Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

Après le 13 novembre

"L'islam est d'essence violente" (22 min)

Ruben Honigmann - journaliste, Daniel Sibony - psychanalyste, écrivain
  • La violence intrinsèque de l'islam

    Comprendre la structure, relire les textes (7min)

  • Le jeu des culpabilités

    Penser la situation contemporaine (7min)

  • L'islam et les Juifs

    A l'horizon d'une soumission (8min)

Les documents (8)
Les conférenciers
Biographie des conférenciers

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Daniel Sibony - psychanalyste, écrivain

Daniel Sibony est né en 1942 à Marrakech. Il émigre à Paris à l'âge 13 ans. Il suit des études de mathématiques, licence puis doctorat d'Etat. Il est maître de conférence à 25 ans en juin 1967. Il devient professeur d’Université en mathématiques jusqu'en 2002. Entre-temps, il poursuit des études de philosophie, licence, puis doctorat d'Etat en 1985, avec notamment Emmanuel Lévinas et Jean-Toussaint Desanti. Il devient psychanalyste à 32 ans après une formation avec Lacan et son école.Daniel Sibony a publié de nombreux ouvrages dont Islam, phobie culpabilité (2013) et Fantasmes d'artistes (2014).

Page personnelle

Bibliographies des conférenciers

Daniel Sibony

Un coeur nouveau, (Odile Jacob, 2019)   Acheter

Un amour radical , (Odile Jacob, 2018)   Acheter

Coran et Bibles , (Odile Jacob , 2017)   Acheter

Question d'être , (Odile Jacob , 2015)   Acheter

Fantasmes d'artistes, (Odile Jacob, 2014)   Acheter

Islam, phobie culpabilité, (Odile Jacob, 2013)   Acheter

De l'identité à l'existence ; l'apport du peuple juif, (Odile Jacob , 2012)   Acheter

Les Sens du rire et de l'humour, (Odile Jacob, 2010)   Acheter

La haine du désir, (Christian Bourgois, 2008)   Acheter

L'enjeu d'exister: analyse des thérapies, (Seuil, 2007)   Acheter

Nom de Dieu. Par-delà les trois monothéismes, (Seuil, 2006)   Acheter

Lectures bibliques: premières approches, (Odile Jacob, 2006)   Acheter

Création : essai sur l'art contemporain, (Seuil, 2005)   Acheter

L'Enigme antisémite, (Seuil, 2004)   Acheter | Emprunter

Entre-Deux, (Seuil, 2003)   Acheter

Proche-Orient, psychanalyse d'un conflit, (Seuil, 2003)   Acheter

Psychanalyse et Judaïsme, (Flammarion, 2001)   Acheter | Emprunter

Judaïsme et sexualité, (L'Esprit du Temps,), 2001)   Acheter

Don de soi ou partage de soi ? Le drame Lévinas, (Odile Jacob, 2000)   Emprunter

Psychopathologie de l'actuel, (Seuil, 1999)   Acheter

Le Jeu et La Passe, (Seuil, 1997)   Emprunter

Les trois monothéismes - Juifs, chrétiens, musulmans entre leurs sources et leurs destins, (Seuil, 1992)   Acheter | Emprunter

La Juive, une transmission d'inconscient, (Grasset, 1983)   Acheter

L'autre incastrable, psychanalyse-écritures, (Seuil, 1978)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Daniel Sibony

Trois monothéismes , Juifs, Chrétiens, Musulmans. Entre leurs sources et leurs destins , (Points Essais , 1997)   Acheter

Daniel Sibony

Islam, phobie, culpabilité , (Odile Jacob, 2013)   Acheter

Daniel Sibony

Le Grand Malentendu, Islam, Israël, Occident, (Odile Jacob , 2015)   Acheter

Daniel Sibony

Question d'être , Entre Bible et Heidegger , (Odile Jacob , 2015)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 2 décembre 2015
Commentaires ( 20 )

"L'islam est d'essence violente"

10 décembre 2015, 10h49, popi soudure

Une vérité politiquement et religieusement très incorrect ! Mais qui commence a fissurer les digues de la bienséance et de la pensée unique des médias et autres élites SUR ce DÉLICAT SUJET qui est L'ISLAM et son rapport a la violence... Merci a AKADEM !

Analyse subtile

10 décembre 2015, 16h08, Elhadad

Merci à Daniel Sibony. Son discours, plus savant qu'il n'y paraît, aide à voir la réalité de notre époque, une réalité plus complexe qu'on veut bien se la représenter généralement. Ne pas rejeter les Musulmans dans l'extrémisme en les accusant indistinctement d'être violents, mais ne pas non plus adopter la devise soporifique "padamalgam". Mettre en place dans les pays d'occident un état d'esprit, des conditions sociales, qui aideraient les Musulmans à voir courageusement leurs textes sacrés tels qu'ils sont, des textes source de violence. Appliquer courageusement les lois de la République en particulier celles qui répriment l'expression de la violence, c'est alors que les Musulmans éclairés entreront pleinement dans le "vivre ensemble", conquête inestimable de la civilisation occidentale.

Partage d'un pensée ouverte

10 décembre 2015, 16h09, Alex

La recherche du "vivre ensemble" par l'analyse de moments de vie humaine où s'entre mêle idéologie, rapport de pouvoir et de partage. Il prends du temps pour risquer un avis sur un sujet délicat : l'importance de la religion au sein des sociétés passées et actuelles, et peut-être nous sensibiliser sur certaines causes qui limitent les libertés individuelles. Merci pour ce temps d'Education Populaire.

Toute l'importance de l'intelligence éthique

10 décembre 2015, 21h16, Bernaerts

Grand merci Daniel Sibony, toujours aussi généreux de lumière et d'énergie que seule permet le développement de l'intelligence éthique, si rare dans les médias qui préfèrent le sirop.

Pas d'accord

11 décembre 2015, 09h25, Morgenstern

J'aime beaucoup le discours de Daniel Sibony, mais il s'est livré là à un tour de passe passe. Quand on lui fait remarquer à juste raison que des passages bibliques recèlent de nombreux passages qui appellent à une violence meurtrière : lapidation par exemple, il se défile en disant : "certes mais cette violence est dirigée sur les juifs eux-mêmes pas sur les autres nations". Sans doute, mais suffit il de dire cela pour évacuer la question ? Quand on lit un texte violent d'essence coranique on va l'interpréter dans un sens littéral sous prétexte que c'est de cette façon que certains le comprenne. Quand on lit un texte violent d'essence biblique, on va l'interpréter dans sa non littéralité car sinon cela violerait les valeurs humanistes qui nous animent. Il y a là, un problème de méthode, une contradiction et ce n'est pas acceptable, tenable. Je n'ai pas la prétention d'être un grand savant mais je voudrais ajouter deux autres éléments : - il y a un contexte historique, culturel commun à ces deux textes, ils sont nés au moyen orient, par exemple, la polygamie est une chose acceptée, tolérée ou reconnue. Elle fait parti du substrat culturel, historique du moyen orient et il y est fait référence dans la bible et dans le coran. Il en est de même de l'esclavage. - cette violence, on parle de colère divine, qui peut être meurtrière, n'est elle pas une expression anthropomorphique pour exprimer les pulsions qui peuvent animer un être, un individu, un peuple ? Si on dit que le judaïsme n'est pas la religion de la bible, mais celle de son interprétation, cette approche ne pourrait elle pas s'appliquer aussi au coran ? Qui faut il juger, le texte ou son lecteur ?

Coran -bible : équilibre des violences ?

11 décembre 2015, 13h29, Nimbus

Apparemment certains n'ont toujours pas saisi le hiatus qu'il y a dans les deux corpus, en terme de résonnance dans l'actualité ; si la Bible prônait la violence contre les Hittites, elle ne mentionne pas les musulmans. Cette absence est littérale et métaphorique. La violence "biblique " ne concerne pas notre actualité, et n'est pas recyclable sans grande torsion interprétative. Le Coran nomme l'autre, et l'autre comme ennemi à combattre, et il se trouve que cet Autre : juif ou chrétien est un ennemi clairement désigné, qui aujourd'hui le reste, moyennant une interprétation littérale. Il ya donc une actualité toujours possible du ciblage du non musulman comme ennemi à supprimer. Il faudrait de la métaphore autrement dit pour échapper à cette littéralité, qui oriente le rapport au texte, d'autant plus que la géopolitique et les gourous s'en mêlent. Cette mise en equivalence des Textes face à la violence qui leur serait inhérente, est une position courante, mais qui fait l'économie de cette évidence.

Islam

11 décembre 2015, 19h11, P. Geay

Attention à ne pas instrumentaliser la situation pour faire de l'islam une idéologie intrinsèquement violente et donc dangereuse suivant la théorie du choc des civilisations, l'essence de l'islam c'est le soufisme !

Justesse

12 décembre 2015, 16h12, Esthero

Merci à daniel sibony pour la justesse de ces pensées. Alors que le journaliste vise une pensée manichéenne du juif en terre arabe et du juif en terre d'occident... Qui est plus que fausse, Daniel sibony a su replacer celui ci dans une juste mesure, pensons aux juifs du pape protégés... Et ceux des pays arabes, à part quelques chefs juifs qui ont su tirer avantage de leurs jeux, le sort des juifs en terre arabe n'était absolument pas et j'insiste absolument pas enviable, meme en Tunisie, pays assez démocratique, non... Franchement, la république française, donc l'Occident a plus aide les juifs en France que les juifs dhimmis des pays arabes... C'est proprement scandaleux de continuer à instiller ces manichéismes... Non et non les juifs en terre arabes et notamment les femmes, j'insiste, n'avaient qu'un statut de rien, entendez, de rien... Ce qui n'est pas le cas en France...

Islam

13 décembre 2015, 17h48, maiha

Que de bavardages, alors que certains semblent oublier la violence de l'occident et le fait que l'on a été heureux dans les pays du Maghreb et autres.

Je vous suis

16 décembre 2015, 11h05, cyth

Je lis vos livres et votre façon de voir m'éclaire, ce commentaire sur l'actualité aussi. Je vous remercie. Mais pourquoi ne vous entend on pas plus souvent dans les "médias" qui nous abreuvent le plus souvent de discours coupables ?.

Les juifs dans les pays arabes

16 décembre 2015, 15h30, esthero

L'histoire viendra remettre de l'ordre dans les ressentis des uns et es autres... les juifs des pays arabes sont partis pour de multiples raisons, Georges Bensoussan en déjà énuméré un certain nombre... Et on peut noter aussi dans le livre de Wienstock, les tribulations des juifs dans ces pays... On ne peut pas prétendre que la vie était sereine !

Les peuples à la recherche de leurs identités

17 décembre 2015, 14h45, yakovgug

Il faut bien qu'a l'approche de l'Ere Messianique chacun cherche et trouve son Identité Comme d'habitude Israel en tant qu'educateur, Rav, psychanalyste, medecin de l'humanité donne l'exemple retournant à sa terre et à son D. Ieu. Mais ce processus concerne l'humanité toute entière assoifée de SENS cad de spiritualité VRAIE qu'elle n'a pas 1) l'Identité d'Ismael en tant qu'archetype biblique de l'islam est claire Genése chap 16, v 12 : "Péré Adam =sauvage homme, sa main sera contre tous et la main de tous contre lui" 2) La cause de la violence islamique est claire dans la bible puisque Sarah elle-meme humiliée par sa servante Agar va la faire souffrir alors qu'elle est enceinte d'Ismael "Vateanea Sarah vativrah=Sarah l'a faite souffrir (traduction rabbinat=humilier). Il est clair, selon moi, que le foetus a grandi dans cette souffrance et que ce trauma s'exteriorisera plus tard par la violence (voir les propheties du Zohar Vayera sur ses guerres contre Israel à la fin des temps) On comprends cette constante volonté d'Ismael d'humilier et de soumettre le juif (et l'autre) dans toutes les générations et cela sort finalement avec daech car c'est la fin d'un mensonge. 3) Le processus du "Tri" entre le vrai et le faux, le bien et le mal se fait lentement chez les musulmans. Accepter la Bible c'est accepter d'etre le fils de la servante, c'est dur car c'est la base du complexe, mais accepter les 7 lois de noé et le statut de "Ger Tochav" en Israel c'est possible avec les avantages. 4) l'Occident privé de spiritualité va à sa perte sans identité (Malraux l'avait senti). L'ange de la France c'est Mikael, l'ange de la bonté d'ou l'acceuil de l'autre, du pauvre, de l'emigrant mais comme l'a dit D. Sibony pas dans le style chretien de tendre la joue et de se culpabiliser. Il faut l'equilibre entre la bonté et la dureté c'est la sphère de Tiferet =la misericorde vertu de Jacob (voir Kabala et hassidout). Donc le juif Jacob a du boulot : amener tout ce monde la au but par les lumières que D. =l'Etre lui a révelé

Interessant

22 décembre 2015, 20h24, abraham

Interessant.

Violence et Bible

4 janvier 2016, 11h10, Yoram

Comment peut-on dire que la violence dans les textes de la Torah est tournée seulement contre les Hébreux ? L'invité de cette émission ignore-t-il le livre de Josué ? Et si le Dieu de la Torah est sévère avec son peuple, peut-on imaginer qu'il sera doux avec les Nations ? N'y a-t-il pas un extrémisme juif qui se nourrit des textes de notre tradition à des fins violentes ? Il faut savoir balayer devant sa porte et ne pas pointer la violence des autres en ignorant superbement celle qui gît en notre sein.

IslamoParanoiaque !

22 janvier 2016, 12h23, Jaafar

Bonjour, Je commente rarement mais il y a matière là d'agir pour rééduquer ce prélat pseudo-intellectuel ! Dans le livre de l’Exode (15, 3), il est nommé «le Maître des batailles». Le livre des Nombres retentit de sa fureur quand il ordonne à Moïse de venger la tribu des Madianites, dont les femmes avaient séduit les enfants d'Israël et fait adopter le culte des idoles : «N’épargnez ni les enfants mâles, ni toute femme qui a connu un homme par cohabitation» (Nombres 31, 16). D'abord, je ne veux pas rentrer dans cette compétition comparative des textes, le coran, la bible et tous les livres sacrés sont un mélange de sagesses et de violences. C'est un signe de cécité et de suffisance que de vouloir incriminer un livre sans l'autre. Une partialité qui fausse la qualité intellectuelle ! Si on suppose qu'ignorer tout de l'Islam est une qualité ! (Ce monsieur ne connait même pas la définition du statut de Dhimmitude et la portée de l'impôt appelé "dima", pourquoi elle a été instauré ? Dans quel contexte ?) Ce monsieur nous explique l'Islam à travers le Hamas, les tueries de Paris avec les textes fondateurs ! Encore un obsédé de l'Islam qui parle à lui même ! Exposé malsain sans nuances, sans subtilités. Puis je ne parle pas de ses généralisations monolithiques sur une religion qui ne l'est pas. Les religions et les spiritualités, les livres et leurs exégèses sont des choses distinctes. Et s'il fallait faire abstraction du contexte des révélations pour notre esprit contemporain, alors il faudrait incriminer les livres sacrés et les interdire dans toute démocratie ! Et pour info, Ismael, Isaac, Sarah et Agar (paix sur eux-elles) sont des êtres de lumières exemples d'amour dans la tradition musulmane, car ils ont réussi à dépasser cette médiocrité de l'esprit haineux et accusateur qui anime encore les foules en 2016! Sinon, ce monsieur, au bout du processus, offre le terreau de la guerre islamo-juive ! Il nous faut seulement un média aux mêmes intérêts ! Et le dessein est complet ! Quel est la différence entre l'idéologue du hamas et cet idéologue ? Les 2 pensent que l'autre est porteur de violences et haines ! Croyez moi, ce n'est pas avec ces gens qu'on construit le vivre ensemble ! Salam Shalom.

R. Honigmann

10 mars 2016, 20h14, Venya

Cher R. Honigmann, êtes-vous sûr que, comme vous le déclarez à 11'25'' : "... Pendant 2000 ans l'Occident ne s'est pas empêché d'imposer sa loi partout... " ?

Non, l’Islam n’est pas une religion de paix

18 mai 2016, 02h20, Eitan

Quand un imam le dit dans Le Courrier du Maghreb : http : //lecourrierdumaghrebetdelorient. Info/islam/islam-interview-deuxieme-partie-la-parole-est-aux-salafistes/, sera-t-il entendu plus que Daniel Sibony ?

Ternaire.

27 janvier 2017, 10h31, G.Collet

Si vous me permettez d'écrire que l'homme est fait d'un corps, d'une âme et d'un esprit... Il deviendra simple d'écrire alors que, si le judaïsme est une "religion" de l'esprit, si le christianisme est une religion de l'âme et bien l'islam est bien la religion du corps... Soit de la puissance donc. Ce qu'énonce M. Sibony de manière limpide.

Islam est d essence violente avec Daniel SIBONY

24 août 2017, 11h26, aretzmarie@yahoo.fr

J'ai été frappé en lisant le Coran de la rareté des mots aimer (pas un seul pr le prochain) et Amour... En comparaison des centaines de fois dans le 1er testament et l'évangile. De plus, Mahomet répète à chaque sourate qu'il n'est pas menteur, imposteur, magicien et cela devient suspect. Cette insistance a vouloir être RECONNU, me rappelle que les Arabes "se disent" descendants de Ismaël (nulle trace dans la bible d'ailleurs !)Cette identification à ce personnage qui a été REJETE par son père Abraham et la jalousie par rapport à Isaac choisi par Dieu est éloquent... Ceci est une piste de réflexion... Sans oublier qu'il y a une bénédiction particulière pour eux ! Les deux frères se retrouveront à l’enterrement du Père Abraham quand chacun aura trouvé sa place !

Islam est d essence violente avec Daniel SIBONY

24 août 2017, 12h59, LEANDRI M

Il y a de la violence en chacun de nous... Et ce qui me pose problème est qu'avec des textes violents à certains endroits, certains arrivent à trouver le chemin de l'amour... Et qu'avec un texte plein d'amour comme l'évangile- (Dieu au travers de Jésus a pris SUR LUI TOUTE LA VOILENCE DU MONDE pour nous délivrer)... Certains l'ont compris et sont pacifiés et d'autres ont utilisé ce texte pour faire des horreurs... Le texte ne serait-il que prétexte ? Mais c'est bien de sortir tout cela et de discuter ouvertement, cela doit nous faire avancer... Je l'espère. Merci pour le dialogue ou le tria-logue : vous, eux et moi.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

"L'islam est d'essence violente"

22 min

Ruben Honigmann - journaliste, Daniel Sibony - psychanalyste, écrivain

Commentaires ( 20 )

"L'islam est d'essence violente"

10 décembre 2015, 10h49, popi soudure

Une vérité politiquement et religieusement très incorrect ! Mais qui commence a fissurer les digues de la bienséance et de la pensée unique des médias et autres élites SUR ce DÉLICAT SUJET qui est L'ISLAM et son rapport a la violence... Merci a AKADEM !

Analyse subtile

10 décembre 2015, 16h08, Elhadad

Merci à Daniel Sibony. Son discours, plus savant qu'il n'y paraît, aide à voir la réalité de notre époque, une réalité plus complexe qu'on veut bien se la représenter généralement. Ne pas rejeter les Musulmans dans l'extrémisme en les accusant indistinctement d'être violents, mais ne pas non plus adopter la devise soporifique "padamalgam". Mettre en place dans les pays d'occident un état d'esprit, des conditions sociales, qui aideraient les Musulmans à voir courageusement leurs textes sacrés tels qu'ils sont, des textes source de violence. Appliquer courageusement les lois de la République en particulier celles qui répriment l'expression de la violence, c'est alors que les Musulmans éclairés entreront pleinement dans le "vivre ensemble", conquête inestimable de la civilisation occidentale.

Partage d'un pensée ouverte

10 décembre 2015, 16h09, Alex

La recherche du "vivre ensemble" par l'analyse de moments de vie humaine où s'entre mêle idéologie, rapport de pouvoir et de partage. Il prends du temps pour risquer un avis sur un sujet délicat : l'importance de la religion au sein des sociétés passées et actuelles, et peut-être nous sensibiliser sur certaines causes qui limitent les libertés individuelles. Merci pour ce temps d'Education Populaire.

Toute l'importance de l'intelligence éthique

10 décembre 2015, 21h16, Bernaerts

Grand merci Daniel Sibony, toujours aussi généreux de lumière et d'énergie que seule permet le développement de l'intelligence éthique, si rare dans les médias qui préfèrent le sirop.

Pas d'accord

11 décembre 2015, 09h25, Morgenstern

J'aime beaucoup le discours de Daniel Sibony, mais il s'est livré là à un tour de passe passe. Quand on lui fait remarquer à juste raison que des passages bibliques recèlent de nombreux passages qui appellent à une violence meurtrière : lapidation par exemple, il se défile en disant : "certes mais cette violence est dirigée sur les juifs eux-mêmes pas sur les autres nations". Sans doute, mais suffit il de dire cela pour évacuer la question ? Quand on lit un texte violent d'essence coranique on va l'interpréter dans un sens littéral sous prétexte que c'est de cette façon que certains le comprenne. Quand on lit un texte violent d'essence biblique, on va l'interpréter dans sa non littéralité car sinon cela violerait les valeurs humanistes qui nous animent. Il y a là, un problème de méthode, une contradiction et ce n'est pas acceptable, tenable. Je n'ai pas la prétention d'être un grand savant mais je voudrais ajouter deux autres éléments : - il y a un contexte historique, culturel commun à ces deux textes, ils sont nés au moyen orient, par exemple, la polygamie est une chose acceptée, tolérée ou reconnue. Elle fait parti du substrat culturel, historique du moyen orient et il y est fait référence dans la bible et dans le coran. Il en est de même de l'esclavage. - cette violence, on parle de colère divine, qui peut être meurtrière, n'est elle pas une expression anthropomorphique pour exprimer les pulsions qui peuvent animer un être, un individu, un peuple ? Si on dit que le judaïsme n'est pas la religion de la bible, mais celle de son interprétation, cette approche ne pourrait elle pas s'appliquer aussi au coran ? Qui faut il juger, le texte ou son lecteur ?

Coran -bible : équilibre des violences ?

11 décembre 2015, 13h29, Nimbus

Apparemment certains n'ont toujours pas saisi le hiatus qu'il y a dans les deux corpus, en terme de résonnance dans l'actualité ; si la Bible prônait la violence contre les Hittites, elle ne mentionne pas les musulmans. Cette absence est littérale et métaphorique. La violence "biblique " ne concerne pas notre actualité, et n'est pas recyclable sans grande torsion interprétative. Le Coran nomme l'autre, et l'autre comme ennemi à combattre, et il se trouve que cet Autre : juif ou chrétien est un ennemi clairement désigné, qui aujourd'hui le reste, moyennant une interprétation littérale. Il ya donc une actualité toujours possible du ciblage du non musulman comme ennemi à supprimer. Il faudrait de la métaphore autrement dit pour échapper à cette littéralité, qui oriente le rapport au texte, d'autant plus que la géopolitique et les gourous s'en mêlent. Cette mise en equivalence des Textes face à la violence qui leur serait inhérente, est une position courante, mais qui fait l'économie de cette évidence.

Islam

11 décembre 2015, 19h11, P. Geay

Attention à ne pas instrumentaliser la situation pour faire de l'islam une idéologie intrinsèquement violente et donc dangereuse suivant la théorie du choc des civilisations, l'essence de l'islam c'est le soufisme !

Justesse

12 décembre 2015, 16h12, Esthero

Merci à daniel sibony pour la justesse de ces pensées. Alors que le journaliste vise une pensée manichéenne du juif en terre arabe et du juif en terre d'occident... Qui est plus que fausse, Daniel sibony a su replacer celui ci dans une juste mesure, pensons aux juifs du pape protégés... Et ceux des pays arabes, à part quelques chefs juifs qui ont su tirer avantage de leurs jeux, le sort des juifs en terre arabe n'était absolument pas et j'insiste absolument pas enviable, meme en Tunisie, pays assez démocratique, non... Franchement, la république française, donc l'Occident a plus aide les juifs en France que les juifs dhimmis des pays arabes... C'est proprement scandaleux de continuer à instiller ces manichéismes... Non et non les juifs en terre arabes et notamment les femmes, j'insiste, n'avaient qu'un statut de rien, entendez, de rien... Ce qui n'est pas le cas en France...

Islam

13 décembre 2015, 17h48, maiha

Que de bavardages, alors que certains semblent oublier la violence de l'occident et le fait que l'on a été heureux dans les pays du Maghreb et autres.

Je vous suis

16 décembre 2015, 11h05, cyth

Je lis vos livres et votre façon de voir m'éclaire, ce commentaire sur l'actualité aussi. Je vous remercie. Mais pourquoi ne vous entend on pas plus souvent dans les "médias" qui nous abreuvent le plus souvent de discours coupables ?.

Les juifs dans les pays arabes

16 décembre 2015, 15h30, esthero

L'histoire viendra remettre de l'ordre dans les ressentis des uns et es autres... les juifs des pays arabes sont partis pour de multiples raisons, Georges Bensoussan en déjà énuméré un certain nombre... Et on peut noter aussi dans le livre de Wienstock, les tribulations des juifs dans ces pays... On ne peut pas prétendre que la vie était sereine !

Les peuples à la recherche de leurs identités

17 décembre 2015, 14h45, yakovgug

Il faut bien qu'a l'approche de l'Ere Messianique chacun cherche et trouve son Identité Comme d'habitude Israel en tant qu'educateur, Rav, psychanalyste, medecin de l'humanité donne l'exemple retournant à sa terre et à son D. Ieu. Mais ce processus concerne l'humanité toute entière assoifée de SENS cad de spiritualité VRAIE qu'elle n'a pas 1) l'Identité d'Ismael en tant qu'archetype biblique de l'islam est claire Genése chap 16, v 12 : "Péré Adam =sauvage homme, sa main sera contre tous et la main de tous contre lui" 2) La cause de la violence islamique est claire dans la bible puisque Sarah elle-meme humiliée par sa servante Agar va la faire souffrir alors qu'elle est enceinte d'Ismael "Vateanea Sarah vativrah=Sarah l'a faite souffrir (traduction rabbinat=humilier). Il est clair, selon moi, que le foetus a grandi dans cette souffrance et que ce trauma s'exteriorisera plus tard par la violence (voir les propheties du Zohar Vayera sur ses guerres contre Israel à la fin des temps) On comprends cette constante volonté d'Ismael d'humilier et de soumettre le juif (et l'autre) dans toutes les générations et cela sort finalement avec daech car c'est la fin d'un mensonge. 3) Le processus du "Tri" entre le vrai et le faux, le bien et le mal se fait lentement chez les musulmans. Accepter la Bible c'est accepter d'etre le fils de la servante, c'est dur car c'est la base du complexe, mais accepter les 7 lois de noé et le statut de "Ger Tochav" en Israel c'est possible avec les avantages. 4) l'Occident privé de spiritualité va à sa perte sans identité (Malraux l'avait senti). L'ange de la France c'est Mikael, l'ange de la bonté d'ou l'acceuil de l'autre, du pauvre, de l'emigrant mais comme l'a dit D. Sibony pas dans le style chretien de tendre la joue et de se culpabiliser. Il faut l'equilibre entre la bonté et la dureté c'est la sphère de Tiferet =la misericorde vertu de Jacob (voir Kabala et hassidout). Donc le juif Jacob a du boulot : amener tout ce monde la au but par les lumières que D. =l'Etre lui a révelé

Interessant

22 décembre 2015, 20h24, abraham

Interessant.

Violence et Bible

4 janvier 2016, 11h10, Yoram

Comment peut-on dire que la violence dans les textes de la Torah est tournée seulement contre les Hébreux ? L'invité de cette émission ignore-t-il le livre de Josué ? Et si le Dieu de la Torah est sévère avec son peuple, peut-on imaginer qu'il sera doux avec les Nations ? N'y a-t-il pas un extrémisme juif qui se nourrit des textes de notre tradition à des fins violentes ? Il faut savoir balayer devant sa porte et ne pas pointer la violence des autres en ignorant superbement celle qui gît en notre sein.

IslamoParanoiaque !

22 janvier 2016, 12h23, Jaafar

Bonjour, Je commente rarement mais il y a matière là d'agir pour rééduquer ce prélat pseudo-intellectuel ! Dans le livre de l’Exode (15, 3), il est nommé «le Maître des batailles». Le livre des Nombres retentit de sa fureur quand il ordonne à Moïse de venger la tribu des Madianites, dont les femmes avaient séduit les enfants d'Israël et fait adopter le culte des idoles : «N’épargnez ni les enfants mâles, ni toute femme qui a connu un homme par cohabitation» (Nombres 31, 16). D'abord, je ne veux pas rentrer dans cette compétition comparative des textes, le coran, la bible et tous les livres sacrés sont un mélange de sagesses et de violences. C'est un signe de cécité et de suffisance que de vouloir incriminer un livre sans l'autre. Une partialité qui fausse la qualité intellectuelle ! Si on suppose qu'ignorer tout de l'Islam est une qualité ! (Ce monsieur ne connait même pas la définition du statut de Dhimmitude et la portée de l'impôt appelé "dima", pourquoi elle a été instauré ? Dans quel contexte ?) Ce monsieur nous explique l'Islam à travers le Hamas, les tueries de Paris avec les textes fondateurs ! Encore un obsédé de l'Islam qui parle à lui même ! Exposé malsain sans nuances, sans subtilités. Puis je ne parle pas de ses généralisations monolithiques sur une religion qui ne l'est pas. Les religions et les spiritualités, les livres et leurs exégèses sont des choses distinctes. Et s'il fallait faire abstraction du contexte des révélations pour notre esprit contemporain, alors il faudrait incriminer les livres sacrés et les interdire dans toute démocratie ! Et pour info, Ismael, Isaac, Sarah et Agar (paix sur eux-elles) sont des êtres de lumières exemples d'amour dans la tradition musulmane, car ils ont réussi à dépasser cette médiocrité de l'esprit haineux et accusateur qui anime encore les foules en 2016! Sinon, ce monsieur, au bout du processus, offre le terreau de la guerre islamo-juive ! Il nous faut seulement un média aux mêmes intérêts ! Et le dessein est complet ! Quel est la différence entre l'idéologue du hamas et cet idéologue ? Les 2 pensent que l'autre est porteur de violences et haines ! Croyez moi, ce n'est pas avec ces gens qu'on construit le vivre ensemble ! Salam Shalom.

R. Honigmann

10 mars 2016, 20h14, Venya

Cher R. Honigmann, êtes-vous sûr que, comme vous le déclarez à 11'25'' : "... Pendant 2000 ans l'Occident ne s'est pas empêché d'imposer sa loi partout... " ?

Non, l’Islam n’est pas une religion de paix

18 mai 2016, 02h20, Eitan

Quand un imam le dit dans Le Courrier du Maghreb : http : //lecourrierdumaghrebetdelorient. Info/islam/islam-interview-deuxieme-partie-la-parole-est-aux-salafistes/, sera-t-il entendu plus que Daniel Sibony ?

Ternaire.

27 janvier 2017, 10h31, G.Collet

Si vous me permettez d'écrire que l'homme est fait d'un corps, d'une âme et d'un esprit... Il deviendra simple d'écrire alors que, si le judaïsme est une "religion" de l'esprit, si le christianisme est une religion de l'âme et bien l'islam est bien la religion du corps... Soit de la puissance donc. Ce qu'énonce M. Sibony de manière limpide.

Islam est d essence violente avec Daniel SIBONY

24 août 2017, 11h26, aretzmarie@yahoo.fr

J'ai été frappé en lisant le Coran de la rareté des mots aimer (pas un seul pr le prochain) et Amour... En comparaison des centaines de fois dans le 1er testament et l'évangile. De plus, Mahomet répète à chaque sourate qu'il n'est pas menteur, imposteur, magicien et cela devient suspect. Cette insistance a vouloir être RECONNU, me rappelle que les Arabes "se disent" descendants de Ismaël (nulle trace dans la bible d'ailleurs !)Cette identification à ce personnage qui a été REJETE par son père Abraham et la jalousie par rapport à Isaac choisi par Dieu est éloquent... Ceci est une piste de réflexion... Sans oublier qu'il y a une bénédiction particulière pour eux ! Les deux frères se retrouveront à l’enterrement du Père Abraham quand chacun aura trouvé sa place !

Islam est d essence violente avec Daniel SIBONY

24 août 2017, 12h59, LEANDRI M

Il y a de la violence en chacun de nous... Et ce qui me pose problème est qu'avec des textes violents à certains endroits, certains arrivent à trouver le chemin de l'amour... Et qu'avec un texte plein d'amour comme l'évangile- (Dieu au travers de Jésus a pris SUR LUI TOUTE LA VOILENCE DU MONDE pour nous délivrer)... Certains l'ont compris et sont pacifiés et d'autres ont utilisé ce texte pour faire des horreurs... Le texte ne serait-il que prétexte ? Mais c'est bien de sortir tout cela et de discuter ouvertement, cela doit nous faire avancer... Je l'espère. Merci pour le dialogue ou le tria-logue : vous, eux et moi.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • La violence intrinsèque de l'islam

    Comprendre la structure, relire les textes (7min)

  • Le jeu des culpabilités

    Penser la situation contemporaine (7min)

  • L'islam et les Juifs

    A l'horizon d'une soumission (8min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 2 décembre 2015
Les documents
Les Conférenciers
Biographie des conférenciers

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Daniel Sibony - psychanalyste, écrivain

Daniel Sibony est né en 1942 à Marrakech. Il émigre à Paris à l'âge 13 ans. Il suit des études de mathématiques, licence puis doctorat d'Etat. Il est maître de conférence à 25 ans en juin 1967. Il devient professeur d’Université en mathématiques jusqu'en 2002. Entre-temps, il poursuit des études de philosophie, licence, puis doctorat d'Etat en 1985, avec notamment Emmanuel Lévinas et Jean-Toussaint Desanti. Il devient psychanalyste à 32 ans après une formation avec Lacan et son école.Daniel Sibony a publié de nombreux ouvrages dont Islam, phobie culpabilité (2013) et Fantasmes d'artistes (2014).

Page personnelle

Bibliographies des conférenciers

Daniel Sibony

Un coeur nouveau, , (Odile Jacob, 2019)   Acheter

Un amour radical , Croyance et identité , (Odile Jacob, 2018)   Acheter

Coran et Bibles , Entre questions et réponses , (Odile Jacob , 2017)   Acheter

Question d'être , Entre Bible et Heidegger , (Odile Jacob , 2015)   Acheter

Fantasmes d'artistes, , (Odile Jacob, 2014)   Acheter

Islam, phobie culpabilité, , (Odile Jacob, 2013)   Acheter

De l'identité à l'existence ; l'apport du peuple juif, , (Odile Jacob , 2012)   Acheter

Les Sens du rire et de l'humour, , (Odile Jacob, 2010)   Acheter

La haine du désir, , (Christian Bourgois, 2008)   Acheter

L'enjeu d'exister: analyse des thérapies, , (Seuil, 2007)   Acheter

Nom de Dieu. Par-delà les trois monothéismes, , (Seuil, 2006)   Acheter

Lectures bibliques: premières approches, , (Odile Jacob, 2006)   Acheter

Création : essai sur l'art contemporain, , (Seuil, 2005)   Acheter

L'Enigme antisémite, , (Seuil, 2004)   Acheter | Emprunter

Entre-Deux, , (Seuil, 2003)   Acheter

Proche-Orient, psychanalyse d'un conflit, , (Seuil, 2003)   Acheter

Psychanalyse et Judaïsme, , (Flammarion, 2001)   Acheter | Emprunter

Judaïsme et sexualité, avec Joseph Sitruk, (L'Esprit du Temps,), 2001)   Acheter

Don de soi ou partage de soi ? Le drame Lévinas, , (Odile Jacob, 2000)   Emprunter

Psychopathologie de l'actuel, , (Seuil, 1999)   Acheter

Le Jeu et La Passe, , (Seuil, 1997)   Emprunter

Les trois monothéismes - Juifs, chrétiens, musulmans entre leurs sources et leurs destins, , (Seuil, 1992)   Acheter | Emprunter

La Juive, une transmission d'inconscient, , (Grasset, 1983)   Acheter

L'autre incastrable, psychanalyse-écritures, , (Seuil, 1978)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autres conférences des conférenciers
Bibliographie sur le sujet

Daniel Sibony

Trois monothéismes , Juifs, Chrétiens, Musulmans. Entre leurs sources et leurs destins , (Points Essais , 1997)   Acheter

Daniel Sibony

Islam, phobie, culpabilité , (Odile Jacob, 2013)   Acheter

Daniel Sibony

Le Grand Malentendu, Islam, Israël, Occident, (Odile Jacob , 2015)   Acheter

Daniel Sibony

Question d'être , Entre Bible et Heidegger , (Odile Jacob , 2015)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Sur la toile