Embed Video

X

DIALOGUER AVEC LE CONFÉRENCIER

X

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

D'Auschwitz au Djihad

"Je n'ai jamais pensé que ça s’arrêterait" (12 min)

Serge Klarsfeld - militant, avocat
  • C'est la même haine...

    Le destin des juifs est imprévisible (4min)

  • Les juifs ne sont en sécurité nulle part

    "Je n'ai jamais pensé que ça s’arrêterait" (4min)

  • Les musulmans, une masse silencieuse

    Des préjugés sociologiques profonds (4min)

Les documents (2)
Le Conférencier
Biographie du conférencier

Serge Klarsfeld - militant, avocat

Serge Klarsfeld est né le 17 septembre 1935 à Bucarest (Roumanie). Il est diplômé d'études supérieures en Histoire à la Sorbonne. Il est aussi diplômé de l'Institut d'études politiques de l'Université de Paris, docteur ès lettres et avocat au barreau de Paris. Il est l'auteur de nombreux ouvrages d'histoire sur la persécution des Juifs de France et forme avec son épouse Beate un couple d’activistes et de militants engagés pour la mémoire de la Shoah et la justice. Si Serge Klarsfled a échappé à la Gestapo à Nice en 1943, son père a été déporté et tué à Auschwitz. Par la suite, il se bat avec Beate pour pour traîner en justice les criminels nazis responsables de la Shoah. Tous les deux se sont aussi engagés contre l'antisémitisme et le néo-nazisme en Allemagne et ont été la cible de nombreux attentats. En 1978, Serge Klarsfeld publie Le Mémorial de la déportation des Juifs de France, livre qui reproduit les listes de déportés partis de France, convoi par convoi. Cet ouvrage a contribué à faire prendre conscience, dans l'opinion publique juive et non-juive de France, de la nécessité de la mémoire et de l'histoire. Il fournit pour la première fois le chiffre exact des victimes juives de France.En 1979, Beate et Serge Klarsfeld créent Les Fils et Filles des Déportés Juifs de France, association qui se porte partie civile dans les procès de criminels nazis : Paul Touvier, Klaus Barbie, Maurice Papon. L'association organise depuis 1981 de nombreux voyages de pèlerinage sur les lieux de l'assassinat des Juifs de France, particulièrement à Auschwitz. Elle a aussi demandé, et obtenu, que la persécution des Juifs de France et la responsabilité de l'Etat français soient intégrées dans les programmes scolaires.  Le 1er janvier 2014, les époux Klarsfeld sont promus dans la Légion d'honneur : Béate devient Commandeur de la Légion d'honneur et Serge devient Grand-officier de la Légion d'honneur.  

Bibliographie du conférencier

Diane Afoumado avec André Delahaye et Serge Klarsfeld,

La Spoliation dans les camps de Province, (La Documentation française, 2000)   Acheter | Emprunter

Serge Klarsfeld

Le combat d'une vie : 25 ans à traquer les nazis, (J'AI LU - LIBRIO, 2015)   Acheter

La traque des criminels nazis, (Tallandier, 2013)   Acheter

Les 11400 enfants juifs déportés de France, (Mairie de Paris, 2007)   Emprunter

L'album d'Auschwitz, (Al Dante, 2005)   Acheter

Adieu les enfants (1942-1944), (Mille et une nuits, 2005)   Acheter

En souvenir de Georgy : lettres de la maison d'Izieu, 1935-1944, (Aperture, 2002)   Acheter

Entretiens audio, (Frémeaux & Associés, 2002)   Acheter

Le calendrier de la déportation, (Fayard, 2001)   Acheter

La Shoah en France, (Fayard, 2001)   Acheter | Emprunter

Vichy-Auschwitz, (Fayard, 2001)   Acheter

Nice - Hôtel Excelsior, (Les Fils et Filles des Déportés Juifs de France,), 1998)   Emprunter

Nice Caserne Auvare: la rafle des Juifs étrangers par la police de Vichy le 26 août 1942, (Les Fils et Filles des Déportés Juifs de France, 1998)   Emprunter

Lettres de Louise Jacobson: 1er Septembre 1942- 13 Février 1943, (Fils et Filles des déportés Juifs de France, 1989)   Emprunter

La rafle de la rue sainte-catherine à lyon le 9 février 1943, (Klarsfeld, 1943)   Acheter

Serge Klarsfeld, Beate Klarsfeld

mémoires, (Flammarion, 2015)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier
L'organisateur
Commentaires ( 4 )

Aussi clair que possible.

29 mars 2018, 13h19, Robert

Rien à ajouter. M. Klarsfeld est aussi clairvoyant qu'il l'a été tout au long de sa vie. Au lendemain de l'hommage rendu au gendarme Arnaud Beltrame, une réflexion : notons que nous franchissons un pas où le héros ne meurt pas les armes à la main contre le terroriste mais en se sacrifiant. Héros sans contestation possible par la noblesse de son geste, mais aussi victime. À chaque français, juif ou pas, il ne resterait qu'un choix ? Se coucher devant les islamistes ou être une victime ? Il faudrait peut-être commencer à envisager de se défendre.

Il faudrait aller au fond des choses

3 avril 2018, 21h56, Tachles

Alors, puisqu'il fait ce constat pessimiste, pourquoi Serge Klarsfeld n'a-t-il pas le courage de dire que les organisations juives (CRIF, Licra) et les intellectuels juifs antiracistes, ont fait fausse route en pesant de tout leur poids depuis 50 ans pour promouvoir l'immigration musulmane massive, le multiculturalisme et la diversité ?

SERGE KLARSFELD

8 avril 2018, 14h54, Jeannine Zimner

Monsieur Klarsfeld, ne pensez-vous pas qu'il est préférable de quitter l'Europe ? Antisemitisme virulent, haine, desertion des écoles de la république, assassinats monstrueux. Peur de prendre les transports en communs. Pourquoi les intitutions juives n'aident pas les plus pauvres d'entre nous à quitté ce pays, et facilité leurs Alyah. Merci de bien vouloir me répondre.

La haine la plus partagée, hélas...

20 avril 2018, 15h57, Tsipi

Bonjour, il existe des antisémites dans tous les courants : extrême droite, droite, gauche, extrême gauche, islamistes etc. Personne n'a le monopole de la haine. L'horizon de ces gens reste le même : la haine des juifs... Mais elle s'exprime différemment selon les lieux et les époques. Souvent, ils se rejoignent. Je l'ai vu, dénoncé, subi dans le cadre de mon précédent emploi. Précédent car j'ai dû quitter mon poste à cause de cela. Et eux continuent à y travailler, en toute impunité. Mais je ne regrette pas d'avoir refusé de cautionner cela. Une pensée pour Mme KNOLL zal ainsi que pour ses proches et tous ceux qui subissent la haine. Bien à vous.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

"Je n'ai jamais pensé que ça s’arrêterait"

12 min

Serge Klarsfeld - militant, avocat

Commentaires ( 4 )

Aussi clair que possible.

29 mars 2018, 13h19, Robert

Rien à ajouter. M. Klarsfeld est aussi clairvoyant qu'il l'a été tout au long de sa vie. Au lendemain de l'hommage rendu au gendarme Arnaud Beltrame, une réflexion : notons que nous franchissons un pas où le héros ne meurt pas les armes à la main contre le terroriste mais en se sacrifiant. Héros sans contestation possible par la noblesse de son geste, mais aussi victime. À chaque français, juif ou pas, il ne resterait qu'un choix ? Se coucher devant les islamistes ou être une victime ? Il faudrait peut-être commencer à envisager de se défendre.

Il faudrait aller au fond des choses

3 avril 2018, 21h56, Tachles

Alors, puisqu'il fait ce constat pessimiste, pourquoi Serge Klarsfeld n'a-t-il pas le courage de dire que les organisations juives (CRIF, Licra) et les intellectuels juifs antiracistes, ont fait fausse route en pesant de tout leur poids depuis 50 ans pour promouvoir l'immigration musulmane massive, le multiculturalisme et la diversité ?

SERGE KLARSFELD

8 avril 2018, 14h54, Jeannine Zimner

Monsieur Klarsfeld, ne pensez-vous pas qu'il est préférable de quitter l'Europe ? Antisemitisme virulent, haine, desertion des écoles de la république, assassinats monstrueux. Peur de prendre les transports en communs. Pourquoi les intitutions juives n'aident pas les plus pauvres d'entre nous à quitté ce pays, et facilité leurs Alyah. Merci de bien vouloir me répondre.

La haine la plus partagée, hélas...

20 avril 2018, 15h57, Tsipi

Bonjour, il existe des antisémites dans tous les courants : extrême droite, droite, gauche, extrême gauche, islamistes etc. Personne n'a le monopole de la haine. L'horizon de ces gens reste le même : la haine des juifs... Mais elle s'exprime différemment selon les lieux et les époques. Souvent, ils se rejoignent. Je l'ai vu, dénoncé, subi dans le cadre de mon précédent emploi. Précédent car j'ai dû quitter mon poste à cause de cela. Et eux continuent à y travailler, en toute impunité. Mais je ne regrette pas d'avoir refusé de cautionner cela. Une pensée pour Mme KNOLL zal ainsi que pour ses proches et tous ceux qui subissent la haine. Bien à vous.

écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre pseudo *
  • Titre de votre commentaire *
  • Texte de votre commentaire *

Dialoguer avec le conférencier

Vous souhaitez poser une question au conférencier sur le sujet traité, sur ses références bibliographiques, sur un point précis: utilisez le formulaire suivant pour envoyer votre message à Akadem qui - sous réserve d'acceptation - le transmettra au conférencier concerné.
Akadem ne peut évidement s'engager sur les suites que le conférencier décidera de donner à votre question.

  • Votre nom *
  • Votre prénom *
  • Profession
  • E-mail *
  • Téléphone
  • Votre question

PLAN DE LA CONFÉRENCE

  • C'est la même haine...

    Le destin des juifs est imprévisible (4min)

  • Les juifs ne sont en sécurité nulle part

    "Je n'ai jamais pensé que ça s’arrêterait" (4min)

  • Les musulmans, une masse silencieuse

    Des préjugés sociologiques profonds (4min)

L'organisateur

Le Conférencier
Biographie du conférencier

Serge Klarsfeld - militant, avocat

Serge Klarsfeld est né le 17 septembre 1935 à Bucarest (Roumanie). Il est diplômé d'études supérieures en Histoire à la Sorbonne. Il est aussi diplômé de l'Institut d'études politiques de l'Université de Paris, docteur ès lettres et avocat au barreau de Paris. Il est l'auteur de nombreux ouvrages d'histoire sur la persécution des Juifs de France et forme avec son épouse Beate un couple d’activistes et de militants engagés pour la mémoire de la Shoah et la justice. Si Serge Klarsfled a échappé à la Gestapo à Nice en 1943, son père a été déporté et tué à Auschwitz. Par la suite, il se bat avec Beate pour pour traîner en justice les criminels nazis responsables de la Shoah. Tous les deux se sont aussi engagés contre l'antisémitisme et le néo-nazisme en Allemagne et ont été la cible de nombreux attentats. En 1978, Serge Klarsfeld publie Le Mémorial de la déportation des Juifs de France, livre qui reproduit les listes de déportés partis de France, convoi par convoi. Cet ouvrage a contribué à faire prendre conscience, dans l'opinion publique juive et non-juive de France, de la nécessité de la mémoire et de l'histoire. Il fournit pour la première fois le chiffre exact des victimes juives de France.En 1979, Beate et Serge Klarsfeld créent Les Fils et Filles des Déportés Juifs de France, association qui se porte partie civile dans les procès de criminels nazis : Paul Touvier, Klaus Barbie, Maurice Papon. L'association organise depuis 1981 de nombreux voyages de pèlerinage sur les lieux de l'assassinat des Juifs de France, particulièrement à Auschwitz. Elle a aussi demandé, et obtenu, que la persécution des Juifs de France et la responsabilité de l'Etat français soient intégrées dans les programmes scolaires.  Le 1er janvier 2014, les époux Klarsfeld sont promus dans la Légion d'honneur : Béate devient Commandeur de la Légion d'honneur et Serge devient Grand-officier de la Légion d'honneur.  

Bibliographie du conférencier

Diane Afoumado avec André Delahaye et Serge Klarsfeld,

La Spoliation dans les camps de Province, (La Documentation française, 2000)   Acheter | Emprunter

Serge Klarsfeld

Le combat d'une vie : 25 ans à traquer les nazis, (J'AI LU - LIBRIO, 2015)   Acheter

La traque des criminels nazis, (Tallandier, 2013)   Acheter

Les 11400 enfants juifs déportés de France, (Mairie de Paris, 2007)   Emprunter

L'album d'Auschwitz, (Al Dante, 2005)   Acheter

Adieu les enfants (1942-1944), (Mille et une nuits, 2005)   Acheter

En souvenir de Georgy : lettres de la maison d'Izieu, 1935-1944, (Aperture, 2002)   Acheter

Entretiens audio, (Frémeaux & Associés, 2002)   Acheter

Le calendrier de la déportation, (Fayard, 2001)   Acheter

La Shoah en France, (Fayard, 2001)   Acheter | Emprunter

Vichy-Auschwitz, (Fayard, 2001)   Acheter

Nice - Hôtel Excelsior, (Les Fils et Filles des Déportés Juifs de France,), 1998)   Emprunter

Nice Caserne Auvare: la rafle des Juifs étrangers par la police de Vichy le 26 août 1942, (Les Fils et Filles des Déportés Juifs de France, 1998)   Emprunter

Lettres de Louise Jacobson: 1er Septembre 1942- 13 Février 1943, (Fils et Filles des déportés Juifs de France, 1989)   Emprunter

La rafle de la rue sainte-catherine à lyon le 9 février 1943, (Klarsfeld, 1943)   Acheter

Serge Klarsfeld, Beate Klarsfeld

mémoires, (Flammarion, 2015)   Acheter

COMMANDER CETTE CONFERENCE

X

Nous avons pris bonne note de votre intérêt pour cette conférence.

Nous allons procéder à sa numérisation et vous tenir informé.

Cette conférence apparaitra à une adresse privée que nous vous communiquerons et il vous sera possible de la visionner autant de fois que vous le souhaiterez.

Elle apparaîtra sous sa forme brute, c'est-à-dire sans aucun apparat critique (titres, documents, séquençages, bibliographies, liens etc.)

Akadem est intégralement financé par des subventions du Fonds Social Juif Unifié et de de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.
Si nous n'avons pas publié cette conférence, c'est entre autre faute de moyens financiers.

Si cette conférence peut vous être utile... un don à l'ordre de l'Appel unifié juif de France (l'organe de collecte du FSJU), sera très apprécié.

Pour votre information, le coût moyen d'une heure de numérisation et mise à disposition est de l'ordre de 20 €.

Merci de compléter le formulaire suivant.

Autre conférence du conférencier