L'accent, traces de l'exil

Ce colloque interroge la force des accents et prend les langues juives comme exemple de langues de culture. L’accent est une trace d’origine – il pénètre la langue, la saisit, lui donne vie, identifie le lieu géographique (imaginaire). À partir de l’accent comme rythme essentiel de la langue et comme « restes de transmission», les intervenants tenteront d’entendre ce qu’il en est de ces « traces de vie » ou « traces de culture ».
  • Histoire
    L'accent, traces de l'exil (1/2)
    L'accent, une langue du dessous
    M. Eliaas - N. Felzenswalbe - A. Fleischer - E. Ghozlan - C. Masson - H.V. Sephiha - M. Tauber - B. Vaisbrot - G. Wajcman
    Musée d'art et d'histoire du Judaïsme, Paris, avril 2013.
  • Histoire
    L'accent, traces de l'exil (2/2)
    Nos langues d'intérieur
    C. Aslanov - P.L. Assoun- A. Beider- S. Bessis - R. Bober - S. Elbaz - Jacinta - F. Kaufmann - Ramic - Talila
    Musée d'art et d'histoire du Judaïsme, Paris, avril 2013.