Suivez-nous Facebook Twitter

Sionisme et judaïsme

La terre d'Israël n'est pas "sacrée", avec M. Benadmon  (13 min)

M. Benadmon - philosophe - R. Honigmann - journaliste

ORGANISATEUR
 
 

13 commentaires

Royaume d'Israël 10 janvier 22:46, par Monia

Maccabi, c'est comme vous qu'il faut raisonner ! La souveraineté juive datant de 1000 an (et bien au-delà) avant l'EC, le royaume de Juda, Jérusalem. Samarie, la Judée, Hébron... Des territoires juifs. Il faut connaître l'histoire de la Palestine des Hébreux.

A propos de Sainteté 06 janvier 08:02, par H-F B

Je vous invite à écouter ce cours de Rav Léon Ashkenasi, alias Manitou qui nous parle de la "sainteté" de la langue et par voie de conséquence, la Sainteté d'un point de vue général.

http://www.toumanitou.org/toumanitou/la_sonotheque/pensee/langage_et_saintete/cours_1

Raison 05 janvier 14:20, par Nataf

M. Benadmon, je n'ai pas écouté votre intervention ni lu aucun de vos articles mais je peux vous dire que vous avez tout à fait raison. A lire les interventions des juifs honteux antisionistes et des illuminés sionistes, soyez certains que vous êtes dans la froide analyse impartial et neutre. Merci les excités !
Et vive les juifs sionistes diasporistes (dont je fais partie d'ailleurs !).

Petit complément... 05 janvier 10:02, par H-F B

Suite à mon commentaire ci-dessous, je souhaiterais préciser que le fait que Néchama et Terre soient liées, vient du fait que toutes deux visent le même objectif, se lier à l'autre, prendre en compte l'altérité. Alors que la Néchama pousse l'homme de manière affective et sensible à regarder celui qui n'est pas soi et de lui tendre la main, la Terre d'Israel impose le même mouvement mais de manière légiféré, ou plutôt alahique.
La Néchama aspire à un lien immatériel entre les hommes, alors que la Terre, elle, constitue l'espace concret du rassemblement, de la collectivité, du kaal.

A propos de terre 05 janvier 09:30, par H-F B.

La terre d'Israel est au peuple juif ce que la néchama est à l'homme ou en d'autres termes, la Terre d'Israel est la néchama du peuple juif, et la terre de l'homme juif c'est sa néchama.
Il est aisé de voir le parallélisme qui existe entre la gestion de la Terre et celle de la néchama. Tout commence déjà avec Adam Harichon dont l'être est façonné par la Main de Dieu à partir de la Terre.
Toutefois le point de comparaison essentiel, me semble-t-il, réside dans le fait que de la même façon que la Néchama permet le lien inaliénable entre l'homme et son Créateur alors la Terre en fait de même entre le Peuple Juif et son D-ieu.
Cependant, le peuple Juif ne se limite pas à la masse des résidants (גרים) d'Israel. Le peuple englobe toutes les âmes juives même celles qui résident dans des corps qui ont oublié se rattachement. Ainsi le mot sionisme est une autre façon de nommer le judaïsme. L'un interpelle le collectif, alors que l'autre ne vise que l'individu.
Ce parallèle entre Terre et Néchama met aussi en relief l'idée talmudique qui affirme qu'il existe deux Jérusalem, superposées l'une sur l'autre, l'une dans le ciel et l'autre sur la terre, se regardant mutuellement comme l'on observe un reflet dans un miroir. Ce rapport de symétrie apparaît aussi dans le principe de Terre, Néchama, puisque de la même maniēre que le corps de l'homme est perceptible par nos sens, mais que sa néchama ne peut être vue que par l'esprit, alors l'âme du Peuple Juif, à savoir sa Terre est liée à nos sens, alors que son corps n'est qu'une abstraction de l'esprit, tant que la plus grande partie de sa réalité reste cachée à nos yeux.
En conclusion si la Néchama est sainte, ou plutôt "kodesh", alors la Terre d'Israel l'est aussi. Toutes deux sont saintes ou "Kodesh", car toutes deux sont séparées du monde et ne peuvent dépendre de la volonté humaine car toutes deux sont l'essence même de La Volonté.

 

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie des conférenciers

Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie juive

Mikhaël Benadmon (Benhamron), docteur en philosophie générale et spécialisé en philosophie de la Halakha, a enseigné la philosophie juive et générale dans différentes institutions scolaires, académiques et rabbiniques.

Il a étudié dans les yechivoth d’Aix-les-Bains et Ets Haïm en France, puis à Merkaz Harav en Israël, ainsi qu'au Makhon Amiel et au Makhon Gavoa LaTora de Bar-Ilan.

Il travaille au sein de l'unité de stratégie et de programmation éducative 'Makom' de l'Agence Juive et pilote la rédaction des programmes Zayit, dirige un programme de formation de rabbins et de Leadership pour les communautés séfarades de diaspora 'Maarava' au sein de l'institut Amiel, et est à la tête du centre de recherche du Kibboutz religieux.

De plus, il est enseignant au sein de l'Oulpan de conversion au Kibboutz Ein Hanatziv et est répondeur sur le site Cheela.org.

Avec sa femme et ses six enfants, il habite au kibboutz Sde Eliyahou dans la vallée de Beth Shean. (MAJ 2014)

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Bibliographie des conférenciers

Mikhaël Benadmon - professeur de philosophie juive
  • Le corps du non-juif dans la tradition halakhique: le rapport à l'autre (en hébreu), , Thèse de Doctorat, (Université Bar-Ilan , 2003)
  • La morale et la tolérance dans la Torah (en hébreu), (Editions Yessodot, 2009)
  • Le statut de celui qui ne fait pas Chabbat dans la littérature halakhique (en hébreu), dans "La synagogue dans la Loi juive, la pensée juive et l'éducation" p. 141-184, (Editions de l'Institut Rabbinique Amiel, 1999)
  • Les figures de l'étranger dans la Bible, le Talmud et la Halakha, (Revue Pardes, numéro 52 2013, )
    Acheter
  • Rébellion et Créativité dans la pensée du sionisme religieux (en hébreu), (Presses Universitaires de Bar-Ilan, 2013)
 
 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

  • Sionisme et judaïsme (1/3)
    Face à la condition juive  (145 min)
    D. Novak - S. Trigano - L. Vana - paris, novembre 2015
  • Sionisme et judaïsme (2/3)
    Face au pouvoir  (120 min)
    B. Ish-Shalom - S. Trigano - Paris, novembre 2015
  • Sionisme et judaïsme (3/3)
    Face au monde  (90 min)
    O. Cherki - B. Ish-Shalom - D. Novak - S. Trigano - L. Vana - Paris, novembre 2015
  • La terre d'Israël dans la littérature rabbinique - Cours n° 4/9
    La alya dans le Talmud: de Babel à Jérusalem  (61 min)
    Liliane Vana, halakhiste Centre Fleg - Paris, janvier 2016
  • Vivre en Diaspora ou en Israël
    Y-a-t-il une mitsva de faire la alya?  (30 min)
    Yona Ghertman, rabbin - Paris, février 2013

Les autres conférences des conférenciers