HERMENEUTIQUE: La lecture midrachique - David Banon

Le texte biblique n'est pas d'un accès immédiat. Comme toute oeuvre majeure de la littérature universelle, et d'une certaine manière plus qu'elle, il ne saurait y avoir d'accès direct au sens. Il importe même de se méfier du sens premier (du bon sens?) que l'on projette sur le texte. 
C'est pourquoi, le texte biblique est toujours doublé par le commentaire de la loi orale et tout particulièrement du midrach. Le midrach vogue au-delà du verset mais à partir d'un ancrage dans la lettre du verset afin de dégager la plurivocité de significations du texte biblique ou sa dimension révélée. C'est à la quête de cette modalité de lecture qui ne se contente pas du sens obvie que nous nous livrerons à partir d'une présentation théorique et d'illustrations tirées des corpus midrachiques.