Suivez-nous Facebook Twitter

"Exclu le juif en nous" (Ed. Gallilée)

Pourquoi l'Occident hait les juifs, avec Jean-Luc Nancy  (27 min)

R. Honigmann - journaliste - J-L. Nancy - philosophe

ORGANISATEUR
 
 

4 commentaires

Un entretien laborieux et particulièrement pénible 15 juin 05:17, par Didier Bertin

Comment un esprit tortueux passe totalement à coté de ce qu’il prétend traiter. En fait on assiste à la difficulté de raisonner de la part de quelqu’un qui semble refuser d’aborder ce qu’il prétend aborder peut-être parce qu’il ne le peut pas. Il ressort de cet entretien très laborieux sur média juif, un immense malaise. Les propos sur Heidegger ne font qu’ajouter de la confusion à la confusion.

Heidegger : le guide (Führer) d'une spiritualité germanique national-socialiste 12 juin 15:16, par Jean-Pierre Marchand

En qualifiant de tragique le fait que Heidegger ait été un antisémite banal, récoltant les clichés complotistes les plus convenus à propos des juifs, Nancy met l’accent sur une « banalité » de Heidegger qui, de fait, dissimule combien il n’a été ni un antisémite banal ni un nazi banal. Il n’a pas tout d’abord été un antisémite banal au sens où, devenu nazi, il a tenu à conférer à l’antisémitisme une dimension « historiale ». Il devait faire époque dans la perspective d’une histoire de l’être ou Seyngechichte. Dans cette expression « seyn » (à la place de « sein = être ») est un terme très fort marqué aussi par l’idée de néant et de destruction. C’est un équivalent de la croix gammée. L’ « extermination totale » devait préparer la venue d’un « autre commencement », un commencement « germano-hespérique » ni métaphysique ni judéo-chrétien. Il n’a pas été non plus un nazi banal puisque ses critiques à l’égard du national-socialisme sont à l’extrême-droite. Le nazisme réel était aux mains d’indigents qui n’avaient rien compris au sens profond de la « révolution ». Heidegger s’est constitué en guide d’une spiritualité germanique antiphilosophique. Il s’est pensé comme un « berger de l’être » guidant un peuple allemand purifié et reconduit à l’authenticité de son enracinement chtonien et de sa langue vers la mise en œuvre d’une aube vespérale de l’Occident. C’est du nazisme, et des plus potentiellement meurtriers, à l’état pur.

Heidegger est toujours resté nazi 11 juin 19:55, par Skil

Contrairement à ce qu'affirme Jean-Luc Nancy, Heidegger se révèle, dans les Cahiers noirs, persister dans son nazisme. Même là, et surtout, là où il prend ses distances avec le "nazisme vulgaire". Heidegger : "Le nazisme est un principe barbare. C'est là ce qu'il a d'essentiel et sa possible grandeur". Heidegger : "Nous demeurerons sur le front invisible de l'Allemagne spirituelle secrète". Il serait naïf d'imaginer que l'expression désigne l'Allemagne humaniste et démocratiquement intégrante de ses populations juives et tziganes.

Conan Doyle 07 juin 17:39, par Jacques Vanschelde

Enfin !
Encore et encore... , plus l'esprit est brillant, plus la complexité du phénomène - la haine du juif par l'Occident - est marquée, plus l'explication donnée est limpide, elle coule de source ; "évidemment mon cher Watson".

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 
 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie des conférenciers

Ruben Honigmann - journaliste

Ruben Honigmann est responsable éditorial d'Akadem.

Jean-Luc Nancy - philosophe

Jean-Luc Nancy, né le 26 juillet 1940 à Bordeaux, est un philosophe français. En 1968, professeur de philosophie à l'université de Strasbourg (il y enseignera jusqu'en 2004), il fait la connaissance de Philippe Lacoue-Labarthe. Les deux hommes, bien qu'avec des approches assez différentes, sont animés par le souci commun d'une reprise critique, déconstructrice, de la grande tradition philosophique allemande. Ils reconnaissent dans le travail de Jacques Derrida cette même exigence. De cette commune exigence philosophique naîtra une amitié des trois.

Jean-Luc Nancy multiplie les collaborations avec d'autres écrivains ainsi qu'avec des artistes plastiques ou de scène comme la chorégraphe Mathilde Monnier. Il a été membre du Conseil national des universités, section philosophie. 

Bibliographie des conférenciers

Jean-Luc Nancy - philosophe
  • Tu vas obéir !, (Bayard, 2014)
    Acheter
  • La communauté désavouée, (Galilee, 2014)
    Acheter
  • La jouissance, (Plon, 2014)
    Acheter
  • L'intrus, (Galilee, 2000)
    Acheter
  • Vous désirez ?, (Bayard, 2013)
    Acheter
 

Tous les livres et DVD du magazine

Tous les livres et DVD présentés dans ce magazine
 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

Les autres conférences des conférenciers