Suivez-nous Facebook Twitter

Prendre la vie d'un animal (8/10)

Végétarisme et judaïsme sont-ils compatibles?  (48 min)

Mendel Samama - Rabbin

ORGANISATEUR
Consistoire Israélite du Bas Rhin cibr.fr
 
 

12 commentaires

A refaire ? 25 mai 17:04, par smuel

Le problèmes est que le plan lui même révèle un parti pris évident et évite par le biais de réponses parcellaires les questions importante du véganisme, pour l'homme en général et pour le juif en particulier.
les commentaires paradoxalement ouvrent plus de pistes...
Serait t'il possible d'envisager un autre cours prenant en compte :
-la souffrance animale, étant ce que nous mangeons quelle est la réalité du corps de souffrance que nous développons ?
-l'industrialisation de la mort, comment sommes nous passés de Auschwitz à Monsanto ?
-Si l'animal prouve notre humanité, quelle preuve de notre humanité donnons nous aux animaux. Si nous sommes au dessus d'eux ; peut t on choisir d échapper à notre responsabilité vis à vis d'eux ?

Dommage 09 mars 10:05, par Liz

Qu'Akadem publie de tels tissus d'ignorance et d'insensibilité...

Quand ignorance et mauvaise fois parlent de judaïsme 09 mars 08:33, par Liza269

C'est drôle qu'on ne reproche qu'aux défenseurs des animaux de ne pas s'inquiéter des hommes. Pourquoi ne pas s'adresser aux passionnés de couture ou de mots croisés ou aux collectionneurs de timbres de ne rien faire pour les humains ?
Enfin c'est pourtant simple - faire souffrir les animaux est une interdiction de la Torah, or toute la vie des animaux destinés à être transformés en nourriture n'est qu'une suite de souffrances - logiquement, en toute bonne fois, les juifs pratiquants devraient être les premiers à bannir la consommation de produits animaux et les rabbins devraient montrer l'exemple (heureusement quelques uns, rares mais de plus en plus nombreux, le font).
Pour en savoir plus sur le sujet - judaïsme et animaux, rejoignez le groupe Facebook "les véganes franco-feujs".

Conférence du Rabbin Mendel Samama sur la consommation de viande 02 janvier 03:01, par Jean-Louis David

On ne peut suivre ce développement que si on admet un certain nombre d’a-prioris. La démonstration talmudique se nourrit des affirmations et commentaires des sages précédents. Si on n’est pas dans cette logique on ne comprend pas la démonstration (surtout si on ne va pas jusqu’au bout... ). Une citation de la thora est un argument irréfutable dans cet esprit. Cette conférence a le mérite de s’opposer au « viande-bashing » politiquement correct. L’évolution générale reste une baisse de la consommation de viande... Et peut-être une plus grande proximité des temps messianiques...

J ai arrete apres 10 minutes... 11 septembre 06:40, par Benjamin

Manger de la viande c est naturel ! Et comme le dit le rabbin Samama "ces associations vont devoir interdire au lion de manger de la viande"
C est une discussion de bistro ? Parce que 5 minutes plus tard vous dites qu il est interdit de manger un animal vivant mais pourtant c est tout naturel !
Enfin, c est du n importe quoi ! Aucun argument, aucune reflexion philosophique, le vegetarisme est tourné en derision et pourtant il existe des rabbins qui ne mangeait pas de viande (le rav Kook par exemple)

il faut arreter de croire que quand on est rabbin on peut se moquer des autres et croire que tout le monde va tomber dans le panneau de la non-pensee parce qu il y a deux trois blagues, mauvaises de surcroit.

 

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
Consistoire Israélite du Bas Rhin cibr.fr
 
 
 
 
 
ORGANISATEUR
Consistoire Israélite du Bas Rhin cibr.fr
 
 

Biographie du conférencier

Mendel Samama - Rabbin

 
ORGANISATEUR
Consistoire Israélite du Bas Rhin cibr.fr
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier