Suivez-nous Facebook Twitter

Les juifs aussi

Violences conjugales  (19 min)

H. Hadas-Lebel - journaliste - M. Mattatia - présidente de NOA - Y. Mellul - Directrice de Femme et libre

ORGANISATEUR
 
 

4 commentaires

A couteaux-tirés, attention aux enfants aussi ! 13 septembre 10:12, par Françoise Orrell

Bien sûr,
... Le divorce qu'il faut demander au mari, contribue à la violence qui est déjà présente dans tous les pays modernes, autour du divorce et de la garde des enfants aussi et c'est affreux ce que les enfant doivent supporter tirés généralement entre l'un ou l'autre, car il est très rare aussi que les enfants ne soient pas mis dans la dispute ! Quand ça se mêle aux acquis, à l'argent du ménage, c'est ingérable... Mais il faut penser à eux de temps en temps... Il faudrait avoir un type de divorce qui peut être demandé par l'un ou l'autre du couple... Le cas dans tout l'Ouest...

Les juifs sont des homo-sapiens 12 septembre 15:37, par VANSCHELDE

Contrairement à ceux qui prétendent, encore, que les juifs sont différents des autres, malgré les abominations du passé, voire du présent, les juifs sont des descendants des homo-sapiens.

Les rabbins devraient être la solution dans le monde religieux 06 septembre 07:21, par Y26

Je pense que nous seulement les rabbins doivent être formés pour aider les femmes en difficulté mais qu ils doivent être aussi formateur pour que les hommes soient éduqués dans l absolu respect de leur femme au sein de leur foyer.

Noa oser le dire ! 05 septembre 18:27, par Evelyn Askolovitch

Pour avoir été impliquée dans la création de cette organisation, un grand merci à Akadem de mettre au grand jour ce fléau !
Oui, chez nous, dans communauté juive, la violence conjugale existe, tout comme dans la société civile en France !
Et très souvent, la demande de get, le divorce juif vient à cause de la violence conjugale dont la femme a été victime.
Le refus de donner ce get, suit et ajoute une nouvelle violence !

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 
 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie des conférenciers

Hélène Hadas-Lebel - journaliste

Hélène Hadas-Lebel est journaliste et rédactrice en chef de nombreuses émissions éducatives et de débat à la télévision (France 3, France 5, Arte, Paris Première).

Martine Mattatia - présidente de NOA

Présidente de  NOA oser le dire depuis le 1er janvier 2017. 
Bénévole écoutante dans cette association depuis novembre 2010.
Cadre de la Fonction Publique de 1990 à 2010.

Yaël Mellul - Directrice de Femme et libre

Avocate de formation.  Coordinatrice Juridique - Pôle aide aux victimes au Centre Monceau. 

Bibliographie des conférenciers

Hélène Hadas-Lebel - journaliste
  • Le Judaïsme: pratiques, fêtes et symboles, (Presses de la Renaissance , janvier 2011)
    Acheter
  • Rites et fêtes du judaïsme, (Plon , octobre 2006)
    Acheter
 

Bibliographie générale

Sélection d'une liste d'ouvrages sur le sujet
  • Après coups: Seule face à la violence conjugale, Véronique Cocardon, Claire Fleury, (Michel Lafon, 2008)
    Amazon
  • Enfants : Témoins ou Victimes de la violence conjugale?, Judy da Silva, (Memoires de plume, 2007)
    Amazon
  • Intouchables?, People, justice et impunité, Yael Mellul et Lise Bouvet, (Balland, 2018)
    Amazon
 

NOA-Oser le dire

NOA : Nommer, Orienter, Aider, Association communautaire sans but lucratif, exclusivement constituée de bénévoles, créée en février 2007 à l’initiative de la Coopération Féminine et de la WIZO, avec le soutien du FSJU, du CASIP, de l’OSE et du Consistoire. NOA oser le dire a pour missions : de prévenir et dénoncer toutes les formes de violences au sein de la famille, d’écouter sans jugement les victimes - et anonymement si elles le souhaitent, les informer de leurs droits, les soutenir, les orienter vers des partenaires associatifs et des référents de la communauté juive (avocats, médecins, psychologues, médiation conjugale…). NOA oser le dire assure des permanences téléphoniques du lundi au jeudi de 13h à 16h, (sauf Yom tov et jours fériés), au 01 47 07 39 55. L’appel téléphonique, ANONYME, CONFIDENTIEL ET GRATUIT, est un premier pas pour sortir de la violence, il peut changer la vie de la victime et celle de ses enfants. Il est possible de convenir d’un rendez-vous téléphonique en dehors des horaires des permanences, en faisant une demande par mail, ou en laissant un message sur notre répondeur. Site web : noaoserledire.fr Mail : noaoserledire@hotmail.fr Facebook : https://www.facebook.com/NOA-Oser-le-dire-748689628824249/

Association Monceau

Pôle d'aide aux victimes de violences

SOS femmes battues

Appelez le 3919

 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences des conférenciers