Suivez-nous Facebook Twitter

Aux sources de la matrilinéarité juive

Juif par la mère ou par le père ?  (40 min)

Yona Ghertman - rabbin, docteur en droit

ORGANISATEUR
 
 

6 commentaires

Zera Israël 15 février 22:40, par Yona Ghertman

Bonjour,

Merci pour vos messages.

Je traite en détail de la conversion dans mon dernier livre (une identité juive en devenir, la conversion au judaïsme, éd. Lichma), il y est également question d'une analyse sur la notion de "zéra Israël", cf l'entretien sur Akadem à ce propos :
http://www.akadem.org/magazine/2014-2015/la-conversion-au-judaisme-22-04-2015-69462_4556.php

YG.

Zerah Israël 09 février 14:07, par Stéphane

Merci pour cet exposé fort documenté, mais pourquoi ne pas avoir abordé la notion de zerah Israël ?

Clarté et honnêteté 26 mai 10:59, par Albert Bensoussan

Bravo pour cet exposé qui a le mérite d’être clair et très honnête, teinté d'érudition et d'humilité qui marquent les signes d'un sage, vous mettez le doigt sur la problématique de le confiance dans les sources qui est la base des divergences, ne pas l'admettre serait une crise de mauvaise foi !
bravo Docteur.

Au commentateur "Sans nom" 09 mars 23:26, par Squallgreg

Votre commentaire est inapproprié et ne contredit pas du tout l'analyse de l'auteur. Il ne nie pas les conversions et celles ci n'enlèvent en rien le fait qu'on devient juif par la mère. De plus, d'autres études génétiques montrent que s'il y a eu des conversions il n'est pas prouvé qu'il s'agissait surtout de femmes. Et les séfarades et mizrahim semblent avoir été moins soumis aux conversions et mélanges que les ashkénazes.

Terrible conférence 28 janvier 09:11, par Sans nom

Les études de génétique des populations semblent au contraire suggérer que le transmission de la judéité s'est faite par les HOMMES bien plus que par les femmes. Autrement dit, s'il n'y a pas eu de patrilinéarité à proprement parler, en revanche, beaucoup de femmes ont été converties au fil des siècles. La conversion ne devait donc pas être si compliquée si l'on compare à ce qui se passe de nos jours. De manière générale, des évolutions nombreuses sont intervenues depuis 2000 ans dans les pratiques et même dans la loi. Il est inexacte de présenter la loi comme un bloc donné sur le mont Sinaï qui nous serait parvenu inchangé. Naturellement, le monde de l'orthodoxie ne veut pas entendre tout cela.

 

Ajouter votre commentaire

 
ORGANISATEUR
 
 

Biographie du conférencier

Yona Ghertman - rabbin, docteur en droit

Yona Ghertman est rabbin de Cagnes-sur-Mer et docteur en droit.

Bibliographie du conférencier

Yona Ghertman - rabbin, docteur en droit
  • La loi juive dans tous ses états, De l'actualité du droit rabbinique à notre époque, (Lichma, 2013)
    Acheter
  • Une identité juive en devenir, La conversion au judaïsme, (Lichma, 2015)
    Acheter
 

Bibliographie générale

Sélection d'une liste d'ouvrages sur le sujet
  • Naissance d'une identité : Conversion au judaïsme dans l'oeuvre de Maïmonide, Jacky Milewski, (Safed Editions, 2004)
    Amazon
  • L'identité juive, André Neher, (Payot , 1994)
    Amazon
  • Identité juive, identité humaine, Raphaël Draï, (Armand Colin, 1995)
    Amazon
  • Qui est juif ?, Adin Steinsaltz, (CNRS, 2011)
    Amazon
  • Qui est juif ? Le jugement de Janvier 1970 de la cour suprême d’Israël, Moché Catane, (Editions Robert Laffont, 1972)
    Rachel
 

Sur la toile

 
ORGANISATEUR
 
 
 
 

Les autres conférences sur le même sujet

  • Patrilinéarité ou matrilinéarité
    Qui est juif  (59 min)
    Delphine Horvilleur, rabbin de la communauté MJLF - Paris, novembre 2008

Les autres conférences du conférencier