Suivez-nous Facebook Twitter

Pour quoi serions nous encore prêts à mourir? (Ed. du Cerf)

Tenir debout contre le djihadisme  (39 min)

Alexandra Laignel-Lavastine - historienne, traductrice

ORGANISATEUR
Institut des hautes études pour la Défense nationale
 
 

11 commentaires

Islam. 16 novembre 10:14, par G. COLLET

Cette affirmation est hélas largement confirmée par bien des meilleurs intervenants d'Akadem :

"La violence est consubstantielle à l'islam. "
Je me permets d'ajouter : l'antisémitisme est également consubstantiel à l'islam.

Soit l'opposition que l'on "doit" connaitre entre choix de vie et choix de mort.
De mort... Puisque la notion de personne est simplement niée en islam : aucun libre arbitre (cet espace ne saurait échapper à Die. ) De mort... Puisque le musulman ne bénéficie d'aucun espace intérieur à partir duquel s'aménager un tout petit espace de liberté, un choix d'être... Mort du sujet.

Ai adoré le poème que vous cité de Baudelaire 15 novembre 01:03, par Karine Ahouva L

Extraordinaire discours revitalisant et dynamisant.
Merci pour revivifier notre intelligence !
Karine.

Discours réactionnaire et excessif 05 novembre 13:56, par sitruk.philippe@wanadoo.fr

Depuis quand l'école encourage t elle à battre sa femme et à pratiquer l'excision ? Madame Laignel Lavastine vous dites n'importe quoi ! (et accessoirement vous insultez les profs).
Depuis quand Emmanuel Todd est il majoritaire dans l'opinion publique ? Emmanuel Todd ne représente que lui même !

Je n'ai pas lu Charles Baudelaire (ni la République de Platon), mais il ne faut pas oublier qui produit la nourriture, les vêtements, les médicaments, et le logement dont ont besoin le poète, le curé, et le militaire.
Pourquoi dans la république de Platon " ceux qui font tourner la boutique " sont ils en bas ? Alors que sans eux, ni les philosophes, ni les militaires n'auraient de quoi bouffer !

Ce discours est un peu facile.

En tant que consultant en marketing de mon état, j'ai été amené à faire des études de marché pour des entreprises en difficulté que les salariés cherchaient à faire redémarrer sous le forme de SCOP (eux aussi étaient prêts à des sacrifices dans leur salaire et leurs horaires de travail, pour sauver leur emploi). Vous devrier avoir un peu plus d'égard pour les gens qui sont " en bas ", et " qui font tourner la boutique ". C'est aussi ce manque de considération qui favorise la radicalisation.

Pour ce qui est de vivre ensemble, il ne s'agit pas de vivre avec les terroristes, mais de vivre avec les musulmans, qui sont, ne l'oubliez pas, les premières victimes du terrorisme.

Vous critiquez les bourgeois de gauche et d'extrême gauche, " qui ne veulent pas sacrifier leur petit confort ".
C'est vrai que les bourgeois de droite, notamment les patrons du CAC 40, eux par contre sont prêts à beaucoup de sacrifices !

Je trouve ce discours trop réactionnaire, parce que vous manquez d'impartialité.
Je ne suis pas contre l'idée de sacrifice, à condition que ce soit justifié, et équitablement réparti.

Oui la dénégation a l'université ! ... 05 novembre 10:53, par Robert Klein

Oui ! La violence des représentations en France, a des fins totalitaires, est bien présente, active. J'ai fréquenté l'université Lyon 2 et je puis vous dire que l'autonomie de la pensée... Y est impossible. De maniere invisible mais puissante, tres puissante, j'y ai constaté un obscurantisme récurrent dans l'enseignement des sciences humaines.
Enfin, Merci pour votre intervention claire, lucide et bienveillante.
Je vais suivre vos interventions, avec gratitude.
Sociologue.

Cent pour 100 juste 04 novembre 11:16, par Sissi

Je ne connais pas Madame Laignel Lavastine
Je suis admirative et j aimerais suivre ses prises de position
Tout est just et claire.

 

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
Institut des hautes études pour la Défense nationale
 
 
 
ORGANISATEUR
Institut des hautes études pour la Défense nationale
 
 

Biographie du conférencier

Alexandra Laignel-Lavastine - historienne, traductrice

Alexandra Laignel-Lavastine est philosophe, essayiste et historienne, spécialiste du totalitarisme et de l'histoire intellectuelle de l'Europe de l'est au 20ème siècle ainsi que de la Shoah. Elle a longtemps collaboré au Monde des livres et est également éditeur.

Auteur de plusieurs ouvrages, elle a reçu en 2004 le Prix de l'essai européen pour son ouvrage Esprits d'Europe.

Bibliographie du conférencier

Alexandra Laignel-Lavastine - historienne, traductrice
  • Esprits d'Europe : autour de Czeslaw Milosz, Jan Patocka, Istvan Bibo, (Calmann-Lévy, 2005)
    Acheter
  • La pensée égarée , (Grasset, 2015)
    Acheter
  • L'anticonformiste ; une autobiographie intellectuelle , (Pocket , 2012)
    Acheter
  • Pourquoi serions-nous prêts à mourir ? , (Cerf , 2017)
    Acheter
  • Jan Patocka , (Michalon , 1998)
    Acheter
  • Cioran, Eliade, Ionesco : l'oubli du fascisme , (PUF, 2002)
    Acheter
  • Le juif qui savait ; Wilno-Jérusalem : la figure légendaire d'Abba Kovner (1918-1987), ()
    Acheter
 

Bibliographie générale

Sélection d'une liste d'ouvrages sur le sujet
  • Pour quoi serions-nous encore prêts à mourir ? , Alexandra Laignel-Lavastine, (Cerf , 2017)
    Amazon
  • La pensée égarée , Alexandra Laignel-Lavastine, (Grasset , 2015)
    Amazon
  • Gouverner au nom d'Allah ; islamisation et soif de pouvoir dans le monde arabe , Boualem Sansal, (Gallimard , 2016)
    Amazon
  • Les territoires perdus de la République , Georges Bensoussan, (Pluriel , 2015)
    Amazon
  • Un furieux désir de sacrifice ; le surmusulman , Fethi Benslama, (Seuil , 2016)
    Amazon
  • Le djihad et la mort , Olivier Roy, (Seuil, 2016)
    Amazon
  • Un silence religieux ; la gauche face au djihadisme , Jean Birnbaum, (Points , 2017)
    Amazon
 

Sur la toile

 
ORGANISATEUR
Institut des hautes études pour la Défense nationale
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences du conférencier