Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

34 - n° 12

Vaye’hi: la bénédiction inversée (21 min)

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a
  • La fin du "début"

    Jacob bénit ses petits-enfants (9min)

  • L'inversion de Jacob

    Les enfants de l'exil (7min)

  • Le sens permanent de la bénédiction

    Une parentalité consciente (4min)

Les documents (6)
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a

Delphine Horvilleur est née en 1974 à Nancy. Elle suit d'abord des études de sciences médicales avant d'entamer une formation à l'école de journalisme du CELSA, à Paris. Journaliste à France 2 de 2000 à 2003, Delphine Horvilleur travaille au bureau de Jérusalem.  Elle étudie ensuite au séminaire rabbinique du mouvement réformé Hebrew Union College à New York, où elle reçoit son ordination rabbinique (smikha) en mai 2008. Titulaire d'un double master d'éducation juive et de littérature hébraïque, elle enseigne depuis quelques années la pensée juive et le midrash (littérature rabbinique) en France et aux Etats-Unis.  Delphine Horvilleur est rabbin du MJLF et plus particulièrement du centre de Beaugrenelle à Paris, depuis 2008.  

Bibliographie du conférencier

Delphine Horvilleur

Réflexions sur la question antisémite, (Grasset, 2019)   Acheter

Comment les rabbins font les enfants. Sexe, transmission et identité dans le judaïsme, (Grasset, 2015)   Acheter

En tenue d'Eve, (Grasset Et Fasquelle, 2013)   Acheter

Delphine Horvilleur, Rachid Benzine

Des mille et une façons d'être juif ou musulman ; dialogue, (Seuil, 2017)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Pour en savoir plus
Bibliographie sur le sujet

Elie Munk

La voix de la Thora: commentaire de l'Exode, (Fondation Samuel et Odette Lévy, 1972)   Acheter | Emprunter

Néhama Leibowitz

En meditant la sidra Berechit, (Jérusalem, 1981)   Acheter | Emprunter

Cyril Aslanov

Pour comprendre la Bible. La Leçon d'André Chouraqui, (Editions du Rocher, 1999)   Acheter

Shlomo Aviner

Le verger de Joel, (Jérusalem, 2000)   Acheter

Marcel Goldmann

Léon Askenazi. La Parole et l'écrit, tome 1: Penser la tradition juive aujourd'hui, (Albin Michel., 2000)   Acheter

Alain Goldmann

La Thora commentée, avec Marc Breuer, (KHH, 2001)   Acheter | Emprunter

Richard Lebeau et Claire Levasseur

Atlas des Hébreux: La Bible face à l'histoire, 1200 av. J.-C. - 135 apr. J.-C., (Editions Autrement, 2003)   Acheter | Emprunter

Josy Eisenberg, Armand Abecassis

A bible ouverte, (Albin Michel, 2004)   Acheter | Emprunter

David Saada

Le pouvoir de bénir: Méditations sur les lectures hebdomadaires de la Torah, (Bibliophane - Daniel Radford, 2006)   Acheter

Léon Askénazi (Manitou)

Leçons sur la Torah: Notes sur la paracha, (Albin Michel, 2007)   Acheter

David Saada

Le point intérieur: Méditations sur les lectures hebdomadaires de la Torah, (Albin Michel, 2008)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles
Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat

Paracha Vayehi

Sur la toile
L'organisateur
  • Akadem
    Akadem
    Paris - 18 décembre 2008
Commentaires ( 3 )

Guérison et renaissance

30 décembre 2013, 20h05, Frédéric

" puisse l'Eternel faire que tu sois comme Ephraïm et Manassé. puisses-tu ne pas être obsédé par le passé. puisses-tu savoir que la vie est encore possible après la tragédie. " merci beaucoup.

Vayé'hi la bénédiction inversée

24 décembre 2017, 14h54, Rachel.D

Excellent commentaire de D. Horvilleur, qui replace cette bénediction inversée dans son contexte transgénérationnel : La répétition des shéma remet ici en cause le droit d'aînesse. On pourrait alors se demander si cette usurpation ne va pas à l'encontre de l'ordre des choses, voulu par Hachem. Pour autant, elle a lieu, et ce, par différents stratagèmes. Et, de fait, elle participe au déroulement improbable de l'histoire familiale et de la grande Histoire, fondatrice du peuple d'Israel. Certes, cette bénédiction faite à nos fils, nous rapelle que, en dépit des bases éducatives et religieuses que nous leur prodiguons, leur Destin est susceptible de nous échapper : car chacun de nous se met à l'épreuve d'expériences indispensables à notre propre évolution. Or, qui sait ce qui est bon pour l'autre ? Seul, Akadoch Baroukho, qui façonne tout pour le Bien. Gamzou le tova. Chavoua tov Rachel. D de Lyon.

La culture tribale et la polygamie sont inadaptées au projet Adam

29 décembre 2017, 19h24, Steve

Bonsoir R. Horvilleur Dès le début de la genèse, Qaïn répète son père : il est cultivateur et sert la adamah, c'est un bon fils mais il ignore que la adamah est maudite à cause de ce que son père à fait. De plus il appartient à sa mère. Et il refoule son Evel qui par son sacrifice, bekorot, essaie de le mettre à distance de ses parents pour qu'il puisse advenir. Cet échec marque le début d'une chaîne de reproduction qui empêche le projet divin d'aboutir. Voilà pourquoi, à mon sens et aujourd'hui, ce sont les cadets qui doivent hériter du projet. Lorsque nous en arrivons à Yossef et ses frères, il ya 12 frères issus de 4 femmes différentes et de rans différents. Nous voyons bien aujourd'hui, dans l'actualité, ce qui peut se passer dans ce cas, au dessus des champs de pétrole. On peut se poser la question de la nécessité de sortir d'un modèle de civilisation répétitif et stérile les tribus de pasteurs nomades et polygames à droit d'aînesse, pour pouvoir suivre la voie enseignée depuis le début par Ha Shem. Les hommes de Babel assemblaient des briques de façon illusoire, les descendants des patriarches vont devoir oublier et apprendre à refaire des briques d'une autre manière pour, après l'oubli partiel, pouvoir reprendre la voie initialement prévue. Pour celà, il faut tout de même ancrer les germes du renouveau dans les mémoires, d'où les bénédictions de Ya'acov qui, au contraire de son grand père Abraham qui avait entendu l'appel de l'Eternel : lekh lekha, quitte la maison de ton père, le pays de ton enfantement, recevra l'ordre de quitter la maison de son beau père et de retourner au lieu de son enfantement. Avec tous mes remerciements pour vos éclairages précieux.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Vaye’hi: la bénédiction inversée

21 min

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a

Commentaires ( 3 )

Guérison et renaissance

30 décembre 2013, 20h05, Frédéric

" puisse l'Eternel faire que tu sois comme Ephraïm et Manassé. puisses-tu ne pas être obsédé par le passé. puisses-tu savoir que la vie est encore possible après la tragédie. " merci beaucoup.

Vayé'hi la bénédiction inversée

24 décembre 2017, 14h54, Rachel.D

Excellent commentaire de D. Horvilleur, qui replace cette bénediction inversée dans son contexte transgénérationnel : La répétition des shéma remet ici en cause le droit d'aînesse. On pourrait alors se demander si cette usurpation ne va pas à l'encontre de l'ordre des choses, voulu par Hachem. Pour autant, elle a lieu, et ce, par différents stratagèmes. Et, de fait, elle participe au déroulement improbable de l'histoire familiale et de la grande Histoire, fondatrice du peuple d'Israel. Certes, cette bénédiction faite à nos fils, nous rapelle que, en dépit des bases éducatives et religieuses que nous leur prodiguons, leur Destin est susceptible de nous échapper : car chacun de nous se met à l'épreuve d'expériences indispensables à notre propre évolution. Or, qui sait ce qui est bon pour l'autre ? Seul, Akadoch Baroukho, qui façonne tout pour le Bien. Gamzou le tova. Chavoua tov Rachel. D de Lyon.

La culture tribale et la polygamie sont inadaptées au projet Adam

29 décembre 2017, 19h24, Steve

Bonsoir R. Horvilleur Dès le début de la genèse, Qaïn répète son père : il est cultivateur et sert la adamah, c'est un bon fils mais il ignore que la adamah est maudite à cause de ce que son père à fait. De plus il appartient à sa mère. Et il refoule son Evel qui par son sacrifice, bekorot, essaie de le mettre à distance de ses parents pour qu'il puisse advenir. Cet échec marque le début d'une chaîne de reproduction qui empêche le projet divin d'aboutir. Voilà pourquoi, à mon sens et aujourd'hui, ce sont les cadets qui doivent hériter du projet. Lorsque nous en arrivons à Yossef et ses frères, il ya 12 frères issus de 4 femmes différentes et de rans différents. Nous voyons bien aujourd'hui, dans l'actualité, ce qui peut se passer dans ce cas, au dessus des champs de pétrole. On peut se poser la question de la nécessité de sortir d'un modèle de civilisation répétitif et stérile les tribus de pasteurs nomades et polygames à droit d'aînesse, pour pouvoir suivre la voie enseignée depuis le début par Ha Shem. Les hommes de Babel assemblaient des briques de façon illusoire, les descendants des patriarches vont devoir oublier et apprendre à refaire des briques d'une autre manière pour, après l'oubli partiel, pouvoir reprendre la voie initialement prévue. Pour celà, il faut tout de même ancrer les germes du renouveau dans les mémoires, d'où les bénédictions de Ya'acov qui, au contraire de son grand père Abraham qui avait entendu l'appel de l'Eternel : lekh lekha, quitte la maison de ton père, le pays de ton enfantement, recevra l'ordre de quitter la maison de son beau père et de retourner au lieu de son enfantement. Avec tous mes remerciements pour vos éclairages précieux.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • La fin du "début"

    Jacob bénit ses petits-enfants (9min)

  • L'inversion de Jacob

    Les enfants de l'exil (7min)

  • Le sens permanent de la bénédiction

    Une parentalité consciente (4min)

L'organisateur

  • Akadem
    Akadem
    Paris - 18 décembre 2008
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Delphine Horvilleur - rabbin de la communauté MJLF et directrice de la rédaction de Tenou'a

Delphine Horvilleur est née en 1974 à Nancy. Elle suit d'abord des études de sciences médicales avant d'entamer une formation à l'école de journalisme du CELSA, à Paris. Journaliste à France 2 de 2000 à 2003, Delphine Horvilleur travaille au bureau de Jérusalem.  Elle étudie ensuite au séminaire rabbinique du mouvement réformé Hebrew Union College à New York, où elle reçoit son ordination rabbinique (smikha) en mai 2008. Titulaire d'un double master d'éducation juive et de littérature hébraïque, elle enseigne depuis quelques années la pensée juive et le midrash (littérature rabbinique) en France et aux Etats-Unis.  Delphine Horvilleur est rabbin du MJLF et plus particulièrement du centre de Beaugrenelle à Paris, depuis 2008.  

Bibliographie du conférencier

Delphine Horvilleur

Réflexions sur la question antisémite, (Grasset, 2019)   Acheter

Comment les rabbins font les enfants. Sexe, transmission et identité dans le judaïsme, (Grasset, 2015)   Acheter

En tenue d'Eve, (Grasset Et Fasquelle, 2013)   Acheter

Delphine Horvilleur, Rachid Benzine

Des mille et une façons d'être juif ou musulman ; dialogue, (Seuil, 2017)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
Bibliographie sur le sujet

Elie Munk

La voix de la Thora: commentaire de l'Exode, (Fondation Samuel et Odette Lévy, 1972)   Acheter | Emprunter

Néhama Leibowitz

En meditant la sidra Berechit, (Jérusalem, 1981)   Acheter | Emprunter

Cyril Aslanov

Pour comprendre la Bible. La Leçon d'André Chouraqui, (Editions du Rocher, 1999)   Acheter

Shlomo Aviner

Le verger de Joel, (Jérusalem, 2000)   Acheter

Marcel Goldmann

Léon Askenazi. La Parole et l'écrit, tome 1: Penser la tradition juive aujourd'hui, (Albin Michel., 2000)   Acheter

Alain Goldmann

La Thora commentée, avec Marc Breuer, (KHH, 2001)   Acheter | Emprunter

Richard Lebeau et Claire Levasseur

Atlas des Hébreux: La Bible face à l'histoire, 1200 av. J.-C. - 135 apr. J.-C., (Editions Autrement, 2003)   Acheter | Emprunter

Josy Eisenberg, Armand Abecassis

A bible ouverte, (Albin Michel, 2004)   Acheter | Emprunter

David Saada

Le pouvoir de bénir: Méditations sur les lectures hebdomadaires de la Torah, (Bibliophane - Daniel Radford, 2006)   Acheter

Léon Askénazi (Manitou)

Leçons sur la Torah: Notes sur la paracha, (Albin Michel, 2007)   Acheter

David Saada

Le point intérieur: Méditations sur les lectures hebdomadaires de la Torah, (Albin Michel, 2008)   Acheter

Autres conférences sur le sujet
Autres textes utiles
Lire le texte sur Sefarim

Sefarim: la Bible du Rabbinat

Paracha Vayehi

Sur la toile