Suivez-nous Facebook Twitter

Les territoires perdus de la mémoire

Un maire RN à Moissac  (4 min)

Iannis Roder - historien

ORGANISATEUR
 
 

7 commentaires

Un rappel judicieux 06 juillet 21:23, par Didier

En dépit de ses efforts pour dissimuler ses réels objectifs politiques, objectifs qui ne peuvent être dits, le RN reste un parti antirépublicain dont de nombreux membres partagent, sans avoir à se cacher, les préjugés antisémites et racistes. A cet égard, le rappel historique de Moissac établi par Iannis Roder est vraiment judicieux.

Instrumentalisation très primaire du souvenir de Moissac 05 juillet 20:32, par Carlos

Pour un prof d'histoire géo d'habitude très bien documenté, Iannis Rodier s'engouffre ici dans la propagande simplificatrice. Il part de préjugés qui se sont révélés erronés lors de l'Occupation, à savoir que les forces d'extrême droite et antisémites auraient seules été collabos et auraient livré les Juifs. Ceci pour faire l'analogie aujourd'hui avec le RN et ainsi mettre en relief la supposée trahison de Moissac élisant un maire RN par rapport à son passé de justes. Un livre d'un historien franco israélien de gauche a pulvérisé ce mythe, celui de la droite collabo et de la gauche résistante et salvatrice de Juifs. Il s'agit de Simon Epstein dans son livre "un paradoxe français". Epstein est d'ailleurs souvent sollicité par Akadem. En effet, les personnalités de la gauche, de la SFIO et souvent philosémites dans les années 30 ont majoritairement été des collaborateurs à Vichy. A contrario, c'est au sein des forces de l'extrême droite française, des antisémites notoires dans les années 30, qu'on se sont mobilisés la plupart des résistants français auprès de De Gaulle à Londres et dans les maquis en France. Ces hommes antisémites et d'extrême droite, par patriotisme français et par antagonisme viscéral à l'Allemangne, deviendront des résistants et des grands sauveteurs de Juifs pendant l'Occupation. C'est un paradoxe effectivement qui laisse perplexe. Comment des antisémites sauveront des Juifs et seront résistants. De sorte que de condamner aujourd'hui Moissac pour avoir élu un maire RN est un raccourcis quelque peu hatif et n'est pas nécessairement un désaveu de ses habitants actuels aux bonnes actions envers les Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. D'autre part, depuis le décès de Claude Goasguen, le député le plus philosémite et pro israélien à l'Assemblée nationale est du RN. Il s'agit de Maitre Gilbert Collard. A la lumière de cette expérience, Il est difficile de préjuger quel comportement auront des gens d'extrême droite ou des gens de gauche quand les Juifs sont pourchassés.

Quelle République ? 05 juillet 17:46, par Aaron Israel

Dans la bataille de la gauche contre le RN et l'islamophobie, l'auteur de l'article devrait préciser les Territories perdus de la République Islamique. Utilisé encore la mémoire juive pour ouvrir les portes au Jihad n'est pas pourtant une nouvelle bataille pour la gauche.

Emouvante histoire de Moissac 04 juillet 10:48, par MAZOU

Merci pour ce touchant et émouvant rappel historique de cette ville Juste.
Triste sort pour ce passé glorieux et héroïque.
Courage aux moissaguais de bon sens et de volonté d'humanisme.
Monique A.

Les élus RN 03 juillet 07:29, par jojo

Pourquoi vouloir toujours s'indigner quand l'élu, choisi par la population, est RN ?
On ne crie pas aussi fort quand il s'agit d'un extrème gauche comme les amis de Mélenchon.
Pourtant ils sont très dangereux pour la communauté juive.
Essayons d'établir un équilibre national entre les idéologies extrèmes.

 

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 
 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie du conférencier

Iannis Roder - historien

Iannis Roder est professeur agrégé. Il enseigne l'histoire et la géographie dans un collège de Seine-Saint-Denis, donne des cours à l'Institut d'Etudes Juridiques de l’Université Paris 2 et en classe de préparation à l'Institut d'études politiques. Co-auteur des Territoires perdus de la République, il est également consultant pédagogique et formateur au Mémorial de la Shoah. En 2018, il publie Allons z'enfants...la République vous appelle ! dans lequel il témoigne de ses expériences positives d'enseignant dans le 93.

Bibliographie du conférencier

Iannis Roder - historien
  • Les territoires perdus de la République, (collectif), (Mille et une nuits, 2002)
    Acheter
  • Allons z'enfants...la République vous appelle !, (Odile Jacob, 2018)
    Acheter
  • Tableau noir , La défaite de l'école, (Denoël, 2008)
    Acheter
  • Sortir de l'ère victimaire , Pour une nouvelle approche de la Shoah et des crimes de masse, (Odile Jacob, 2020)
    Acheter
 

Bibliographie générale

Sélection d'une liste d'ouvrages sur le sujet
  • Les enfants de Moissac ; 1939-1945 , Catherine Lewertowski, (Flammarion, 2009)
    Amazon
  • Moissac 1939-1945, Résistants Justes et Juifs, François Boulet, (Éditions Ampelos, 2016)
    Amazon
  • Réveille-toi, papa, c'est fini !, Jean-Raphaël Hirsch, (Albin Michel, 2014)
    Amazon
 

Sur la toile

 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier