur !

Merci

26 janvier 2019, 21h35, David Pariente

Merci Gaston pour toutes ces merveilleuses chansons pleines de soleil et d'humanité qui ont bercé plusieurs générations de déracinés.

L'exode d'Algérie et la foi en D.

30 janvier 2019, 16h00, Josiane Rouah

J'étais adolescente quand je suis arrivée d'Alger en France en 1962, et j'ai été bouleversée en écoutant pour la première fois "Adieu mon Pays". Les chansons d'Enrico ont accompagné toute mon adolescence et ma jeunesse, dans une ville de province. J'avais une amie chrétienne qui adorait ses chansons sans savoir qu'il était juif, sans savoir que je l'étais, sans savoir qu'elle rendait ainsi hommage à notre amitié, jusqu'au moment où j'ai été tellement déçue qu'elle révèle devant moi son antisémitisme en parlant de juifs qu'elle ne connaissait qu'à peine. Les chansons d'Enrico Macias m'ont aidée à reconnaître que je n'étais pas seule à vivre mon exode, et à le vivre avec son regard sur la France. Je suis complètement en phase avec ce que nous dit Enrico Macias concernant sa foi en D. Et son judaïsme qui passe par l'amour des autres et notre lien à eux ; si ce lien existe, alors on n'a pas besoin de religion et la religion doit servir à créér et maintenir ce lien. C'est tellement évident qu'on l'oublie Merci à vous Enrico Macias de nous le direet de nous le rappeler.

enrico macias

3 septembre 2020, 13h14, alex

Un homme de paix,d'amour que je connais plus de 50 ans.I love ENRICOMerci de me donner soln adresse mailShalolmRozenberg Alex de Bruxellesalrozen@hotmail.be

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Je suis resté l'enfant de Constantine

67 min

Laurence Haziza - directrice du festival Jazz’n Klezmer, Enrico Macias - musicien

Commentaires ( 7 )

Souvenirs, souvenirs

24 janvier 2019, 10h00, sultan

Merci pour cet émouvant témoignage de nos chers pays de naissance : tlemcen, oujda...

Enrico Macias

24 janvier 2019, 13h04, Léon CHARLOT - leon.charlot@skynet.be

Monsieur Macias, Vous êtes un Sage, un Prophète au yeux du monde ; depuis le jour ou l'Abbé Orban mon prof de religion m'a annoncé qu'il allait assister expressément à votre spectacle à l'Olympia en 1. 964 (je pense ?), j'ai une sincère et profonde envie, sinon besoin, de vous rencontrer, vous parler... Un rêve de jeunesse : j'enviais tellement l'abbé... A l'aube de mes 73 ans, j'ai sincèrement toujours ce rêve, surtout après vous avoir entendu dans ce magnifique portrait de Akadem ! Quel hommage ! Quelle émotion ! Merci, Monsieur Macias pour ce que vous êtes et ce que vous transmettez au monde à travers votre esprit de famille, votre culture, votre religion et votre humanité. Respectueusement. Léon Charlot.

Les rythmes de la nostalgie

24 janvier 2019, 14h49, Yosef ben Israel

Quand j'étais enfants je n'aimais pas les chansons d'Enrico Macias. Ma grand-mère, elle, pleurait sur ses chansons, que je ne comprenais pas. Elle, était née à Constantine. Aujourd'hui voilà que mes yeux se brouillent en l'écoutant chanter et parler de ce pays qui a été celui de mes racines disparues. Pays que je n'ai pas connu. La France m'est plus étrangère que cette Constantite où ma souche est enterrée depuis des siècles et des siècles. Merci Enrico, merci d'avoir existé. Tu es tellement bon. Mon fils te ressemble par cette gentillesse qui place l'amour au dessus de tout. בהצלחה אחי.

J’ai toujours été fan de ma mère donc d’Enrico ; )

24 janvier 2019, 15h56, Gilles and Co

Cet homme faisait couler des larmes de nostalgie et de joie sur les joues de ma mère. J’ai quitté l’Algerie à 9 ans et toute ma vie je me suis nourris des chansons d’Enrico et et les récits de ma mère et de mon père et je suis devenu un enfant de Souk-Ahras (où je suis né) et de Constantine (que je ne connais pas !). Quand j’entends Enrico c’est l’Algerie de mes parents, c’est ma vie dont il a toujours fait partie, que je déroule. Enrico c’est la vie qui passe avec bonheur et la nostalgie qui m’envahit, depuis le 1ère jour Enrico mon Frère merci pour ce que tu donnes : du bonheur !

Merci

26 janvier 2019, 21h35, David Pariente

Merci Gaston pour toutes ces merveilleuses chansons pleines de soleil et d'humanité qui ont bercé plusieurs générations de déracinés.

L'exode d'Algérie et la foi en D.

30 janvier 2019, 16h00, Josiane Rouah

J'étais adolescente quand je suis arrivée d'Alger en France en 1962, et j'ai été bouleversée en écoutant pour la première fois "Adieu mon Pays". Les chansons d'Enrico ont accompagné toute mon adolescence et ma jeunesse, dans une ville de province. J'avais une amie chrétienne qui adorait ses chansons sans savoir qu'il était juif, sans savoir que je l'étais, sans savoir qu'elle rendait ainsi hommage à notre amitié, jusqu'au moment où j'ai été tellement déçue qu'elle révèle devant moi son antisémitisme en parlant de juifs qu'elle ne connaissait qu'à peine. Les chansons d'Enrico Macias m'ont aidée à reconnaître que je n'étais pas seule à vivre mon exode, et à le vivre avec son regard sur la France. Je suis complètement en phase avec ce que nous dit Enrico Macias concernant sa foi en D. Et son judaïsme qui passe par l'amour des autres et notre lien à eux ; si ce lien existe, alors on n'a pas besoin de religion et la religion doit servir à créér et maintenir ce lien. C'est tellement évident qu'on l'oublie Merci à vous Enrico Macias de nous le direet de nous le rappeler.

enrico macias

3 septembre 2020, 13h14, alex

Un homme de paix,d'amour que je connais plus de 50 ans.I love ENRICOMerci de me donner soln adresse mailShalolmRozenberg Alex de Bruxellesalrozen@hotmail.be

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • L’impossible retour en Algérie

    Le deuil impossible de tonton Raymond (17min)

  • Suzy, le grand amour

    Les débuts en France (11min)

  • Chanter en Israël

    et en Egypte pour Sadate (19min)

  • Proche des ashkénazes

    L’amour comme religion (20min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 29 novembre 2018
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Laurence Haziza - directrice du festival Jazz’n Klezmer

Enrico Macias - musicien

Enrico Macias est né Gaston Ghrenassia à Constantine en 1938. Il appartient à une famille juive de musiciens du malouf. Son père était violoniste dans l’orchestre de Raymond Leyris dit Cheikh Raymond (beau-père d'Enrico Macias), mais il apprend aussi la guitare avec des amis gitans, ce qui lui vaudra le pseudonyme du petit Enrico. D’abord instituteur en 1956, il rejoindra l’orchestre de Cheikh Raymond. La mort de ce dernier, assassiné en 1961, décide la famille Ghrenassia à quitter l’Algérie, le 29 juillet 1961, onze mois avant la fin de la guerre d'Algérie, alors qu’il allait célébrer son union avec Suzy, la fille de Raymond Leyris. Il monte à Paris afin de tenter sa chance en solo dans le monde de la chanson. Il fait la première partie d'un concert de Gilbert Bécaud. Sa première apparition télévisée s'effectuera dans l'émission "Cinq colonnes à la une" en 1962. Cette année là, sortira son premier disque "Ma maison, ma maison". Enrico Macias enchaîne très vite les succès, durant les années 60 et 70 avec les titres "Les filles de mon pays" ou encore "Les gens du nord". En 1980 il obtient le titre de "Chanteur de la paix" de l'ONU. Cinq ans après, Laurent FABIUS lui remet la Légion d'honneur. Engagé, Enrico Macias avait fait une tournée de réconciliation pendant les accords égyptiens entre Sadate et Begin, en 1978.  

Bibliographies des conférenciers

Enrico Macias & Al Orchestra, , (Capitol, 2019, 0)   Acheter

La Vie Populaire, , (Capitol, 2008, 0)   Acheter

Enrico Macias : Live A L'Olympia 2003, , (Universal Music, 2004, 0)   Acheter

Un Berger Vient De Tomber, , (Capitol, 2004, 0)   Acheter

Les Clefs, , (Capitol, 2016, 0)   Acheter

L'oriental, , (Parlophone, 2001, 0)   Acheter

Experience, de Enrico Macias et Tiken Jah Fakoly, , (Capitol, 0)   Acheter

Olympia 1976, , (Capitol, 2017, 0)   Acheter

Hommage à Cheik Raymond, , (Capitol, 2004, 0)   Acheter

Et Johnny Chante L'Amour, , (Capitol, 2004, 0)   Acheter

Voyage D'Une Mélodie , , (Capitol, 2011, 0)   Acheter

Oranges Ameres, , (Capitol, 2004, 0)   Acheter

Olympia 1972 & 1980, , (Capitol, 2004, 0)   Acheter

Venez Tous Mes Amis, , (Capitol, 2012, 0)   Acheter

Enrico Macias

L'envers du ciel bleu , , (Cherche midi , 2015)   Acheter

Les millionnaires du dimanche, , (Carisch musicom , 2012)   Acheter

Noel a Jérusalem , , (Carisch musicom , 2012)   Acheter

Ouvre moi la porte , , (Carisch musicom , 2012)   Acheter

Mon Algérie, , (Plon, 2001)   Acheter

Non je n ai pas oublié, , (Robert Laffont, 1982)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers